Coupe Frayssineau Mouchy

vendredi, 24 Avr 2015 07:00 – dimanche, 26 Avr 2015 20:00

En cette fin de mois d'Avril, le très beau golf de Fontainebleau s'apprête à recevoir une des plus prestigieuses compétitions de golf amateur organisées en France.

Le plus prestigieux des Grand Prix français

Sous l'égide de la fédération française de golf et du World Amateur Golf Ranking (R&A), la Coupe Frayssineau Mouchy est assurément un rendez-vous que les meilleurs amateurs masculins français ne veulent pas rater dans l'année.

Coupe Frayssineau Mouchy à FontainebleauEn 2015, la lutte promet encore d'être âpre entre les 132 qualifiés (sur 197 candidats qui souhaitaient participer) tous classés entre -4 et +4, soit l'élite des golfeurs non-professionnels.

A quelques exceptions près, on retrouve essentiellement des français en provenance des plus grands clubs de toute la France.

La Boulie, Cannes-Mougins, Etiolles, Fontainebleau, Saint-Cloud,Marcilly, Bordeaux-Lac, Biarritz, Aix-Marseille, Nîmes-Campagne, Lyon...les meilleurs golfeurs de chaque clubs seront au rendez-vous.

Il suffit de jeter un oeil au palmarès pour comprendre à quel point cette double-coupe peut revêtir une importance incroyable pour un jeune amateur en quête de professionnalisme.

Au palmarès récent, on retrouve les noms d'Edouard Espana (2012), Adrien Saddier (2012), Gary Stal (2011), Romain Wattel (2010 et 2008), Alexandre Kaleka & Benjamin Hebert en 2007...

Tous ces jeunes golfeurs sont aujourd'hui des pointures sur les différents circuits européens de golf professionnel.

Gary Stal a même remporté en 2015 le Abu Dabhi Championship, tournoi comptant pour la Race to Dubai, classement des meilleurs golfeurs de l'European Tour.

L'histoire de la Frayssineau Mouchy

Considérée comme le premier grand prix français pour la qualité du champ joueur, la Coupe Frayssineau Mouchy a pratiquement toujours eu lieu à Fontainebleau.

Lancée en 1927, tout d'abord sous le nom de Coupe Mouchy par Henri de Noailles qui était alors une personne très influente dans l'environnement golfique français, puisqu'il était à la fois le président de l'ancête de la FFG, à savoir l'union des golfs de France, et...Duc de Mouchy.

Près de 40 ans après sa création, le nom de Frayssineau fut ajouté en mémoire de Patrick Frayssineau, décédé sur le parcours.

La compétition se déroulait initialement sur deux week-ends, avec d'abord un stroke-play sur deux tours de 18 trous, puis un match-play pour les quatre meilleurs.

Au fur et à mesure, le concept de cette épreuve  a évolué pour aboutir à quatre tours en 72 trous stroke-play, à l'image d'un tournoi professionnel pour déterminer les trente-neuf premiers qualifiés qui disputeront la Coupe Mouchy.

Le meilleur joueur des deux premiers tours remporte la Coupe Frayssineau.

Le dernier tour est un véritable rallye, car il faut jouer 36 trous dans la seule journée du dimanche.

Les meilleurs français au rendez-vous

Comme le tournoi est ouvert aux amateurs, dans l'histoire de l'épreuve, il n'a pas été rare de trouver de très jeunes joueurs comme par exemple, Joachim Fourquet, plus jeune vainqueur à seulement 15 ans en 2000 ou Paul Foulquié, plus jeune participant de haut de ses 13 ans lors de l'édition 2011.

Le golfeur le plus titré de cette épreuve reste et restera sans doute pour longtemps Henri de Lamaze avec 7 victoires entre 48 et 1955.

De nos jours, les amateurs qui remportent le tournoi jouent de plus en plus rapidement à l'échelon supérieur.

La Coupe étant un véritable tremplin vers le monde professionnel.

En 2015, le golfeur de Biarritz, Paul Elissalde sera encore présent pour défendre son titre (Coupe Mouchy) acquis aux dépens de Léonard Bem (Coupe Frayssineau) et Ugo Coussaud.

Et il faut dire que la coupe n'échappe plus à un Elissalde depuis 2013, date de la victoire de Thomas...toujours un membre du golf de Biarritz et du pôle France.

Pour terminer ce sujet consacré à la Frayssineau Mouchy, notez la très belle histoire de Romain Wattel avec ce rendez-vous.

En 2011, alors qu'il était déjà passé professionnel, il avait néanmoins joué l'épreuve et terminé à la deuxième place (derrière Gary Stal). Il ne sera pas classé du fait de son statut.

En 2010, Wattel avait signé un magnifique doublé Frayssineau Mouchy en égalant au passage le record du score le plus bas à dix-sept coups sous le par !

Et son premier succès dans l'épreuve remonte à 2008 où il avait déjà nettement dominé tout le champ de joueurs, parti en tête dès le premier tour pour ne jamais lâcher, et signer son premier doublé à Fontainebleau !

Pour vous confirmer que tous les grands golfeurs français professionnels ont tous une histoire avec Fontainebleau, notez que Victor Dubuisson a lui aussi écrit une page d'histoire sur ce tournoi en manquant d'un seul coup la victoire dans ce tournoi sur l'édition 2009 remportée par Guillaume Cambis...

Surveillez le nom du vainqueur en 2015, il se pourrait que vous le retrouviez prochainement sur le tour européen...