Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test fer XXIO Prime

Test fer XXIO Prime

Haut de gamme de la marque japonaise de référence, XXIO, nous avons pu tester le fer Prime en comparaison du modèle dit Forged, ainsi que des rivaux dans la catégorie Oversized, les Callaway XR OS, Ping Gmax ou Cobra Max. Semelle plus grosse, shaft plus léger, loft plus fermé, va-t-on forcément beaucoup plus loin ? Ce club est-il l’arme absolue pour un senior ? A l’aide d’un radar trackman, et avec le concours de plusieurs testeurs, nous vous apportons nos réponses à ces questions.

Découvrez nos formules d'abonnements

Le club testé : Fer XXIO Prime

Clubs testés

Pour cet essai, nous remercions XXIO d’avoir mis à notre disposition deux shafts graphites, regular, et stiff dans des poids très similaires (47 et 48 grammes). Montés sur un fer 7, cela donne un swing weight en C8 (très léger) couplé à un loft relativement fermé (29 degrés).

En moyenne, sur les deux dernières saisons, nous avons testé des fers 7 montés avec des shafts graphites pesant 63 grammes. C’est peu dire que le Prime est proposé sur un équilibrage beaucoup plus léger (24% plus léger que la moyenne).

Toujours au chapitre des comparaisons, le loft moyen des clubs équivalents a été mesuré à 30,4 degrés. Le Prime est donc légèrement plus fermé.

Club à classer dans la catégorie des fers « Oversized » du fait de sa semelle et sa top-line beaucoup plus large, il est particulièrement typé pour les seniors ou les joueurs à la recherche d’un coup de pouce en matière de vitesse de balle à l’impact.

Une semelle et une top-line plus large favorisent la confiance, et la facilité. Avec un loft fermé, la semelle permet toutefois de contrebalancer un angle de lancement trop tendu.

Les conditions du test

Résultats des testeurs avec des fers 7 sur shaft graphite regular

Ci-dessus, la moyenne des trois testeurs régulièrement utilisés pour comparer des clubs sur notre site. Dans le cas présent, il s’agit des résultats pour un fer 7 monté sur un shaft graphite sur les deux dernières saisons, toutes marques confondues.

Ce tableau permettra de comparer les résultats obtenus avec le fer XXIO Prime.

Un senior de 66 ans, Jean, golfeur amateur d’index 24 s’est prêté au test avec une vitesse moyenne de swing de 64 mph au fer 7.

J’ai participé au test avec une vitesse de swing relativement élevée (83 mph) mais avec un certain manque de régularité dans ma capacité à centrer correctement la balle dans la face.

Enfin, le pro, Xavier Bretin, incontestablement le profil le moins concerné par ce type de club, swingue en moyenne à 87 mph avec une bien meilleure capacité à centrer la balle, comme en atteste son smash factor élevé (1.37).

Nos indicateurs de performances dont le nouveau spin/launch angle

Pour déterminer la maniabilité d’un club de golf, nous utilisons toujours la même évaluation purement mathématique : le smash factor (ratio entre vitesse de swing et vitesse de balle à l’impact) qui traduit la bonne utilisation d’un club par un golfeur, et sa capacité à centrer régulièrement la balle dans la face.

Pour déterminer l’optimisation du club par le joueur, et en fait l’efficacité pour produire de la distance, nous utilisons un rapport que nous avons créé, entre vitesse de swing (énergie que vous produisez) et la distance au carry (résultat que vous produisez).

Pour déterminer la bonne utilisation du club par le joueur, nous utilisons aussi en plus, et récemment, un ratio entre le nombre de tours de spin donnés à la balle, et son angle de lancement exprimé en degrés.

Chaque golfeur génère un taux de spin et un angle de lancement qui lui est propre avec le matériel qui lui est donné. Cependant, des règles régulières s’observent.

Si une balle de golf part haute et prend beaucoup de spin, par rapport à une vitesse de balle donnée, elle monte au-dessus de la trajectoire idéale, ballonne, et perd en vélocité.

Si une balle de golf part basse et prend peu de spin par rapport à une vitesse de balle donne, elle descend trop vite en-dessous de la trajectoire idéale, et perd en vélocité.

Avec ces trois ratios, en plus des données trackman, nous pensons pouvoir argumenter sur la performance d’un club de golf en toute objectivité, et avec une approche rigoureuse.

Les datas pour le pro

En comparaison du même fer 7 testé en version Forged dans la gamme XXIO, Xavier a été légèrement moins long, mais surtout, il a plus dispersé avec le XXIO Prime.

Retrouvez ses commentaires dans la vidéo suivante :


Les datas pour un amateur à vitesse de swing rapide

Me concernant, visuellement, j’avais déjà une nette préférence pour le XXIO Forged vis-à-vis du XXIO Prime. Cela s’est confirmé dans les chiffres avec un petit avantage en distance (+4 mètres) pour la version Forged.

Dans sa catégorie (oversized), avec un loft un peu plus fermé, un shaft très léger, je n’ai pas pleinement profité de ces avantages. Dans mon cas, justement, le shaft est vraiment trop léger. Au lieu de gagner de la vitesse de swing, je suis resté dans ma moyenne basse (83 mph). Néanmoins, j’ai obtenu un gain de vitesse de balle de +2 mph (110 contre 108 en moyenne) à la faveur du set-up du club.

Avantage / Inconvénient ? Ce qui est gagné par un loft fermé (trajectoire plus tendue = 19 degrés d’angle de lancement) est perdu en capacité à arrêter la balle plus rapidement (angle d’atterrissage aussi plus tendu à 44 degrés).

Monté avec un shaft stiff, je note que j’ai pu encore tendre les trajectoires.

Avec certains clubs, j’arrive à créer un angle d’arrivée sur le green de 48 degrés, ce qui couplé avec plus de spin, permet d’arrêter la balle plus vite.

Pourtant, en comparaison des autres clubs oversized que j’ai pu tester sur shaft graphite regular, le XXIO Prime est le plus long ex-aequo avec le Callaway XR OS. Je départage ces deux clubs à la faveur du japonais qui offre un meilleur smash factor et degré d’efficacité sur ce set-up. Avec un shaft plus lourd, j’aurai certainement augmenter ces ratios. Toutefois, ce serait une entorse avec le concept. Pour des raisons différentes, comme le pro, je ne suis pas la bonne cible pour ce club.

Avec un shaft graphite, le XXIO Forged reste un bon favori.

Les datas pour un senior à vitesse de swing modérée

Nous arrivons enfin au profil de golfeur le plus concerné par un club Oversized, surtout au regard du bénéfice possible en termes de vitesse de balle.

Jean n’a pas réellement gagné en vitesse de swing à la faveur du shaft beaucoup plus léger. Sa vitesse avec le Prime a été de 64,5 mph contre 64 mph en moyenne.

Comparativement au fer Callaway XR OS, Jean a surtout bénéficié du loft plus fermé qui lui a permis de baisser l’angle de lancement de 2 degrés, favorable à plus de roule. Malgré une vitesse de balle inférieure, le XXIO Prime lui a permis d’être plus long (111 mètres contre 108,7 avec le Callaway XR OS).

Surtout, il a donné moins de spin (moins de 4000 tours de spin contre 5100 en moyenne), ce qui est aussi complètement lié à l’angle de fermeture du loft.

Pour ce profil, le XXIO Prime favorise clairement la roule (14 mètres en moyenne), et in fine, la distance totale.

De tous les clubs testés depuis deux ans sur shaft graphite, le XXIO Prime se classe second… derrière le XXIO Forged. Senior ou pas, le XXIO Forged se révèle être un excellent club. Le Prime souffre de la comparaison comme d’autres.

Même si ce testeur a été légèrement moins rapide (seulement 63,6 mph), sa vitesse de balle a été bien meilleure, ce qui est illustré par un smash factor plus élevé (1.31 contre 1.27).

Dans le cas du testeur senior, on a poussé le test à lui faire comparer un shaft regular avec un shaft senior.

Bien que ce ne soit pas extrêmement flagrant, le shaft regular s’en sort très bien, confirmant une fois de plus qu’il n’est pas toujours nécessaire d’adopter un shaft encore plus souple, même quand on a plus de 65 ans…

Bilan du test XXIO Prime

Un peu comme les sondages, nos tests sont une « photographie à un moment donné et avec des configurations figées » qui peuvent être remis en cause par un fitting, ou un changement de set-up au niveau des clubs.

Passé cette mise en garde, décidément, le test du fer XXIO Prime a surtout mis en valeur celui du XXIO Forged. Alors qu’un club oversized avec de telles caractéristiques aurait dû avantager le senior, cela n’a pas été aussi flagrant.

Assurément, parmi les bons clubs de sa catégorie (Oversized), le Prime fait bien le « job » pour lequel il a été conçu. Cependant, dans les trois cas différents, du senior au pro, le XXIO Forged est à chaque fois ressorti nettement devant.

Comme quoi entre la théorie et la pratique, il peut toujours y avoir un écart. Ce qui devrait vous inciter à tester avant d’acheter.

Avec le Prime, vous ne prenez pas un gros risque de vous tromper. Pour ma part, j’ai tout de même créé un sacré écart vis-à-vis des concurrents directs, les Ping Gmax et Cobra Max. Toutefois, c’est fortement imputable au loft très fermé, mais bien compensé par le reste du set-up du club.

Sans suspens, c’est surtout un club pour golfeur à vitesse de swing modérée. Le golf est un sport suffisamment difficile pour ne pas chercher un maximum d’aide…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.