Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Test matériel et clubs de golf

Test putters Cleveland Huntington Beach

Test putters Cleveland Huntington Beach

L'appellation d'un joli port de pêche ? Les putters Huntington Beach portent tout simplement le nom de la ville qui accueille le siège social de Cleveland Golf aux Etats-Unis. Comme quoi l’endroit où vous vivez peut suffire à inspirer votre créativité ! Ceci dit, il semblerait que l’endroit soit assez paradisiaque. Ces putters vont-ils pour autant vous emmener au septième ciel ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Pour les responsables de la marque, et notamment Nicolas Marchand en France, rencontré mi-septembre à l’occasion de la présentation de Christian Cevaer comme nouvel ambassadeur, la mission de Cleveland Golf est d’aider les golfeurs à rentrer plus de putts, et prendre plus de plaisir sur les greens. C’est exactement avec cette idée en tête que les putters Huntington Beach ont été conçus.

Pour le responsable médias France, cette nouvelle série de putters apporte une performance que le golfeur peut sentir !

Chaque putter a la particularité d’être réalisé à partir d’un acier inoxydable 304, tout simplement parce que ce matériau est 51% plus doux que l’acier inoxydable 17-4 traditionnellement employé sur les clubs de golf.

La version maillet

Chaque face a été usinée de manière très précise et selon un dessin en forme de diamant qui créé une très grande rugosité. Et effectivement, en mains, c’est un peu déconcertant tant on peut être habitué à des faces plus lisses.

Face diamantée ?

Notre interlocuteur précise que les rainures sont quatre fois plus profondes en comparaison des précédents putters de la marque, ce qui créé les conditions d’un touché plus doux, et un roulement plus consistant.

Toujours selon les données du fabricant, le smash factor ou vitesse de balle en sortie de face a été volontairement réduite de 4% par rapport à la précédente collection Cleveland HB Putters.

Profil du HB1

La série comporte trois têtes distinctes, le Huntington Beach 1, soit une lame classique disponible à la fois pour droitier et gaucher.

Profil du HB4

Le modèle Huntington Beach 4 est pour le coup seulement disponible en droitier et c’est encore une lame avec profil plus bas par rapport au numéro 1.

Toujours le HB4

Enfin, le troisième modèle est un putter maillet dit Huntington Beach 6 (notre préféré) qui est aussi un face balanced avec un shaft à double courbure qui conviendra parfaitement aux golfeurs qui ont tendance à déplacer le putter selon un chemin relativement « straight ».

Vue du maillet HB6

Chaque putter est disponible en plusieurs versions de longueurs de shafts allant de 33 à 35 inches alors que le grip est un taille moyenne qui aurait mérité d’être remplacé par un Superstroke plus confortable.

Pour les golfeuses, Cleveland propose des shafts un peu moins longs, allant de 32 à 34 inches, ce qui est bien vu.

Dans cet article, nous allons utiliser des données que nous avons mesuré avec un radar de mesure dit Zenio, afin de quantifier la qualité de l’impact, la qualité du tempo/rythme, et la qualité du chemin pour ramener la face du putter square à l’impact.

En matière de putting, la performance vient de la consistance, soit la capacité à répéter constamment le même geste.

A la limite un « stroke » de putting peut être techniquement hors standard, mais performant tant qu’il est répété régulièrement dans n’importe quelle situation.

Le putter peut bien entendu contribuer à cette consistance.

Pour en avoir débattu avec un clubfitter et un enseignant spécialisé dans le putting, les données qui vont être utilisées pour illustrer cette revue de putters ne peuvent pas être interprétées comme des données figées ou transposables à tous les joueurs.

Elles nous servent seulement à vérifier par exemple des arguments comme « ce putter aide à mieux ramener la face square à l’impact ». Ce à quoi, nous pourrons répondre « Ah bon ? Et bien qu’est-ce que cela donne pour un cobaye entre son putter habituel versus le nouveau modèle ! »

En ce sens, il ne s’agit pas d’un test de putter avec une conclusion du type « bon » ou « mauvais » putter, mais d’une vérification d’un argument ou surtout l’illustration pour un cobaye du résultat concret lié à l’usage du putter cité dans l’article versus un putter habituel.

Test des putters à une distance de trois mètres sur des putts en ligne droite à plat

Concernant notre testeur, ce dernier putt avec un Scotty Cameron de type lame sur un shaft légèrement raccourci et muni d’un grip superstroke 3.0

Avec ce putter, selon notre zenio, il réalise un score de qualité d’impact d’une consistance (régularité) de 70% quand un pro sur le tour est en moyenne à 87%.

Cet indicateur traduit la capacité du joueur à prendre la balle le plus souvent possible au centre de la face, ce qui influe à la fois sur le touché, la direction, et la distance du putt.

Il réalise un score de tempo de 72% alors qu’un pro fait preuve d’une meilleure consistance dans 85% des cas.

Cet indicateur mesure à quelle vitesse le joueur déplace son putter avant, pendant et après l’impact, ce qui influe sur la vitesse et donc la distance du putt.

Enfin, et c’est le point faible du tandem testeur/habituel putter, il ferme/ouvre la face de manière régulière et square que dans 62% des cas contre 88% pour un pro sur le tour.

Cet indicateur mesure comment le joueur ouvre ou ferme son putter avant, pendant, et après l’impact, ce qui influe sur la direction du putt.

Que va-t-il réaliser comme mesure avec chacun des trois putters Huntington Beach ?

Pour réaliser ce test, nous avons tapé 3 série de 7 balles à 3 mètres du trou en ligne droite et à plat, sans aucune pente.

Globalement, pour ce testeur, et comparativement à son habituelle lame, la qualité d’impact a toujours été bonne, et même améliorée.


Le tempo a relativement peu varié, ce qui est un peu normal, sachant qu’entre le putter de référence, et les trois putters HB, il n’y a pas une variation de poids de tête flagrante.

Le critère le plus intéressant reste celui de la face square ramenée plus souvent, ce qui est très notable avec le maillet !

Résultat du test du putter Huntington Beach 6

Ce test ne vous illustre pas quel putter vous devrez plébisciter, mais démontre qu’un choix rationnel est possible et souhaitable en matière de putter.

Le bon conseil : Fittez votre putter !

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.