Richard Mille Invitational 2015

jeudi, 15 Oct 2015 09:00 – dimanche, 18 Oct 2015 18:00

Toute la question est de savoir si le Richard Mille Invitational aura encore lieu cette année sur le golf de Terre-Blanche, dès que nous aurons de plus amples informations, nous mettrons à jour cette page.

En attendant, vous pouvez retrouver nos précédents sujets consacrés aux éditions précédentes.

Lien vers le site du tournoi : Richard Mille Invitational

L'organisation du match-play

Le Richard Mille Invitational se disputera selon la formule d'un match-play pour 5 jours de compétition, débutant en seizième de finale le mardi;

Christian Cevaer

18 des 25 meilleurs joueurs français dont Raphaël Jacquelin en tête, touring pro de Terre Blanche depuis 2005, s'affronteront sur le parcours du "château".

Ce parcours d'exception, inauguré en 2004, est classé parmi les meilleurs parcours d'Europe continentale. Le vendredi 22, un invité prestigieux entrera en lice lors des demi-finales : Bubba Watson, vainqueur du Masters d'Augusta en 2012.

L'invité de marque : Bubba Watson

Professionnel depuis 2001, Bubba Watson est rapidement devenu l'un des meilleurs joueurs de sa génération.

L'un des rares gauchers du circuit américain, il étonne par sa puissance et son style inimitable.

Un incroyable talent lié à une personnalité détonante qui lui ont permis de remporter 4 victoires sur le PGA Tour dont le Masters d'Augusta en 2012.

Résumé de la journée du mardi 19 novembre : Un tour sous la pluie !

Le soleil n’était malheureusement pas au rendez-vous pour le départ de la première édition du Richard Mille Invitational au Golf de Terre Blanche.

Le premier départ initialement prévu à 10h30 fut décalé à 13h pour cause de parcours inondé.

A 17h, les parties sont arrêtées par la nuit, et seul Charles-Edouard Russo aura eu la chance de se qualifier pour les huitièmes de finales du lendemain en gagnant son match au trou n°17 avec le score de 3/1 contre David Antonelli.

David Antonelli

Les autres parties reprendront donc le matin suivant à 9h en shot-gun aux départs des trous 18, 17, 15, 14 et 13.

Christian CEVAER a déclaré : «Je suis impressionné par le parcours, il boit très bien et les greens sont d’une qualité exceptionnelle. C’est un parcours d’un niveau international très bien construit. Avec le retour du soleil prévu demain, les birdies seront encore plus nombreux. Je joue cette semaine avec ce qui me reste de bon golf car je ne suis pas très « aiguisé». Ma future reconversion me prend du temps. Mettre en place du coaching et des stages sera pour moi une nouvelle manière de vivre de ma passion qu’est le golf.»

Le moral au beau fixe

L’ambiance ici à Terre Blanche ne ressemble en rien à la météo. Tous les joueurs sont ravis de participer à ce tournoi. Ils reconnaissent à l’unanimité apprécier énormément cette formule en match play qu’ils n’ont, pour la plupart, pas jouée depuis de nombreuses années.

Et comme Richard Mille a le sens de l’hospitalité, tous les joueurs sont invités et résident sur place dans le magnifique hôtel & Spa Golf Resort de Terre Blanche.

Résumé de la journée du mercredi 20 novembre : Cevaer fait le show !

A partir de 9h du matin, les joueurs ont pu reprendre le jeu et terminer leurs parties interrompues par la nuit la veille au soir.

Les faits marquants :

Christian Cevaer a rentré un magnifique coup de wedge de 80 mètres pour faire eagle au 19ème trou et remporte son match contre Kenny Le Sager.

Jean-Pierre Sallat a dû se battre pour venir à bout de son adversaire Edouard Espana, récent vainqueur du Masters 13.

Un birdie au deuxième trou de play-off lui permet d’accéder à la seconde manche pour affronter un nouvel adversaire, et non des moindre, le touring pro du Golf de Terre Blanche, Raphaël Jacquelin.

Charles-Edouard Russo, Baptiste Chapellan, Benjamin Hebert et Jérôme Lando-Casanova se sont qualifiés pour la seconde phase.

8ème DE FINALE

Après une heure de pause pour les six joueurs qualifiés à l’issue des 16èmes de finale, les matchs ont pu reprendre à partir de 11h20 sous un très beau soleil.

Entrée en lice de Raphaël Jacquelin, heureux papa d’un quatrième garçon depuis 2 jours.

Il a déclaré «C’est la première fois que je joue le parcours du château en compétition. C’est un parcours assez varié avec quelques longs trous qui demandent une grande précision pour garder la balle en jeu. Le match play est une formule très conviviale, c’est un beau spectacle pour le public.»

Les faits marquants :

Jérôme Lando-Casanova est venu à bout de son adversaire, Jean-Baptiste Gonnet, au 14ème trou avec le score de 5 & 4.

Jerome Lando-Casanova

Il aura fallu 18 trous à Julien Guerrier pour gagner son match contre Christian Cevaer (1 up).

Avec 5 birdies, Edouard Dubois devance Charles-Edouard Russo pour terminer au trou n°17 avec le score de 2 & 1.

Raphaël Jacquelin remporte son match au 15ème trou (4 & 3) contre Jean-Pierre Sallat. «Je n’avais pas joué avec Jean-Pierre depuis l’époque où nous étions sur le Challenge Tour. C’était une partie très agréable même si les conditions étaient difficiles avec beaucoup de vent. J’ai eu un très bon passage des trous 5 à 11 ce qui a fait la différence ».

Benjamin Hebert a tiré son épingle du jeu au 17ème trou contre Anthony Snobeck avec le score de 2 & 1.

Après 1 trou de play-off, Baptiste Chapellan assure sa place pour les ¼ de finale au détriment d’Alexandre Kaleka.

1ère étape franchie pour Raphaël Jacquelin qui a la finale en ligne de mire pour affronter la star américaine Bubba Watson avec qui il avait joué 2 tours en 2011 lors de l’Open de France au Golf National.

Résumé de la journée du jeudi 21 novembre : Qui pour jouer contre Bubba ?

Météo du jour : pluie le matin jusqu’à 11h, puis alternances de nuages et d’éclaircies pour laisser la place à un beau soleil à partir de 13h. Vent modéré. Température : de 3 à 8 °

Suspense tout au long de la journée pour savoir qui affrontera Bubba Watson demain en ½ finale.

Les 3 matchs du jour :

→ Benjamin HEBERT / Julien GUERRIER

Un sans-faute pour Benjamin Hebert.

Après ses 2 matchs gagnés contre Thomas Linard & Anthony Snobeck, Benjamin Hebert arrive motivé ce matin au départ du 1 malgré le froid.

Il semble détendu face à son compatriote mais néanmoins adversaire pour la journée, Julien Guerrier. Une grande concentration lui a permis de remporter son match sans jamais se laisser devancer.

Hebert gagne sa partie au 18ème trou 1up.

Benjamin Hebert

Benjamin Hebert a déclaré «je suis content car je retrouve du plaisir à jouer au golf depuis 3-4 mois. Ce n’était pas évident aujourd’hui avec le froid et surtout le vent en fin de partie. Le match play pousse à être plus offensif mais c’est important de garder sa balle en jeu. Je n’ai pas très bien putté et j’ai eu un certain relâchement sur la fin. Je perds les trous 15 et 16. Je pense que Julien a fait l’erreur de ranger son driver aujourd’hui contre son bois 3».

→ Jérôme LANDO-CASANOVA / Raphaël JACQUELIN

La tête d’affiche Raphaël Jacquelin remporte son match contre le jeune Corse Jérôme Lando-Casanova au 18ème trou avec le score de 2up.

Raphaël Jacquelin a déclaré «J’ai été régulier toute la partie, c’est Jérôme qui s’est mis à attaquer les drapeaux au 12 où il fait birdie et moi un bogey. Il a pris des risques un peu trop tard. C’était une partie agréable, je connais très bien Jérôme car je m’entraine ici à Terre Blanche avec lui mais c’était la 1ère fois que je jouais en compétition avec lui ».

Raphael Jacquelin

→ Edouard DUBOIS / Baptiste CHAPELLAN

Sur le papier, Edouard Dubois est le favori du match mais Baptiste Chapellan ne s’est pas laissé impressionner.

Après 3 trous all square, Chapellan prend la main 1up au trou n°4, il passe 2up au trou 10 puis les compteurs sont remis à zéro au départ du 15. Dubois inverse les rôles au 16 et 17 avec 1up.

Finalement ce sera un play-off, mais au 2ème trou, ils sont toujours all square lorsque l’organisation décide, en accord avec les joueurs, de suspendre le jeu à cause de la nuit.

Reprise du match le vendredi 22 novembre, à 9h30.

Le suspense reste donc entier, la star américaine Bubba Watson ne connaîtra son adversaire que vendredi matin !

Résumé de la journée du vendredi 22 novembre : Hebert ou Jacquelin en finale contre...

Météo du jour : Ciel couvert avec averses de 10h à 13h. Vent faible. Température : de 7 à 10°

Fin du dernier match de ¼ de finale ce vendredi pour connaître l’adversaire de Bubba Watson en ½ finale.

Edouard DUBOIS & Baptiste CHAPELLAN n’avaient pas réussi à se départager hier soir avant la tombée de la nuit.

Dubois était one up au départ du 18, birdie pour Chapellan et c’est le play-off.

Au 20ème trou, le jeu est suspendu par l’obscurité alors qu’ils sont toujours all square.

Les deux joueurs ont donc repris le jeu au départ du trou n°3 ce matin à 9h30 et c’est Edouard Dubois qui l’emporte très vite au 21ème trou.

Edouard Dubois

Edouard Dubois a déclaré «c’est une super expérience de me retrouver en confrontation directe face à Bubba Watson. Il y a 2-3 longs trous sur lesquels il aura l’avantage mais je bénéficie de l’atout de connaître le parcours, qu’il n’a pas eu le temps de repérer car il n'est arrivé que hier soir ».

Les deux matchs de la demi-finale :

Entrée en lice de l’Américain Bubba Watson, 27ème joueur mondial, vainqueur du Masters d’Augusta en 2012, l’un des rares gauchers du circuit américain qui étonne par sa puissance et son style inimitable.

Un joueur atypique que le public de Terre Blanche est heureux de découvrir pour sa seconde visite dans l’hexagone après l’Open de France en 2011.

Compte-tenu des mauvaises conditions météorologiques, l’organisation a décidé de jouer la ½ finale sur 9 trous.

Edouard DUBOIS (Fra) / Bubba WATSON (USA)

14h10, Bubba Watson arrive sur le tee du 1 accompagné de son manager pour cadet.

Armés du carnet de parcours et des positions des drapeaux, ils vont découvrir le parcours du château entourés d’un public de passionnés.

Edouard Dubois, timide mais concentré laisse l’honneur à Bubba au 1.

Ils sont all square à l’issue des 2 premiers trous puis le Bordelais est 1up au 3.

Bubba Watson

Un drive trop long dans l’eau pour Watson au trou n°6 pendant que Dubois assure le Par et le Français remporte son match au 8ème trou 2/1.

Benjamin HEBERT (Fra) / Raphaël JACQUELIN (Fra)

14h, les joueurs prennent le départ au trou n° 1 avec 2h30 de retard en raison d’un parcours jusque-là impraticable.

Après les 2 premiers trous all square, Raphaël Jacquelin prend la main 1up avec un birdie au trou n°3.

L’écart se creuse au trou n°7 alors que Jacquelin rentre un putt pour birdie, Hebert fait le Par.

Raphaël Jacquelin remporte son match 2/1 au trou n°8. Il affrontera demain en finale l’heureux vainqueur de Bubba Watson : Edouard Dubois.

Programme du samedi 23 novembre :

10h30 : Clinic de Bubba Watson au practice

Finale à 11h30 : Raphaël JACQUELIN / Edouard DUBOIS

Petite finale à 11h20 : Bubba WATSON / Benjamin HEBERT

Résumé de la journée du samedi 23 novembre : Jacquelin, heureux papa et vainqueur !

Météo du jour : Ciel couvert, vent faible. Température de 7 à 10°

La journée a commencé par un clinic-démonstration de l’américain Bubba Watson au practice devant un public de passionnés.

Bubba Watson, extrêmement détendu et souriant, a tapé quelques coups dont il est le seul à maîtriser les effets.

Bubba Watson pendant son clinic à Terre-Blanche

Il a confié ses quelques «astuces» en précisant bien que ce n’était pas de la technique.

Il a également répondu aux questions des spectateurs : «J’ai commencé le golf à l’âge de 6 ans avec mon père, j’ai appris à jouer en l’imitant et comme j’étais face à lui, je jouais en gaucher.

J’avoue ne pas m’entrainer souvent au practice, j’y suis aujourd’hui pour vous ! Comme vous le savez, je suis un joueur atypique, je n’ai pas de coach et je ne sais pas ce qu’est la biomécanique».

Et quand un admirateur lui demande quel est son joueur favori, il répond avec beaucoup d’humour : « moi, bien sûr ! sinon Payne Stewart».

UNE FINALE 100% FRANCAISE: Edouard DUBOIS / Raphaël JACQUELIN

Edouard DUBOIS était soutenu et caddeyé par son ami et compatriote Charles-Edouard Russo qu’il avait battu en 8ème de finale.

Dubois prend la main de la partie pendant les 4 premiers trous puis Jacquelin égalise.

Ils sont all square jusqu’au 8 et le bogey de Dubois au 9 permet à Jacquelin de reprendre l’avantage.

Jacquelin dominera la fin de la partie pour remporter le match au 17ème trou avec le score de 3 & 1.

Jacquelin remporte le 1er prix de 30.000 €

Interview Raphaël Jacquelin, touring pro du Golf de Terre Blanche :

«Je suis ravi de cette victoire à domicile, c’est bien pour le public de Terre Blanche. C’est sympa de finir sa saison sur une victoire. Tous les adversaires que j’ai rencontrés pendant ce tournoi m’ont poussé à élever mon niveau de jeu. Le niveau français est meilleur. Le match play est une formule de jeu sympa, il faut attaquer les drapeaux. Cela procure un maximum de spectacle pour le public.»

PETITE FINALE : Bubba WATSON (Usa) / Benjamin HEBERT (Fra)

Le jeune français de Moliets, Benjamin Hebert, ne s’est pas laissé impressionner par la star américaine, vainqueur du Masters d’Augusta en 2012.

Hebert commence par un birdie au trou n°1 puis Watson égalise au 2. Des up and down pendant 14 trous et Hebert prend définitivement l’avantage au 15 pour remporter son match 2up au 18.

Benjamin Hebert est ravi de sa victoire et de cette 3ème place. Ce n’était pas un match facile. Il a su garder la tête froide pour affronter ce phénomène qu’est Bubba Watson. Une belle performance importante pour sa carrière.

Jacquelin remporte le Richard Mille Invitational

Classement final :

1- Raphaël JACQUELIN (Fra)

2- Edouard DUBOIS (Fra)

3- Benjamin HEBERT (Fra)

4- Bubba WATSON (USA)

Dotation globale répartie sur les 19 joueurs participants : 100.000 €

Interview Richard MILLE :

Pourquoi vous êtes-vous tourné vers Bubba Watson pour faire la promotion de votre marque de haute horlogerie ?

J’ai plusieurs partenaires sportifs comme Rafael Nadal, Felipe Massa, Yohan Blake, etc… et je cherchais un golfeur.

Au-delà de la performance, je cherchais LA « personnalité ». Bubba est un profil unique, il n’a pas de coach, s’entraîne quand il a envie, il est très drôle.

De même, la proette de golf Diana Luna, qui a récemment rejoint mon team de partenaires est adorable, douce, et jolie.

Pourquoi investir dans le sport et le golf ?

Je recherche la difficulté. Le sportif doit pouvoir porter sa montre dans l’exercice de sa discipline. Je veux dépasser le stade de l’approche marketing traditionnelle.

Mes montres sont des produits extrêmes pour des conditions extrêmes.

Mes « partenaires sportifs » sont mes « laboratoires », de vrais tests en grandeur nature qui permettent de faire évoluer mes montres, améliorer sans cesse la technique.

J’ai été séduit par la proposition de Jacques France.

Organiser un tournoi unique avec un format original, bien doté dans un site exceptionnel m’a permis d’y associer notre séminaire annuel de la marque Richard Mille que nous organisons avec nos importateurs mondiaux.

Bubba Watson, égérié de Richard Mille

Présantation du parcours de Richard Mille

Homme passionné de mécanique de précision, Richard Mille fonde sa marque de montres en 2001.

Il s’engage ainsi sur une voie horlogère extrêmement technique avec une nouvelle vision des codes de l’horlogerie et un goût prononcé du défi.

Différents challenges le rapprochent de l’univers sportif, au travers duquel il noue une réelle complicité avec des athlètes de très haut niveau.

Ces dernières années Felipe Massa, Rafael Nadal, Pablo Mac Donough, Yohan Blake ont rejoint la RM Family.

Tous portent leur montre pendant les compétitions afin de tester ses performances en conditions réelles.

Le golf n'échappa pas à la règle puisqu'en 2011, le golfeur Bubba Watson devient partenaire de la maison Richard Mille.

Celui-ci sera suivi par la golfeuse Diana Luna, première partenaire sportif féminin.

Ce très grand champion porte durant les tournois une RM 038 Tourbillon Bubba Watson afin de tester sa technicité.

Dans la continuité de la RM 038, la RM 055 Bubba Watson est une pièce extrêmement technique, innovante que l'on retrouvera sur le parcours de Terre Blanche en cette fin d'année pour la première édition du "Richard Mille Invitational".

Crédit Photo : Pascale BAYLE