Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Test matériel et clubs de golf

Fers XXIO Forged 2016: Notre premier essai

Fers XXIO Forged 2016: Notre premier essai

La marque japonaise XXIO est à l’offensive sur les marchés européens et américains depuis quelques années, forte de sa position dominante au pays du Soleil Levant. Positionnés sur le segment ultra haut de gamme, techniquement les produits XXIO et notamment les fers Forged semblent pouvoir convenir à des golfeurs seniors, mais plus largement à des golfeurs en mal de vitesse de swing avec des caractéristiques parfaitement adaptées. Ceci étant même quand un golfeur swingue à une vitesse élevée, le résultat peut être surprenant…Nous avons réalisé nos premiers essais…

Découvrez nos formules d'abonnements

De nouveaux fers Forged présentés en France fin 2016

Commercialisée autour de 1,199 euros la série de six fers aciers ou 1,399 euros la série de six fers graphite, le haut de gamme XXIO est certes dans un positionnement prix élevé, mais à la différence d’autres marques qui partent dans des délires de prix, ce n’est pas tant décalé par rapport à une série Callaway Legacy ou le middle market.

A première vue, quand on prend les clubs Forged en mains, on croit reconnaître des points communs avec les séries Z de Srixon, des clubs qui ont eux-aussi réalisé une bonne percée depuis leurs retours en Europe deux ans auparavant.

Dans un contexte actuel de récession des ventes de matériel, et avec l’arrêt de plusieurs marques, XXIO qui est appuyé par un important groupe japonais (Dunlop) semble déterminer à sortir des frontières nipponnes pour conquérir de fortes parts de marché.

Pour y parvenir, XXIO mise toujours sur deux approches : le prestige du haut de gamme et du façonnage japonais, et une distribution sélective pour éviter les guerres de prix, et la banalisation du produit.

Et visiblement, cela fonctionne !

Techniquement, effectivement les fers Forged ont des airs de ressemblances avec les Srixon Z65.

La cavité arrière est large… les fers ont été réalisés en acier carbone pour un touché doux, et surtout, on retrouve la semelle en forme de V qui caractérise les fers Srixon du même groupe…

Cette semelle améliorer le contact avec le gazon tandis que la face amincie confère plus de vitesse de balle à l’impact…en tout cas en théorie.

Sur le marché depuis décembre 2016, nous avons pu tester la nouvelle gamme Forged.

Premier essai des fers Forged

Pour un premier testeur qui n’était pas dans la cible des golfeurs à vitesse de swing modérée, un test avec un radar trackman a illustré un gain en distance tout à fait notable.

Ci-dessous, les différentes configurations que nous avons utilisé pour cet essai.

Ce testeur qui swingue en moyenne à plus de 80 mph avec un fer 7 a obtenu un gain autour de 4 mètres avec un Forged sur shaft acier regular ou stiff.

Quand on s’intéresse aux caractéristiques principales du fer Forged, on constate que le loft à 30 degrés pour un fer 7 est certes un peu fermé, mais ce n’est pas aussi flagrant que pour un TaylorMade M2 à 28,5 degrés.

Le gain ne peut donc pas seulement être imputable sur le loft, même si, en moyenne le loft d’un fer 7 est plus proche de 32 degrés quand on prend en compte les lames, qui elles, à l’inverse, présentent généralement des lofts beaucoup plus ouverts pour privilégier angle de lancement élevé et spin.

D’ailleurs, une des raisons qui explique la propension des nouveaux fers Forged à lancer plus loin concerne le spin qui pour le coup a été mesuré autour de 4500-5000 tours par minute.

En moyenne, un fer 7 doit idéalement générer 7000 tours. Inférieur à cette valeur, le Forged privilégie distinctement la distance, alors qu’un pro n’aura pas tendance à choisir ce club, moins intéressé par la distance, et plus sensible au contrôle du point d’arrêt de la balle sur le green.

Le confort de frappe est encore plus intéressant avec les shafts graphites proposés par XXIO.

Toujours avec un niveau de spin assez bas, le Forged génère là-aussi des distances parmi les plus élevées pour un fer 7.

Si l’angle de lancement est globalement plus tendu que la moyenne des fers 7, le smash factor élevé et le niveau de spin réduit favorisent la création d’écarts de distance.

Ceci dit, ce n’est pas pour ce type de profil que l’intérêt du Forged est le plus spectaculaire.

A la suite de ce premier essai, nous avons demandé à un golfeur senior (+ de 65 ans et 24 d’index) d’essayer le Forged dans différentes configurations de shafts acier ou graphite.

Test par un senior

Les mêmes causes ont alors produit les mêmes effets !

Avec un angle de lancement aussi légèrement plus tendu et moins de spin, il a obtenu des gains de distances encore plus notables (ce senior lance en moyenne à 22 degrés pour 4800 tours de spin).

Avec le Forged graphite, son gain a été de 4 mètres par rapport à la version Prime de XXIO et dans les mêmes conditions de test avec un angle de lancement de 20 degrés et seulement 4000 tours de spin.

Idem versus d’autres fers 7 dans d’autres marques, le Forged est ressorti comme le plus long du lot pour ce senior, avec des écarts pouvant monter jusqu’à 9 mètres !

Interrogé à la sortie du test, ce dernier n’a pas boudé son plaisir, et sa surprise quand aux sensations ressenties, et d’ailleurs exprimées par le smash factor mesuré à 1.31 contre une moyenne habituelle de 1.26 toujours pour un fer 7 sur shaft graphite !

Ci-dessous, l'intégralité des tests de fers pour le golfeur senior :

Idem en acier, le testeur senior a porté la balle à 107 mètres de moyenne pour une vitesse de swing de seulement 63 mph, alors que comparativement pour une vitesse de 64 mph avec d’autres clubs, sa moyenne de distance n’était globalement que de 101 mètres.

Au départ dubitatif au sujet de ces fers XXIO dont notre consultant Clément Morelle disait pourtant le plus grand bien, ce premier essai confirme à la fois un certain confort facilement ressenti dans les mains, et un gain de distance pour un golfeur à vitesse de swing modéré, comme pour un golfeur à vitesse de swing plus élevé.

La recette est simple (loft relativement fermé, et semelle très large) pour favoriser angle de lancement et spin.

Comme cela marche, il y a fort à parier que le golfeur amateur ne se soucie pas de ce type de détail de trajectoires de balles pour ne retenir que les points positifs : un gain net de distance !

Le XXIO Forged est certes un produit premium ou ultra haut de gamme, les performances sont au rendez-vous !

A suivre le test complet avec notamment l’avis de notre consultant Xavier Bretin…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.