Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

La rotation des hanches chez un golfeur amateur de très haut niveau

La rotation des hanches chez un golfeur amateur de très haut niveau

A l’occasion d’une séance de practice en région parisienne, nous avons pu filmer et photographier, le swing d’un grand espoir du golf français. Cette séance nous a permis de constater l’incroyable vitesse de rotation de ses hanches, ce qui lui confère une puissance phénoménale au drive ou avec des fers. L’occasion pour nous d’aborder la question de la rotation des hanches dans la séquence de swing avec notre coach, Michel Delbos. (Dossier en deux parties)

Découvrez nos formules d'abonnements

Préambule sur l'importance des hanches pour un swing de golf

Au cours de ses leçons auprès des amateurs, Michel ne cesse de répéter l’importance de la dissociation segmentaire entre le haut et le bas du corps, et l’importance particulière du déclenchement du downswing par le bas du corps (les hanches) avant le haut du corps.

Il le rabâche car la plupart des amateurs font l’inverse, à savoir déclencher le downswing à partir du buste et des épaules, ce qui provoque irrégularité, manque de vitesse, perte de stabilité, release précoce, et fautes du type slice et hook.

Pour illustrer le swing idéal, nous avons porté notre attention sur Antoine Auboin, un jeune amateur français, originaire de Biarritz, qui a notamment brillé lors des derniers European Young Masters, une compétition qui sert de tremplin aux futurs bons joueurs sur le tour, comme par avant lui Julien Brun ou Emilie Afonso.

Antoine, coaché par Christophe Pottier, est le parfait exemple de ce qui peut se faire à très haut niveau amateur.

Les photos et vidéos qui vont suivre dans ce sujet vont illustrer une très grande vitesse de déclenchement du bassin au moment du downswing, et bien avant que le haut du corps n’ait tourné, ce qui favorise la création du fameux X-factor que nous avons déjà abordé précédemment.

Les vidéos prises au ralenti vous permettront de voir à quel point le swing d’Antoine est parfaitement séquencé.

Par la même occasion, nous en avons aussi profité pour créer avec Michel Delbos, une deuxième partie de ce sujet consacré à la séquence d’un swing de golf.

Quelques mots sur Antoine Auboin

A bientôt 17 ans, cet espoir basque de la FFG a déjà un palmarès bien fourni chez les amateurs.

Vainqueur des Makilas en 2011, il a été sacré champion de France des moins de 13 ans en juillet 2011.

En 2015, il a représenté la France aux European Young Masters disputés au Domaine Impérial en Suisse.

Longtemps leader de l’épreuve (au moins 49 trous), il a craqué à la toute fin de la partie pour finir second d’un coup derrière le norvégien Markus Braadlie, auteur d’un birdie sur le 18.

Sur le premier tour, il avait pourtant battu le record du parcours détenu par le portugais Ricardo Santos depuis 2004 avec un score de 64, ce qui avait parfaitement contribué à lancer l’équipe de France dans ce tournoi.

Antoine Auboin est assurément un talent précoce.

A 12 ans, il était déjà classé 3,3 d’index.

Son histoire avec le golf a commencé à l’âge de 4 ans et demi avec la complicité de son coach Claude Lecuona, et depuis, ses débuts, il rêve de devenir un très bon golfeur, et même un professionnel comme son modèle, Rory McIlroy.

De ce que nous avons pu en voir dans cette demi-journée passée à le voir enchaîner des coups de fers et de drives, il a déjà tout d’un grand.

Le swing d’Antoine Auboin

Quelques mots sur ce swing très puissant et très consommateur d’énergie de la part d’Antoine…

Sur les fers, on peut constater qu’il ne cherche pas nécessairement une très grande amplitude et un angle de montée du club à l’horizontale avec le sol au sommet du swing, ce que par ailleurs, il réalise au drive, pour se concentrer sur le fait d’avoir une tête, point fixe de son mouvement, et une translation des hanches extrêmement rapide et donc mobile vers l’avant dans la zone de frappe.

Pendant la même journée, nous avons pu observer des swings de très bons amateurs seniors classés en-dessous d’un index de 5, et aucun ne présente la même vitesse de rotation des hanches.

Comprenez que le swing d’Antoine est exceptionnel, et qu’une telle rotation n’est pas le standard y compris pour les meilleurs amateurs.

Simplement, c’est le reflet d’un swing d’un jeune homme (17 ans) à mi-chemin entre l’amateurisme et le professionnalisme pour jouer sur le tour.


Tous les amateurs qui peuvent lire ce sujet, et qui sont classés au-delà de 10 peuvent s’inspirer de ces vidéos, et de ces quelques lignes, bien qu’il ne soit pas vital pour très bien jouer de reproduire obligatoirement cette même vitesse.

Quand vous regardez la posture d’Antoine, et les premières secondes où il déplace le club vers l’arrière, vous constatez sa base solide au niveau du bas du corps, ce que notre consultant, appelle la plate-forme de stabilité, celle à partir de laquelle, le golfeur va pouvoir fabriquer de la vitesse sans perdre le contrôle.

Avec son fer, Antoine n’a pas le temps d’arriver au sommet du swing qu’il redéclenche la descente instantanément par justement l’action des hanches qui se propulsent en direction de la cible, et alors que les bras sont encore nettement derrière lui.


Simplement, les bras descendent le club avec vigueur vers le sol, avant même d’aller vers l’avant.

Sur ce point, si le bras gauche est le tracteur et reste toujours tendu, notez comment le bras droit est très près du corps, en particulier au démarrage du downswing.

Le shaft du club subit pleinement la torsion, et l’emmagasinement de vitesse en prélude au release dans la zone d’impact.

Dans la foulée de son déclenchement par l’action des hanches, on observe chez Antoine, un mouvement des jambes qui effectuent une sorte de rebond.

A savoir, il agit comme s’il cherchait de la puissance à travers une flexion pour ensuite se reprojeter vers l’avant dans un phénomène d’extension.

La jambe droite glisse vers l’avant pendant que la jambe gauche s’apprête à recevoir le maximum de charge et de résistance juste avant l’impact.

Quelques micro-secondes après l’impact, la jambe gauche est d’ailleurs parfaitement droite, tendu, en extension complète en cohérence avec l’épaule gauche qui est toujours face à la zone d’impact, et la tête en arrière de la position initiale de la balle, et alors que celle-ci est déjà partie de la face du club.

A titre de comparaison, pour un amateur plus classique, la jambe gauche n’est pas nécessairement aussi bien tendue, l’épaule gauche a déjà quitté son point haut et fixe, entraînée par la rotation du haut du corps, tout comme la tête qui commence à se relever pour suivre instinctivement la trajectoire de la balle.

Au drive, les fondamentaux du swing d’Antoine sont rigoureusement identiques, sauf que sa montée est plus ample avec un shaft du driver qui va se situer à 270 degrés par rapport au sol, soit parfaitement parallèle.


Comme le manche du driver est plus long que celui d’un fer, la vitesse d’exécution (à vitesse réelle) paraît encore plus rapide.

Comment s’inspirer de ce swing pour améliorer le swing d’un amateur ?

Nous avons donc posé la question à Michel…

Golfeurs comme vous, il nous semble que trop souvent les enseignants se bornent à expliquer ce qu’est un swing de golf sans jamais vraiment montrer ce qui est réalisé par les tous meilleurs.

Et il ne s’agit pas de regarder un swing à la télévision sans explication sur ce qui est fondamental…

Bien entendu, pour 99% des amateurs, il n’est pas question de devenir un golfeur professionnel avec un swing plus que parfait.


Pourtant, le fait de comprendre ce que réalise un pro ou même un très bon amateur, peut être un excellent outil pédagogique pour aider le joueur « classique » à visualiser l’écart, et même le quantifier pour mieux comprendre son propre swing.

Avant de produire, comprendre ce qu’il faut réaliser, est une des choses les plus complexes, s’agissant d’un swing.

Suite de cet article : Séquencez votre swing en 5 étapes pour progresser efficacement

Restez informé

Recevez notre newsletter

Commentaires   

Avec
 
Yann
0 #1 RE: La rotation des hanches chez un golfeur amateur de très haut niveauYann 21-11-2015 15:06
Chantilly est située dans l'Oise en Picardie, pas très loin de l'Ile de France mais en dehors.
Et quand la région d'Ile de France a voulu annexer l'Oise lors de la tentative de démantèlement de la Picardie, les habitants se sont élevés massivement contre cette tentative.
Nous n'aimons pas être associés à la région parisienne qui représente tout le contraire de la vie que nous souhaitons vivre et du patrimoine culturel et naturel que nous souhaitons transmettre à nos enfants et petits enfants.
 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.