Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test fer TaylorMade M2

Test fer TaylorMade M2

Peut-on gagner dix mètres avec un fer 7 ? Pour TaylorMade, le fer M2 est tout simplement sa meilleure réalisation. Pour l’évaluer, nous avons eu recours à quatre testeurs pour établir la tolérance, la puissance, la dispersion, et tous les paramètres nécessaires à un test de club complet (angle de lancement, spin, vitesse de balle…). En fonction des différents profils, nous avons obtenu des résultats très intéressants. Le M2 lance-t-il plus haut ? plus vite ? et plus loin ? La réponse dans ce test !

Découvrez nos formules d'abonnements

1.Le club testé : un fer 7 TaylorMade M2

Pour cet essai, nous avons utilisé une tête de fer 7 M2 mis à notre disposition par TaylorMade. Concernant le shaft, nous avons eu recours à un seul modèle, le produit standard fourni par la marque.

Le Fujikura Reax est annoncé à 37 inches sur le site du fabricant. Pour notre part, nous avons mesuré 37.25. Quoi qu’il en soit, un shaft très légèrement plus court que le standard en 37.5 inches.

Premier indice, une éventuelle amélioration de la vitesse de club ne pourra pas être imputé à un shaft plus long, comme c’est souvent le cas avec les drivers.

Avec un swing weight en D2, ce club parait en fait très bien équilibré, et plutôt léger, et ce alors qu’il existe pourtant des shafts encore plus légers sur le marché.

Le REAX, sans être un produit vraiment haut de gamme, est un shaft acier regular qui pourrait convenir à beaucoup de joueurs. Dirons-nous polyvalent.

1.1 La catégorie du club testé

Le fer testé est clairement un fer de la catégorie Improvment (cavity back).

Ci-dessous, un résumé de notre panel de clubs testés jusqu’à présent, et de leurs configurations (loft, poids du shaft, et longueur du shaft).

Le fer 7 M2 présente un loft de seulement 28.5°, soit le loft le plus fermé que nous ayons jamais testé pour un fer 7 (premier élément particulier à noter), et un swing weight en D2 en acier comparable au XR 16 que nous avons récemment testé, adversaire direct de ce produit.

Notez que le shaft est légèrement plus léger que la moyenne du panel. C’est relativement marginal (88 grammes contre 94,3 pour sa catégorie).

2. Les conditions du test

Pour ce test, nous avons fait appel à quatre testeurs au magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, et un testeur au centre de fitting de LoÏc Monchalin sur le Golf du Gouverneur.

Ci-dessous, les données moyennes de nos testeurs par rapport à tous les fers 7 improvment essayés avec des shafts aciers regulars.

Ces données permettent de fournir un étalonnage par rapport au test d’un nouveau club, et vous donner des indications sur les caractéristiques des testeurs.

Le smash factor est l’indicateur de la tolérance (capacité à ramener régulièrement la balle au centre de la face), tandis que le degré d’efficacité est le ratio entre la distance générée au carry (avant la roule), et la vitesse de swing déployée pour générer cette distance. Ces deux indicateurs sont les plus importants dans nos tests.

Précision : Le troisième profil (20 à 29 d’index) est un senior de 65 ans, tandis que les trois autres profils sont des hommes entre 30 et 40 ans.

Tous sont des golfeurs très expérimentés avec plus de 20 ans de pratique.

Rappel, pour ce test, nous sommes surtout intéressés par les données en shaft acier de poids moyen.

3. Ce qu’il faut savoir à propos du fer TaylorMade M2

La clé de ce produit tient dans le fait de projeter la balle plus haute, et ce alors que les équipes techniques qui travaillent avec Benoit Vincent ont volontairement décidé de considérablement fermer le loft !

Toujours dans cette envie de lancer plus haut, les ingénieurs ont proposé un nouveau design de la tête, faisant la part belle à un poids déplacé du haut de la tête vers le bas.

Comme les précédents clubs TaylorMade dans la catégorie des produits dit « Improvment », à savoir RocketlbladeZ, ou Speedblade, le M2 embarque des speed pockets sous les semelles, mais pas sur les faces !

Selon la marque, il n’était en fait pas nécessaire d’ajouter des slots sur les faces.

Ces dernières étant déjà plus larges et plus fines par rapport aux Psi, ce qui contribue largement à l’optimisation des conditions de lancement.

L’augmentation de la largeur est estimée à +6% par rapport au RSi1.

Pour les speed pocket qui ont survécu (sous la semelle), ces dernières ont été légèrement déplacées pour à nouveau favoriser l’angle de lancement.

Autre bénéfice de loft plus fermé, TaylorMade prétend aussi pouvoir réduire le taux de spin, ce qui a aussi pour effet de favoriser la distance.

TaylorMade affiche la couleur ! Et n’hésite pas à affirmer que le M2 va projeter plus haut que le Psi.

4. Les enjeux du test

Dans sa catégorie, le fer M2 est selon son concepteur censé présenter un angle de lancement plus élevé, et ce malgré un loft beaucoup plus fermé.

Objectif : Lancer plus haut et plus loin !

Le M2 est-il pour autant tolérant ? Le M2 est-il le club puissant de sa catégorie ? Par rapport au PING G ?

5. Les paramètres clés d’un test de club

Pour nous, un test doit aborder quatre thématiques :

  • La tolérance ou maniabilité exprimée par le smash factor, rapport entre la vitesse de club produite par le golfeur avec le club, et la vitesse de balle produite à l’impact.
  • La puissance ou distance exprimée par le degré d’efficacité du club, rapport entre la vitesse de swing, et la distance finalement générée au carry.
  • L’optimisation du vol de balle, croisement de l’angle de lancement et du taux de spin.
  • La précision ou dispersion des balles tapées avec le club, exprimé en écart horizontal et vertical par rapport au centre du fairway.

En plus de ces paramètres, nous pouvons expliquer les résultats par le taux de spin donné à la balle, l’angle de décollage et d’atterrissage, et in fine, la distance parcourue en moyenne au carry (portée avant la roule).

5.1 Tolérance & puissance

Ce graphique représente le croisement du smash factor et du degré d’efficacité pour déterminer le rapport entre tolérance et puissance.

5.1.1 Test en version acier (catégorie improvment)

* les données « panel » incorporent les clubs improvment et player.

5.1.2 Commentaires :

En fonction des trois profils, nous distinguons deux tendances dont une surprise.

Avec le M2, nous aurions pu imaginer que le profil 20-29 serait celui qui tirerait le plus grand bénéfice d’un lancement accru, et cela n’a pas été le cas. Au contraire, le M2 a été plus prolifique dans les mains d’un testeur d’index 10-19. Enfin, bien qu’il ne s’agira pas du club préférentiel pour les joueurs 0-9, tout comme le testeur 10-19, le M2 a permis une amélioration des indices de performances.

Pour le profil 20-29 (senior), le golfeur le plus concerné par ce type de clubs, les gains sont beaucoup plus marginaux. Ce club est resté très proche de la moyenne obtenue avec l’ensemble des autres clubs du panel. Point positif à noter, la fermeture du loft n’a pas amoindri la tolérance !

Pour le profil 10-19, probablement, le testeur qui a obtenu le plus de bénéfices avec ce club, le gain est double : Smash factor et efficacité !

Pour les deux testeurs 0-9, les gains sont aussi doubles mais légèrement moins marqués par rapport au profil 10-19.

De ces tests, il ressort que l’utilisateur qui bénéficiera le plus d’un M2 sera un golfeur masculin avec une vitesse de swing comprise entre 75 et 85 mph.

5.2 Distance (carry) en mètres

C’est souvent l’indicateur le plus recherché par les golfeurs. Veuillez trouver ci-dessous les données brutes du test.

L’écart de profondeur exprime l’écart en mètres entre la balle la plus courte, et la plus longue.

Pour un fer 7, on s’aperçoit que les bons joueurs portent la balle loin au carry. En revanche, la roule est restreinte. Une façon de privilégier le contrôle du point d’arrêt de la balle sous l’effet de la roule.

Les golfeurs moins expérimentés, ou disposant d’une vitesse de swing plus lente arrêtent la balle moins vite. Ils peuvent toutefois en tirer avantage pour gagner en distance totale.

5.2.1 Comparatif :

Vision de l’ensemble des fers 7 sur shafts regulars acier pour la catégorie improvment, et la catégorie player.

5.2.2 Commentaires :

Notez que c’est une petite tendance du marché que de proposer des lofts un peu plus fermés sur des clubs dit improvment par rapport aux clubs « player » qui regroupent les lames.

Toutefois, le M2 est à ce jour le club le plus fermé du panel.

Remarque importante : Annoncé pour lancer plus haut, le M2 lance en fait 2 degrés de moins que la moyenne des fers 7 catégorie improvment !

Toutefois, pour beaucoup d’amateurs, sans radar, cette donnée sera impossible à réellement visualiser ! Plus important, l’angle d’atterrissage n’en est pas vraiment altérer.

Pour un golfeur d’index 0 à 9, il y a seulement 0.6 degrés d’écart en moins par rapport à la moyenne des clubs improvment du panel ! Autrement dit, le joueur ne perd pas sa capacité à arrêter la balle rapidement sous l’effet d’une trajectoire légèrement plus tendu.

Avec le M2, nous décelons bien la volonté de TaylorMade de modifier les paramètres techniques d’un fer pour gagner de la distance au carry.

Au global des trois testeurs, nous confirmons une hausse du smash factor par rapport au panel.

Comme évoqué plus haut, c’est surtout le golfeur 10-19 qui tire son épingle du jeu avec un gain de distance au carry supérieur de 10 mètres.

Pour le golfeur sénior, ce gain est de seulement 2 mètres, alors que pour les deux testeurs 0-9, le gain est finalement quasi nul.

Ce qui s’explique par un plus haut taux de spin réalisé avec le M2 à vitesse de club équivalente, et distance au carry équivalente. Soit +500 tours d’écarts en faveur du M2.

5.3 Optimisation du vol de balle

En théorie, plus l’angle de lancement est élevé, et plus le taux de spin est bas, et plus la balle a des chances de parcourir une distance importante.

Avec un fer 7, vous pouvez aussi chercher une trajectoire haute, et plus de spin, pour au contraire, freiner la balle plus rapidement, notamment sur un coup d’approche en direction du green.

5.3.1 Commentaires :

Globalement, l’angle de lancement est légèrement inférieur à la moyenne des fers 7 de cette catégorie, avec en revanche, un taux de spin de 500 tours par minutes plus important.

Comme toujours concernant le matériel de golf, rien de révolutionnaire, seulement un compromis technique. Ce qui est gagné d’un côté est légèrement perdu de l’autre.

Pour un fer 7 classique, nous observons un angle de lancement tous testeurs confondus de 22 degrés pour un taux de spin de 5600 tours.

Avec le M2, ces valeurs sont de 20 degrés et 6000 tours.

5.4 Précision & dispersion

Les points d’impacts représentent les points d’arrivées de la balle après le roulement.

La dispersion est bien entendu plus le fait du testeur que du club ! Cependant, certains clubs ou certaines opérations de fitting permettent d’en atténuer les effets.

Testant toujours des configurations standards, nous considérons que tous les clubs sont à armes égales.

5.4.1 Dispersion à vitesse 90 mph

5.4.2 Dispersion à vitesse 80 mph

5.4.3 Dispersion à vitesse 70 mph

5.4.3 Commentaires :

La dispersion n’est pas un élément discriminant et défavorable. Au contraire, en corrélation avec le smash factor, la dispersion est plutôt faible pour les trois testeurs.

Sur 10 balles, à chaque fois, seulement 4 sont franchement en dehors de la tendance de frappes.

Concernant la précision, en revanche, l’écart de profondeur entre les coups les plus courts, et les plus longs sont accrus avec le M2 par rapport à la moyenne du panel.

C’est particulièrement visible chez le testeur d’index 10-19.

6. Comparaison au panel

Ce tableau synthétise les résultats des tests pour le fer M2.

Pour comparer avec le fer PING G, nous avons écarté les données des testeurs 0-9.

Dans ce match M2-G, avantage au M2 plus tolérant et moins spinnant.

Mis à part le fait que le M2 donne beaucoup de spin, il est plus tolérant, et plus puissant que la moyenne des fers de sa catégorie.

En revanche, en comparaison avec le XR OS 16, un club improvment mais oversized, typé très débutant, si le M2 est encore plus tolérant, il est un peu moins puissant (logique au vue de la tête).

En réalité, ce qui ressort de ce tableau, c’est le fait que le M2 favorise le spin.

7. Données ramenées à un swing de vitesse moyenne

Désormais, nous allons systématiquement vous fournir de nouvelles données de comparaisons pour nos tests.

Pour apporter un résultat comparatif à vitesse de swing totalement identique, et dans la vitesse de swing moyenne des golfeurs amateurs français. Nous avons appliqué un ratio par rapport à la vitesse réellement produite par nos testeurs, et afin de la ramener à une vitesse médiane de 75 mph.

Nous avons fusionné les données de tous nos testeurs par clubs, et appliqué ce ratio pour recalculer les données trackman, tenant compte d’une seule vitesse de swing (75 mph).

7.1 Panel pour une vitesse moyenne de swing 75 mph en version acier

Ci-dessus, toutes les données ont été recalculées en appliquant un ratio d’écart entre la vitesse désirée (75 mph pour un fer 7), et la vitesse réelle constatée pendant les tests des différents testeurs.

Il ne nous restait plus qu’à appliquer ce ratio à toutes les autres données pour équilibrer toutes les valeurs.

Dans sa catégorie, le M2 est actuellement le club le plus tolérant du panel.

8. Bilan du test

Le TaylorMade M2 est l’un des meilleurs fers que nous ayons testés en 2016.

Le smash factor et le degré d’efficacité sont au-dessus de la moyenne du panel.

Seul point laissé à votre libre interprétation, le taux de spin très élevé.

Le M2 est donc bel et bien le meilleur club TaylorMade d’au moins ces quatre dernières années. En revanche, il ne lance pas vraiment plus haut.

Comparé au Psi, nous avons trouvé sensiblement le même angle de lancement.

Avec un loft de 28.5 degrés contre une moyenne de 30.5 degrés, l’angle de lancement a plutôt été de 20 degrés contre 22 degrés en moyenne pour les autres fers. Toutefois, cela n’a pas été au détriment de l’angle d’atterrissage, et donc du pouvoir stoppant donné à la balle.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.