Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test fer Mizuno JPX-900 Hot Metal

Test fers Mizuno JPX-900 Hot Metal

Rentrée de septembre 2016, Mizuno innove et met sur le marché trois nouvelles séries de fers déclinées de sa gamme JPX-900. L’idée ? Coller à la segmentation aussi observée chez le rival japonais, Srixon, à savoir décomposer le besoin client en autant d’offres produits. Désormais, il ne s’agit plus de proposer une lame, mais trois déclinaisons avec des semelles variables. Mizuno poussant le trait à proposer des matériaux différents dans le but de démontrer qu’un club exigeant peut être tout de même tolérant. Nous avons testé toutes les configurations avec le concours de plusieurs testeurs, et un radar trackman.

Découvrez nos formules d'abonnements

Les clubs testés : fers Mizuno JPX-900 Hot Metal

En moyenne, en 2016, les fers 6 que nous avons testé présentaient un loft de 28,5 degrés. En comparaison, le JPX-800 Hot Metal est plus fermé (27 degrés). Ceci étant, ce loft est cohérent avec sa catégorie de produits plutôt abordable pour les golfeurs classés plus de 18 d’index.

Le Srixon Z565, un concurrent direct, présente d’ailleurs la même ouverture.

Concernant le manche, Mizuno reste dans le grand classique avec une longueur habituelle (pour un fer 6), soit 37,25 inches, tandis que les poids des NS Pro Modus 3 en regular et en stiff sont aussi proches de la moyenne constatée, soit 110 grammes (pour de l’acier).

Testée en comparaison avec les fers JPX-900 Tour et JPX-900 Forged, la tête Hot Metal présente la semelle la plus large.

De notre point de vue, cette gamme JPX-900 est frontale à la gamme Srixon Z65. La Hot Metal correspond à la Z565. La Forged se place face à la Z765. Enfin, la Z965 (lame) est comparable à la version Tour.

Les conditions du test

Nous avons sollicité trois testeurs, un senior avec une vitesse de swing modérée (65 mph) un golfeur amateur avec une bonne vitesse de swing (80 mph), et le pro Xavier Bretin qui swingue un fer 6 autour de 90 mph.

Ce dernier vous livre d’ailleurs ses impressions dans une vidéo publiée à la fin de ce sujet.

Soit trois testeurs très différents les uns des autres, et qui portent la balle respectivement en moyenne à 105 m, 150 m et 170 m

Pour ce test, nous avons utilisé le radar trackman mis à notre disposition par le magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, avec le concours de notre consultant matériel, Clément Morelle.

Les enjeux du test

Comme Mizuno a lancé trois nouvelles têtes en même temps. Il peut être intéressant de comparer la performance de chacune des têtes, Hot Metal, Forged et Tour.

De même qu’il nous est apparu intéressant d’évaluer ces clubs par rapport à la précédente version JPX-850.

Enfin, ces clubs étant frontaux aux offres Srixon, quelles performances en comparaison de la Z565?

Nos indicateurs de performances

Pour déterminer la maniabilité d’un club de golf, nous utilisons toujours la même évaluation purement mathématique : le smash factor (ratio entre vitesse de swing et vitesse de balle à l’impact) qui traduit la bonne utilisation d’un club par un golfeur, et sa capacité à centrer régulièrement la balle dans la face.

Pour déterminer l’optimisation du club par le joueur, et en fait l’efficacité pour produire de la distance, nous utilisons un rapport que nous avons créé entre vitesse de swing (énergie que vous produisez) et la distance au carry (résultat que vous produisez).

Pour le testeur amateur…

Avec ce tableau, nous avons comparé le JPX-900 Hot Metal en version acier regular avec son homologue Srixon Z565. De même, que vous trouverez le même test pour les versions plus ardues, mais cette fois en version acier stiff avec les JPX-900 Forged et Tour versus les mêmes clubs chez Srixon, Z765 et Z965.

Pour ce testeur, le JPX-900 Hot Metal, plus abordable, monté sur un shaft relativement plus léger par rapport aux versions stiffs, est le club qui permet la vitesse de swing la plus lente (81,6 mph), mais sa tête plus lourde et plus large, maintient un niveau de vitesse de balle aussi élevé (109,2 mph).

La logique de difficulté liée à la semelle se retrouve dans cette comparaison. A mesure que vous réduisez la taille de la semelle, le niveau de tolérance se réduit (1.34 pour la Hot Metal versus 1,29 pour la Tour), ce qui ne présente pas encore un réel écart de vitesse de balle à l’impact entre la Hot Metal, et la Forged, mais en revanche, se retrouve nettement avec la version la plus fine (la lame JPX-900 Tour) qui décline de 2 mph.

Notez qu’entre la version Hot Metal et la version Forged, à loft équivalent, l’angle de lancement baisse pourtant avec la version Forged, un autre trait caractéristique d’une tête tolérante qui lance toujours un peu plus haut.

Point plutôt positif pour la Hot Metal, et pourtant assez surprenant pour ce type de club, cette dernière donne beaucoup de spin, ce qui pourra plaire à de bons joueurs, dans le but de contrôler la profondeur. La roule est d’ailleurs relativement faible (seulement 8,6 m).

Concernant la comparaison avec les clubs Srixon, notez que les versions testées sont systématiquement moins lourdes, ce qui profite nettement à la vitesse de swing.

Sur le match de la distance, les options retenues par Srixon en matière de loft et de shafts s’avèrent gagnantes dans tous les cas. En revanche, en efficacité pure, à savoir quand vous ramenez la distance produite par rapport à la vitesse de swing, les clubs Mizuno s’en sortent mieux.

Pour ce testeur, la version Mizuno qui serait la plus appropriée serait plutôt la Forged plutôt que la Hot Metal, surtout quand on prend en compte la distance (6 m d’écarts à vitesse de swing comparable).

Des 6 clubs présentés ci-dessus, le Srixon Z765 serait le plus intéressant.

Pour le pro

Pour le pro, la Hot Metal confirme à peine qu’elle est plus tolérante et plus efficace versus les autres têtes Mizuno.

A l’image du précédent testeur, finalement, c’est la tête intermédiaire qui apporte le meilleur compromis distance/tolérance.

Le spin est clairement l’élément discriminant qui à distance pratiquement équivalente élimine la Hot Metal par rapport à une version Tour pour un tel profil de joueur.

Toujours comme le précédent testeur, la version Forged donne un angle de lancement un degré plus tendu, et moins de spin pour un gain de distance.

Pour un senior

Ce troisième testeur présente l’avantage d’être « irrégulier » par rapport aux deux autres testeurs. Par exemple, le fait que le Forged donne un angle de lancement plus tendu ne se vérifie pas.

Cependant, comme pour les autres testeurs, c’est encore la version de tête intermédiaire qui offre les meilleurs résultats.

Pourtant, des trois testeurs, la version Hot Metal aurait dû être la plus prolifique pour le senior.

Test du pro Xavier Bretin

Ci-dessus, les trajectoires produites par Xavier Bretin.


Test amateur swingspeed 80 mph

Bénéfice du shaft regular par rapport au stiff s’agissant de la tête Hot Metal, la version regular permet globalement des trajectoires plus hautes, et plus longues, mais en contrepartie plus de dispersion.

Test senior swingspeed 70 mph

Ce test démontre qu’en-dessous d’une vitesse de swing conséquente, et avec un swing irrégulier, un golfeur peut enregistrer de meilleurs résultats avec le club à priori le plus ardu à manier, et de moins bons résultats avec un club censé optimiser ses performances…Globalement, des trois têtes, la Hot Metal n’est pas assez large et tolérante pour correspondre pleinement à ce profil.

Comparaison des données par rapport au panel

Bilan du test

Par rapport à la version JPX-850, qui n’est pas tout à fait la même type de tête, ne serait-ce qu’au niveau du loft, la tête Hot Metal n’est ni plus tolérante, ni plus efficace. En revanche, en moyenne, elle donne moins de spin, et surtout un angle de lancement moins élevé.

En résumé, un type de trajectoire différent, et plutôt comparable au concurrent direct, le Srixon Z565, et ce, pour se positionner sur le créneau des clubs abordables tout étant le plus proche possible d’une lame classique…sans en être une.

En gros, permettre à des joueurs qui ne peuvent pas tout à fait jouer des lames, d’utiliser des clubs qui y ressemblent.

Par rapport aux autres têtes Mizuno, nos tests illustrent que la tête Forged est pourtant la plus intéressante, avec une tolérance équivalente, et un gain de distance plus notable.

Pas réellement adaptée à un golfeur senior ou à faible vitesse de swing, cette tête n’a pas réellement réussi à nous convaincre, au contraire des deux autres modèles, la Forged qui plaira davantage aux bons joueurs ou la Tour d’un très bel effet pour les pros.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.