Test des fers Srixon ZX5 et ZX7

Les nouveaux fers Srixon ZX5 et ZX7 sont arrivés au studio JeudeGolf basé à Caluire courant octobre. Nous vous proposons ci-après, un test complet avec nos outils habituels (Trackman 4), et en plus, nous sommes en mesure de peser chaque club, de mesurer le swing weight, et en prime les lofts/lies. A la suite de notre précédent article sur ces fers, la marque propose-t-elle sa meilleur version, et quels sont les golfeurs pour qui ces clubs sont réellement destinés ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Les clubs reçus pour ce test

Srixon nous a adressé une COMBO composée de trois fers ZX5 (du 4 au 6) et quatre fers ZX7 (du 7 au pitch).

Je précise que la marque a monté strictement le même shaft sur chaque fer, soit un Nippon Shaft NS Pro Modus 105 en acier regular de 103 grammes, tout à fait appréciable.

Comparativement à des manches plus lourds que je teste ou utilise régulièrement, je le trouve particulièrement maniable, et « stable » dans l’espace pendant le swing, sans pour autant être trop rigide.

Pour chacun des clubs, j’ai effectivement mesuré le poids, le swing weight, mais aussi nouvellement, les lofts et lies. Je précise ne pas être clubfitter, et être potentiellement soumis à une marge d’erreur. Mon objectif est plus modeste : Tenter de corréler des résultats au Trackman avec une piste d’explication logique…

A l’aide d’une nouvelle balance numérique, je vous affiche les poids des clubs, et pas seulement des manches.

De l’avis d’un clubfitter consulté, d’un club à un autre, il faut trouver 7 grammes d’écarts, ce qui est le cas ici présent.

Le tableau ci-dessous illustre les lofts et les lies que j’ai mesurés initialement. Trouvant beaucoup d’écarts avec les données affichées par le Fabricant, j’ai admis que ma « machine » pouvait avoir un écart d’un degré concernant le loft. C’est un véritable sujet concernant l’étalonnage des machines.

Ainsi, quand je mesure un pitch à 44,5, il faut que j’admette que c’est en réalité 45,5 degrés.

Mon objectif ici n’est pas d’être plus savant que le marque, mais d’essayer de comprendre le produit que je teste, et de détecter de possibles liens de causes à effets, entre vitesse de swing, et smash factor par exemple.

 

En réalité, quand j’ai testé les clubs pour la première fois, j’ai été fortement surpris par les performances très supérieures à mon attendu, notamment en termes de smash factor, de trajectoires, et de distances.

Du point de vue de nombreux clubfitters, le loft d’un club de golf est au moins responsable de la distance produite, à hauteur de 80% ! C’est dire l’importance du loft !

Comme pour la précédente série Callaway Big Bertha 21, je vous repropose un test comparatif entre une série de référence composée de lames Muscleback, des clubs de précisions, et cette combo ZX5/ZX7.

Les données du test

Ce premier tableau synthétise les données principales du test, à savoir la vitesse du club, le smash factor, la vitesse de balle, le loft statique en comparaison du loft dynamique, les angles de décollages et d’atterrissages, et enfin le spin.

C’est en réalité la fiche technique de mon test, comment j’ai utilisé les clubs… et pour rappel, je ne swingue, ni comme un robot, ni comme un golfeur professionnel.

Il y a donc du fait de mon geste des imperfections, et finalement comme n’importe quel golfeur amateur.

A ce propos, ma vitesse de swing n’est pas exceptionnellement élevée (autour de 80 mph avec le fer 7).

Important : Je détecte deux problèmes !

Le fer 4 est peu efficace compte tenu d’un loft finalement trop bas. Ce club ne génère pas assez de différentiel de vitesse de balle versus le fer 5.

L’écart de vitesse de balle entre le fer 9 et le fer 8 est trop important. Il y aura une question sur l’étalonnage des distances avec un fort risque de « trou » entre le fer 9 et le fer 8. Cependant, c’est à priori de ma responsabilité, plus que du club.

En comparaison, le tableau suivant illustre les mêmes données pour ma série de référence, censée être moins tolérante, produire moins de distance, mais en comparaison plus de précision.

Les principaux constats à retenir

La combo ZX5/ZX7 apporte logiquement un gain de distance par rapport à une série plus exigeante.

Les gains s’observent le plus souvent à partir du fer 8 jusqu’au fer 4. Ce constat se voit moins rapidement s’agissant d’un fer 9 ou d’un pitch.

Comme n’importe quel « testeur », je contribue à altérer la pureté du test comparativement à un robot.

On peut voir dans les chiffres que mon swing créé naturellement les conditions d’un loft dynamique très bas, et très favorable au fait de créer du smash factor.

Cela étant, on peut retenir que la série ZX5/ZX7 propose bien des trajectoires légèrement plus tendues versus une série plus classique.

C’est encore plus flagrant s’agissant de la ZX5.

Les résultats en termes de distance

Après avoir examiné la fiche technique du test, ce second tableau illustre les résultats, et notamment en distance au carry, distance totale, et roule.

Du fait d’un test en studio indoor, il faut surtout prendre en compte la distance au carry comme valeur de référence.

La roule est calculée par le Trackman dans des conditions de jeux dites normales, cependant, cela ne prend pas en compte la différence entre un green, et un fairway. La roule est plutôt estimée pour un fairway.

Le degré d’efficacité est le ratio entre la vitesse de swing utilisée, et la distance au carry produite.

Enfin, l’écart de profondeur est l’écartement entre la balle la moins bien tapée, et la mieux tapée par club. C’est une note de précision.

Ci-dessous, je vous propose le même tableau en guise de référence de comparaison avec une série plus exigeante, et plus classique, une Muscle back.

Les principaux constats à retenir

Indéniablement, les nouvelles séries ZX5 et ZX7 proposent une plus grande efficacité versus une série Z-Forged.

En résumé, vous pouvez tabler sur un écart de 10 mètres et plus par club à partir du fer 7. C’est moins vrai du fer 8 au pitch.

En revanche, quand on prend en compte les écarts de profondeurs, soit la véritable note de tolérance ou de facilité d’une série pour répéter des coups vers une même cible, on peut noter qu’il n’y a pas un réel avantage des clubs ZX5 ou ZX7.

Dans ce domaine, c’est la compétence ou l’incompétence du golfeur qui reste plus prédominant que le club.

Comparaisons clubs par clubs : Pitch

L’aire de dispersion est plus importante avec le ZX7 versus le Z-Forged, à la fois en profondeur, et à la fois en latéralité.

On peut noter une distance légèrement plus importante en moyenne avec le ZX7.

A ce stade, on peut admettre que c’est plus le golfeur qui conditionne le résultat que le club lui-même, ce qui relativise l’importance du club…

Comparaisons clubs par clubs : Fer 9

Les écarts ne sont pas assez significatifs.

Comparaisons clubs par clubs : Fer 8

Les gains de distances commencent à se matérialiser, mais en toute logique, ce qui permet l’accélération de la vitesse, commence aussi à accentuer les erreurs d’un golfeur, et dans ce cas, une tendance à s’écarter sur la gauche du fairway.

Comparaisons clubs par clubs : Fer 7

L’écart de distance s’accentue en faveur du ZX7.

Les balles se décalent du centre du fairway avec le club plus puissant. En revanche, pas particulièrement une moins bonne ou meilleure tolérance entre les meilleurs, et les moins bons coups.

Comparaisons clubs par clubs : Fer 6

Le gain de distance s’accentue nettement, en revanche, avec la ZX5 commence aussi à apparaître une beaucoup plus grande dispersion.

A partir de ce club, il peut y avoir un véritable débat entre distance et précision.

Comparaisons clubs par clubs : Fer 5

Même constat que le club précédent, plus le loft baisse, plus la distance augmente, mais cela s’accompagne par un plus grand risque notable d’erreurs.

Comparaisons clubs par clubs : Fer 4

Le loft du fer 4 ZX5 est trop bas, en particulier pour une vitesse de swing qui n’est plus assez rapide pour justifier l’usage d’un tel club dans le sac.

Le gain de distance s’amenuise alors que la dispersion reste importante.

Bilan du test

Cet article me permet de vous inviter à toujours faire vérifier vos lofts au moment d’acquérir une nouvelle série, et quelle que soit la marque.

Concernant les fers courts du pitch au fer 8, l’utilisateur ne commencera pas réellement à distinguer d’écarts notables par rapport à une série classique.

En revanche, du fer 7 au fer 4, les écarts de distances et de dispersions vont s’accentuer.

Le fer 4 ZX5 présente d’ailleurs un loft trop bas, et pour une majorité d’amateur qui n’auront pas une vitesse de swing suffisante pour créer un écart notable avec le fer 5.

Ce fer 4 ZX5 devrait se limiter à des golfeurs capables de le swinguer à plus de 90 mph, ce qui est paradoxal avec la cible de golfeurs à qui se destine cette série.

Toujours s’agissant de la ZX5, le niveau d’offset proposé est plus important versus la ZX7, c’est pourquoi dans mon cas de golfeur avec un chemin de déplacement du club plutôt intérieur-extérieur, et une face fermée au chemin, les balles finissent par s’écarter de plus en plus à gauche du fairway.

Ce niveau d’offset sera plus à recommander à un profil inverse, soit un golfeur avec un chemin de club plutôt extérieur-intérieur.

Pour ma part, j’ai un problème d’étalonnage entre le fer 9 et le fer 8, je crée naturellement des conditions d’un trop grand écart de distance à combler entre ces deux numéros.

Là-encore, plus que de vérifier les lofts, il faut peut-être même les ajuster en conséquence. Le fer 8 est trop proche du fer 7, et trop loin du fer 9 ? C’est un point à vérifier avec un professionnel qualifié, sans pour autant remettre en cause la qualité du produit.

Au final, si sans surprise, les caractéristiques du ZX5 en font un club de golf très puissant, et particulièrement adapté à des golfeurs qui risquent encore de slicer (attention au fer 4), la série ZX7 m’a plus surpris. Je m’attendais à un équilibre plus favorable encore à la précision versus la distance.

D’un point de vue sensations, elles sont excellentes avec un manche acier regular tel que le Modus de 103 grammes. Le rendu de smash factor n’est pas à étranger à ce commentaire. Toutefois, n'est-ce pas trop élevé justement ?

Restez informé

Recevez notre newsletter

(Note moyenne de 3.3 sur 3 votes)

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.