Test des wedges Callaway PM Grind 2019

 

Les nouveaux wedges Callaway dessinés conjointement par Phil Mickelson et Roger Cleveland présentent une forme qui sort de l’ordinaire. La pointe a été particulièrement allongée par rapport à l’usage habituel en matière de wedges. 3 mois que les clubs étaient à l’atelier avant que je n’arrive à trouver un projet de test pertinent pour écrire un sujet original. Intimidé ? Peut-être, par des clubs au format vraiment hors norme, dont la fonction doit être triple pour son instigateur : Le Knockdown, le touche et bloque, et surtout le « Phlop » en référence au célèbre flop shot signé « Lefty » Mickelson.

Découvrez nos formules d'abonnements

Les wedges PM Grind avec les initiales de Phil Mickelson présentent un look très différent de tous les autres wedges du marché. La pointe est allongée, ce qui par conséquent augmente considérablement la surface totale de la face.

Autre conséquence, les rainures sont plus importantes de bord en bord.

Ce club a été imaginé pour aider Mickelson pour son coup le plus fameux, le flop shot ou coup parachute, qui consiste à lever la balle très rapidement, très haute, afin qu’elle retombe aussi vite et s’arrête rapidement sur un green avec une vitesse de roule rapide.

La première itération a vu le jour en 2015, au point de créer une nouvelle catégorie de wedges.

Pourquoi un nouveau club en 2019 ?

Mickelson et Roger Cleveland souhaitaient un club encore plus facile à utiliser, et pas seulement

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter
(Note moyenne de 5 sur 2 votes)

Commentaires   

admin
0 #2 Réponseadmin 02-07-2019 20:11
Bonjour Jean-Luc, Ce n'est pas nécessairement le problème puisque je dispose par ailleurs d'autres variétés de wedges avec des bounces très différents. Cette question est fortement en lien avec le terrain. Parallèlement, je l'ai fait essayer à un golfeur enseignant (Xavier Bretin), qui n' pas été plus convaincu. La surface supplémentaire liée à l'allongement de la pointe est la principale différence avec le MackDaddy 4 conventionnel. Votre question me permet de fournir en plus les bounces affichés sur les wedges, soit 12 pour 54 et 56 et 14 degrés pour 58 degrés de loft.
jeanlucfabre0@gmail.com
0 #1 quid du bounce de ces wedgesjeanlucfabre0@gmail.com 28-06-2019 16:17
Les difficultés que vous avez rencontrées avec ces wedges en comparaison de MackDaddy 4 ne viendraient elles pas d'un bounce pas adapté à votre swing ?
Jean-Luc Fabre

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.