Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Comprendre la trajectoire d’une balle de golf pour progresser

Comprendre la trajectoire d’une balle de golf pour progresser

Depuis des années, les golfeurs ont toujours eu envie de pouvoir envoyer leurs balles plus loin. Peut-être aussi important ou même plus, le fait d’envoyer une balle de golf bien droite ! Avec notre consultant Xavier Bretin, nous allons reprendre les grands éléments d’un vol de balle, et expliquer ce qui est réellement en jeu, quand il s’agit de produire une trajectoire qu’elle soit avec effet ou sans. Surtout que depuis quelques années, les outils technologiques ont remis en question certains enseignements qui semblaient inscrits dans le marbre.

Découvrez nos formules d'abonnements

Contrôler la trajectoire de son coup est certainement ce qui est le plus important pour jouer au golf

Ce jeu peut être défini de bien des manières.

Sport de lancer est une terminologie qui revient souvent. Et qui dit lancer suppose trajectoire.

Pourtant, quand on interroge un golfeur amateur, il ne sait pas nécessairement et systématiquement expliquer avec exactitude, ce qui génère un coup dans l’axe ou un coup désaxé.

Sans oublier que le plus gros problème rencontré par les amateurs est sans conteste le slice.

Beaucoup d’éléments tangibles peuvent expliquer un coup de golf qui sort de son axe.

Les enseignants parlent de l’intervalle juste avant l’impact qui définit tout ce qui va arriver à une balle de golf.

La relation entre la position de la face de club et la balle détermine la trajectoire, et ce indépendamment de si vous êtes grand, petit, musclé, chétif, un golfeur pro ou amateur…

De même que si vous avez un grip fort ou faible, un swing court ou ample…

Quand il s’agit de comprendre la trajectoire d’une balle de golf, la position de la face par rapport à la balle y compris le point d’impact suffisent à tout expliquer.

Entre un pro de golf et un amateur, une chose en particulier peut expliquer la meilleure maîtrise : la qualité de l’impact !

Une qualité d’impact qui se mesure sur un espace de seulement quelques millimètres !

C’est aussi pour cette raison qu’il existe une telle infinité de swing sur le tour, et chez les amateurs.

D'ailleurs la question de la signature de swing a déjà été abordé dans un article précédent…

La manière importe peu ! La forme importe peu ! Ce qui compte, c’est ce minuscule temps, intervalle moment de rencontre entre la face du club et la balle.

Si beaucoup de swings différents peuvent produire un très bon impact, il faut comprendre que des changements techniques peuvent tout de même améliorer la consistance ou la régularité du joueur dans cette petite zone d’impact.

A l’inverse, si un changement sur le swing n’agit pas directement sur cet intervalle, il n’aura pas d’effet sur la trajectoire de balle.

A ce stade, la question logique et suivante à se poser est bien entendu « Qu’est-ce qui agit réellement sur la direction d’un coup de golf ? »

Pour un coup centré dans la face, deux éléments sont déterminants : le chemin vers la balle, et l’angle de la face

Le chemin de la face signifie la direction suivie par le club pendant qu’il se déplace dans l’intervalle avant l’impact.

Vous avez sans doute déjà entendu parler de chemin intérieur-extérieur, ce qui fait référence à un club se déplaçant à droite de la cible ou extérieur-intérieur, ce qui fait référence à un club se déplaçant sur un chemin à gauche de la cible.

Selon des études menées, notamment en utilisant des launch monitor, il a été prouvé que le chemin de swing n’est que pour 25% dans le démarrage de la balle après l’impact !

Comprenez que selon cette information, si c’est nécessaire de présenter une face de club relativement square à l’impact pour produire un coup droit ou sur la cible, ce n’est pas absolument nécessaire de présenter un chemin de swing parfaitement ou tout le temps square pour très bien jouer au golf.

Un élément qui peut influencer directement l’enseignement du golf, car pendant des années, les formations de moniteurs de golf se sont fondés sur les écrits de John Jacobs qui expliquait que le chemin de club agissait pour 100% sur la trajectoire de la balle !

Pour être parfaitement précis, le ratio est de 15% au driver, et de 25% pour un fer 6.

Beaucoup de très bons joueurs sont capables de proposer de très bons swings malgré un chemin à droite ou à gauche de la ligne en liaison avec la cible, et par exemple, les adeptes du draw ou du fade.

Prenez l’exemple de l’anglais Chris Wood qui s’évertue à jouer en permanence en fade.

Un autre exemple, celui de Bubba Watson démontre que pour changer la trajectoire d’un coup, il faut radicalement changer de chemin de swing d’un coup à l’autre pour obtenir la trajectoire désirée.

Les pros ont la capacité de modifier le swing pour influer directement sur cet intervalle, mais pour un amateur, il s’agit déjà de produire ce qu’il faut pour jouer droit, et ce avant, de commencer à chercher volontairement des effets.

Si le chemin n’agit que pour 15 ou 25% de la trajectoire au lieu de 100%, un deuxième paramètre agit pour 85 ou 75% de la trajectoire selon si c’est un fer 6 ou un driver : la position de la face.

La position de la face…comprenez la direction dans laquelle pointe la face avant l’impact, incluant aussi la notion d’angle de lie est donc l’élément majoritaire pour expliquer la trajectoire d’une balle de golf.

La position de la face est tellement prépondérante que même quand elle est en dehors de la ligne formée avec la cible, elle prend le dessus sur le chemin du club pour finalement déterminer la trajectoire de la balle !

Concrètement, un joueur peut swinguer le club sur un chemin intérieur-extérieur (droite de la cible) de 3 degrés et dans le même temps placer sa face de club de 3 degrés vers le gauche, ce qui va faire que la balle va démarrer à gauche et s’éloigner encore plus vers la gauche, prouvant que la face prend bien l’ascendant sur le chemin…

Dans ce cas, il n’est pas pertinent de chercher une autre cause au départ de cette balle, et de s’inventer un autre problème technique…

Ceci dit et après cet exemple pour illustrer un peu comme le jeu papier-ciseau que la position de la face prend le dessus sur le chemin de club, ce qui créé la direction de la balle, c’est bien la combinaison des deux paramètres.

Prenez un chemin de club square associé à une face de club square à l’impact, tapé dans le sweet spot, et vous obtenez bien entendu un coup de golf droit sans aucune forme de courbure.

En revanche, si la face de club est fermée par rapport au chemin de club, la balle va courber à gauche, et inversement, si la face est ouverte.

Reste à déterminer le degré d’écart entre le chemin et la face pour déterminer le degré de courbure que va connaître la balle pendant son temps de vol. Plus la différence sera importante, et plus la courbure sera importante.

En quoi, cela vous aide-t-il pour votre swing ?

Quand votre balle part fort à gauche en hook ou fort à droite en slice, vous aurez l’information que vous avez créé une grande distorsion entre votre chemin de club et la position de votre face.

Le plus important pour un golfeur amateur consiste à comprendre comment contrôler la face de club.

Pour travailler efficacement au practice, je recommande d’utiliser un piquet planté devant soi pour visualiser le début de trajectoire de la balle.

Exemple : Si votre balle démarre sur la cible mais courbe à droite part la suite, cela veut dire que votre face de club était square à l’impact, mais votre chemin de club devait sans doute être orienté sur la gauche.

Plus une balle courbe à droite, et plus le chemin de swing devait être orienté vers la gauche…

Comme évoqué précédemment, il y a une infinité de swing sur le tour, et il n’y a donc pas une solution unique à appliquer à tout le monde.

Le point commun entre tous les joueurs du tour réside dans le fait qu’ils arrivent parfaitement à gérer la relation entre chemin de club, et position de la face.

Si vous voulez taper avec plus de précision, vous devez aussi travailler cet aspect de votre jeu.

Vous pouvez passer des heures au practice…mais si vous ne travaillez jamais la relation entre ces deux paramètres, vous ne pourrez pas réellement progresser.

Précédent article publié sur le même sujet : Relations entre face de club et chemin

Article complémentaire concernant un test amateur : Labo golf: Comment travailler chemin et face de club seul au practice?

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.