Posté par le dans Pros, Enseignants et Coachs de golf

S'entraîner plus efficacement seul face à un filet de golf

Le confinement a vu naître une nouvelle génération ou version de golfeurs. Nous connaissions déjà, le golfeur qui ne faisait que du parcours, celui qui passait des heures au practice, pour voir voler sa balle. Les deux se retrouvent aujourd’hui, et provisoirement sans terrain, ni practice. Les balcons, les garages, et les jardins se sont transformés très rapidement, en practice improvisé. Moi-même, dès les premiers jours, je me suis lancé dans la construction de mon centre d’entraînement personnel et à domicile. Il est vrai que j’ai sûrement un peu plus d’espaces et d’équipements que la plupart des golfeurs confinés, et notamment en appartement. Pour ma part, je me suis confiné dans ma maison, déjà située à la campagne. J’ai récupéré un tapis pédagogique qui me restait dans un coin de mon garage, trois filets Indoor, ainsi que deux poteaux de la pergola de la terrasse, et que j’avais démonté l’année dernière. Ainsi, j’ai pu facilement planter ses deux poteaux, tirer un câble électrique (prise terre) entre les deux extrémités, et enfin déposer mes filets sur ce câble, et me voilà équipé avec un beau filet « tout neuf ». Il ne me restait plus qu’à aller chercher mon sac de golf…une boîte de balles neuves, et vous présenter une méthode d’entraînement un peu inédite, mais surtout efficace.

Découvrez nos formules d'abonnements

Se préparer pour un entraînement de golf confiné mais surtout efficace

Pour illustrer mon article, et vous présenter une méthode d’entraînement qui je crois et j’espère, va vraiment vous plaire, j’ai encore en plus avec moi, un outil que vous n’avez peut-être pas ou pas encore, un radar de mesure.

Dans mon cas, j’enseigne au Golf de La Sorelle (dans l’Ain) ce qui explique aussi pourquoi je suis déjà toute l’année, à la campagne, et toujours avec un outil dont je suis vraiment fan, le FlightScope X3, qui branché avec ma tablette, m’a permis d’être prêt à tenir un « siège », non, je voulais dire le « confinement » sans me morfondre à ne plus jouer au golf, ou rester sans taper des balles pendant de longues semaines.

Je note avec enthousiasme que le marché des radars et des launchs monitors se démocratisent de plus en plus. Mon ami Guillaume avec qui je vous présente les émissions MyGolfLab, me rapporte qu’il vend de plus en plus de petits radars Mevo+, par le biais de sa société Addon Golf.

Cependant, vous n’avez peut-être pas encore passé ce cap, ou n’êtes tout simplement pas encore branché technologie, et malgré cela, j’ai une proposition pertinente, utile, et ludique à vous faire, surtout quand vous n’avez pas ce type de matériel pour vous entraîner, et progresser.

J’ai effectivement parfaitement conscience que tous les golfeurs, et toutes les golfeuses n’ont pas un radar chez eux pour traquer, et extrapoler les trajectoires de balles.

Car, qui dit filet d’entraînement pour le golf… ne dit pas une trajectoire de balle très importante, ni très longue. Il faut bien l’avouer, nous tapons sans savoir vraiment où la balle va partir, et surtout atterrir ou même comment.

Taper des balles pour taper des balles, c’est bien, mais ce serait tout de même mieux d’imaginer où elles pourraient s’envoler.

Je me souviens avoir lu sur JeudeGolf, un article, qui expliquait que le vol de balle était un excellent élément pour juger ou jauger la qualité d’un coup de golf. C'est vrai.

Comment faire avec un filet ?

Par nature, nous n’avons pas l’information. Faut-il se cantonner à taper, un peu comme on pourrait le faire dans un sac suspendu, et comme un boxeur qui répète seulement des gammes, par rapport à un poids mort, qui ne peut ni esquiver, ni répliquer, ni même nous surprendre par des mouvements imprévisibles ?

Selon moi, et selon ce que j’ai appris depuis que j’ai commencé à m’intéresser à ce jeu, y jouer, puis enseigner, tout le golf, et en particulier le vol de balle n’est autre que de la balistique.

Ce n’est ni plus, ni moins, que des mathématiques, et de la physique.

Lorsque je suis sur mon tapis de practice, et face à mon filet, je peux avec quelques règles de trigonométries (ne vous effrayez pas, vous allez voir c’est plus simple que le mot le laisse transparaître), faire ressortir, quelques repères en lien avec les habituelles données que l’on peut obtenir avec un radar, et savoir, si, je suis plutôt efficace avec les clubs de golf que j’utilise, pendant ma séance d’entraînement.

A nouveau, suivez mon raisonnement, et ne soyez pas effrayé, au contraire, je vous invite peut-être à revenir à vos souvenirs de cours de mathématiques, et notamment, je vais utiliser une règle mnémotechnique.

CAHSOHTOA… vous n’imaginiez sans doute jamais lire ce mot sur un site de golf, soit Cosinus tangente d’un triangle rectangle !

Le golf, c’est des maths, mais pas besoin d’être Prix Nobel, je vous rassure.

Une des priorités du golfeur, c’est de faire décoller sa balle, et il a raison. Il va en avoir besoin pour non seulement, faire de la distance, mais aussi pour tenter de la déposer près d’un point près précis.

A quelle hauteur doit décoller la balle ?

Chaque club de golf a été dessiné pour justement produire un angle de décollage optimal.

Dans notre jardin ou notre centre d’entraînement confiné et improvisé, c’est là que nos cordes ou ficelles vont être utiles.

On peut en trouver sur quasiment tous les filets que les golfeurs vont utiliser pendant le confinement.

En observant, les moyennes des joueurs et des joueuses sur le Tour professionnel, je note que les angles de décollages, tous clubs confondus, du driver aux wedges, sont compris entre 9 et 24 degrés pour les hommes, et 11 et 26 degrés pour les femmes.

Je risque de vous surprendre, mais pour la suite de notre expérience, nous allons seulement nous intéresser à l’exemples des « ladies », car leur vitesse de swing est bien plus abordable pour nous, ou pour de nombreux amateurs masculins, en France.

Mon idée consiste à tendre quatre fils qui correspondent à 10, 15, 20 et 25 degrés d’angle de décollage ou d’envol.

Attention, un paramètre peut avoir son importance : L’épaisseur de votre tapis. Le cas échéant, il faudra ajuster la position des fils.

Ainsi, vous avez bien quatre repères très visuels, et qui vous indiquent les zones où vos balles doivent s’écraser ou se stopper.

Aucune balle ne devra donc terminer sa course sous la barre des 10 degrés, et inversement, aucune balle ne devra décoller au-dessus de 25 degrés.

D’autant que dans ce cas, cela pourrait carrément être dangereux, surtout pour la maison de votre voisin !

Et ce, quel que soit le club que vous allez utiliser !

Ci-dessous, je vous propose un tableau de distance de la balle au filet, et hauteur de repère en fonction de l’angle recherché.

En utilisant les tableaux, il sera facile de déterminer que vos clubs, et notamment le pitch, le 9, le 8 ou le 7 doivent vous générer des frappes en « hauteur » comprises entre 15 et 25 degrés d’angle d’envol.

S’agissant des longs clubs, le 5, le 4, et le 3, mais aussi les bois et le driver, vous devez trouver des valeurs plutôt comprises entre la ligne qui matérialise le 10 degrés, et la ligne qui matérialise le 20 degrés.

Je pense que maintenant, vous commencez à voir où je veux en venir. Je suis en train de vous remplacer le radar de mesure ou launch monitor, tout en vous fournissant le même bénéfice, et ce, avec seulement quelques bouts de ficelles.

En tapant des balles, vous verrez rapidement que les bois 3 et bois 4 décollent moins haut la balle que le driver !

A ce premier stade, vous avez déjà des zones idéales de décollages à atteindre en fonction de vos clubs.

Ce n’est pas tout ! Ce que l’on peut faire à l’horizontal… on peut le faire à la vertical.

Et c’est là que les choses prennent une tournure très intéressante, de mon point de vue, et pour s’entraîner efficacement, même à la maison, et même « seulement » avec un filet.

Vous pouvez définir votre cible, en laissant pendre à nouveau une ficelle ou une cordelette qui devra déterminer votre axe zéro.

Mon objectif ?

Vous faire appréhender la déviation latérale de votre coup de golf !

Par la même occasion, vous allez apprendre à déterminer la position de votre face de club, et au moment de l’impact.

Bien entendu, au golf, l’idéal balistique, notamment quand on vise une cible au centre du fairway ou d’un green, c’est de placer sa face square à l’impact.

En termes mathématiques, cela signifie tout simplement une face proche de 0 degré.

Je vais pousser un peu plus le souci du détail, et nous rapprocher encore de l’usage d’un launch monitor tel qu’un FlightScope X3.

Essayons de prendre en considération une petite marge d’erreur, soit +ou – 0,5 degrés, et donc un peu à droite, ou un peu à gauche. Ce qui dans les deux cas, restent des coups très acceptables…

D’après les calculs que je peux effectuer, pour une zone de 5,2 centimètres de large, si vous vous situez à trois mètres de votre filet, ce qui se fait le plus souvent en moyenne, cela voudra dire que vous avez tapé avec la face square à l’impact.

Par rapport à cette petite largeur, vous pourrez plus facilement observer et analyser chacun de vos coups.

Je me sens obligé de vous préciser tout de suite, qu’atteindre la bande de 5,2 centimètres de large, est plutôt un exercice difficile, et c’est pourtant ce que je vous demande de viser.

Je vous donne un challenge !

Tous vos coups devront être tapés dans la bonne zone d’angle d’envol par rapport à votre club sélectionné, et sur l’axe 0.

De là, n’hésitez pas à vous entraîner à envoyer des balles, dans les différentes zones, et ainsi retrouver les sensations que vous auriez naturellement quand vous essayez de varier vos trajectoires, entre balles hautes, et balles basses, départs de balles à gauche, pour un pull ou un fade, ou départs de balles à droite pour un push, ou un draw.

Vous l'aurez compris avec quelques bouts de ficelles, éventuellement un ruban d'adhésif, vous venez de vous fabriquer votre propre radar maison ou launch monitor personnel.

Jouer face à un filet demande de l’imagination

On pourrait refaire tous les exercices déjà proposés ou suggérés dans différentes vidéos, et par exemples, nos MyGolfLab accessibles sur JeudeGolf.tv

Améliorez vos capacités à frapper avec la seule main droite, puis la main gauche, enlever un ou deux doigts à chaque main…

Jouez les pieds serrés, ou très écartes, sur une jambe ou sur l’autre, les pieds croisés, les yeux fermés.

Travaillez les demi-coups, les balles tenues…

Concentrez-vous sur vos sensations, sur la qualité de l’impact, le son de l’impact, et également, toutes les choses, qui parfois, nous font défaut, et lorsque l’on peut et veut observer la balle voler, atteindre ou rater sa cible.

Variez les swings…

Exagérez, diminuez la vitesse ou l’orientation du swing.

Comme visiblement, nous avons quelques jours avant de pouvoir retourner à notre segmentation entre parcours ou practice, tout ce que vous pourrez faire « astucieusement » devant votre filet, vous permettra, j’en suis certain d’augmenter vos capacités, et même d’y trouver plus de plaisir.

J’espère sincèrement que nous nous retrouverons tous sur les beaux fairways que tous nos jardiniers, partout en France, entretiennent tous les jours, avec amour, et pour notre plus grand plaisir à venir.

Si jamais, vous avez envie de prendre une leçon de golf, même pendant cette période de confinement, à distance, en vidéo, vous savez où me trouver ou me joindre…

Xavier Bretin 

Enseignant au golf de la Sorelle 

0650066500

Restez informé

Recevez notre newsletter
(Note moyenne de 4.8 sur 5 votes)

Commentaires   

billard.luc@gmail.com
0 #4 Bravobillard.luc@gmail.com 08-05-2020 15:48
Bravo pour ton article Xavier.......! Il est donc possible de s'amuser dans un filet........! Nous ne sommes plus le poisson du confinement.....!
Merci encore pour le réveil trigonométrique et celle de nos petites cellules grises comme Hercule Poirot d'Agatha Christie....!
xavierbretingolf@gmail.com
0 #3 Distancexavierbretingolf@gmail.com 27-04-2020 22:53
Citation en provenance du commentaire précédent de :
Bonjour Xavier,

Tout d'abord merci pour cet article très intéressant. Pourrais-tu nous confirmer la distance (3m?) entre la balle et le filet ?
Cela nous permettre de calculer les hauteurs de ficelles en fonction des différents angles.

Merci,

Christophe


Bonjour
Vous pouvez vous installer à n importe quelle distance, c est surtout en fonction de la hauteur total de votre filet. Pour ma part, je me suis installé à 2 m50.
Il faut utiliser la formule tan *=côté opposé /côté adjacent.
Bon golf
albertinchristophe@msn.com
0 #2 Informationalbertinchristophe@msn.com 27-04-2020 17:17
Finalement, pas besoin de distance. Ma femme s'occupe de tout calculer!

Merci quand même!
albertinchristophe@msn.com
0 #1 Informationalbertinchristophe@msn.com 27-04-2020 17:15
Bonjour Xavier,

Tout d'abord merci pour cet article très intéressant. Pourrais-tu nous confirmer la distance (3m?) entre la balle et le filet ?
Cela nous permettre de calculer les hauteurs de ficelles en fonction des différents angles.

Merci,

Christophe

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.