Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test comparatif balles Titleist Pro V1 vs Pro V1x

Toujours les stars du marché en 2015/2016, les balles Pro V1 ont subi un léger lifting en janvier 2015. Objectif : Coller à la tendance du marché qui veut des revêtements plus doux, même sur des balles hautes compressions. Ayant fait tester la Pro V1 X version 2013 l'an passé, nous avons réellement pu comparer la version 2015 à iso-conditions. Ainsi, nous avons eu recours à un golfeur professionnel afin de déterminer le smash factor, le taux de spin, la distance au carry et totale, tout en relevant ses commentaires sur le touché entre la V1 et la V1 X.

Les conditions du test balles Titleist Pro V1 vs Pro V1x

Cet essai a été réalisé à l’aide d’un radar Trackman pour « traquer » toutes les données balistiques.

Nous avons eu recours à un golfeur professionnel pour obtenir des balles toujours régulières, et systématiquement consistantes.

Si un robot Byron présente un intérêt technique pour les tests menés par les marques, cela n’en présente aucun pour les golfeurs puisque un humain n'est pas par définition un robot toujours capable de produire le même coup…

Jean-Nicolas Billot, golfeur professionnel régulièrement dans le top-30 français depuis 10 ans nous a donc apporté son concours.

Le test a été mené au magasin US Golf de Champagne-Au-Mont d’Or avec un fer 6 pour favoriser le ressenti de la balle au contact.

La vitesse de swing moyenne globale de Jean-Nicolas a été de 86.40 mph (139 kmh).

L’intérêt de ce test étant qu’il a swingué toutes les balles entre 85 et 87 mph pour nous fournir des données très comparables d’une balle à une autre.

Cela correspond à des balles tapées à 165/170 mètres au fer 6.

Balle Titleist Pro V1 en quelques mots

3 pièces avec une coque en uréthane et 352 alvéoles pour une compression haute, et un positionnement « tour » ou « haut de gamme ».

On a peut-être déjà tout dit à propos de la balle de golf la plus vendue dans le monde depuis 15 ans. Pour autant, la version 2015 a bien reçu une sorte de nouveau lifting de la part de Titleist, surtout en vue de résister aux concurrents qui ne cessent de monter en compétences.

La PRO V1 étant déjà une très bonne balle, la question était de savoir si Titleist allait pouvoir encore monter en qualité par rapport au modèle précédent…

Le principal changement a touché le revêtement de la coque bien que toujours en uréthane. Il a subi une nouvelle formulation pour un touché revendiqué comme étant encore plus doux, favorable à plus de spin, et de contrôle autour du green.

Balle Titleist Pro V1 X en quelques mots

4 pièces avec une coque en uréthane et 328 alvéoles pour une compression haute, et un positionnement « tour » ou « haut de gamme ».

Par rapport à la PRO V1, l’ambition de la X a toujours été d’être légèrement plus ferme, de lancer un peu plus haut, et de spinner un peu moins.

En 2015, la tendance du marché étant de donner des touchés plus doux y compris sur des balles hautes compressions, la Pro V1 X a principalement été revue du côté du touché pour être un soupçon plus douce…

Jouée par Bubba Watson, Jordan Spieth ou Bill Haas, c’est une des balles qui a remporté le plus de grands tournois en 2015.

Comparatif

De la théorie à la pratique, la Pro V1 X ne donne pas réellement moins de spin que la Pro V1 !

Elle ne donne pas non plus une plus grande hauteur de trajectoire. En réalité, les deux balles sont extrêmement proches en performances (smash factor, landing angle, spin).

En revanche, comme nous avions testé la Pro V1 X précédente en milieu d’année 2014, et dans les mêmes conditions, il ressort qu’effectivement la nouvelle Pro V1 X 2015 est légèrement améliorée !

Pour la Pro V1 X, le constat est net !

Près de 250 tours de spin en plus à vitesse équivalente et néanmoins un gain de 0,5 mètres, soit un gain en valeur relative de 0,3% !

Cela pourrait paraître anecdotique, cependant, au niveau des professionnels, ce n’est pas tout à fait anodin.

L’avis de Jean-Nicolas Billot (golfeur pro)

« Conforme à l’habitude, pas énormément d’écart entre les deux balles, ce sont évidemment deux très bonnes balles. Même constat cette année que l’année précédente, j’ai trouvé très peu d’écarts au niveau sensation. Disons que je sens la différence mais ce n’est pas vraiment énorme. »

Panel

Ce tableau doit vous permettre de situer les balles par rapport aux autres produits que nous avons eu l’occasion de tester fin 2015.

S’agissant de deux balles TOUR, elles sont toutes deux dans la même catégorie, et de ce point de vue pas forcément complémentaire.

Titleist n’est pas pour autant la seule marque à positionner deux offres dans ce segment où d’un point de vue consommateur, une balle pourrait suffire. Srixon, et TaylorMade produisent la même stratégie pour proposer une variation très faible de leurs produits.

De notre point de vue, seuls les pros peuvent sentir la différence.

Conclusion :

Toujours en 2015, les références du marché des balles TOUR, les PRO V1 ne sont pourtant pas nécessairement les balles les plus spinnantes ou les plus longues de leurs catégories, mais elles restent dans l'esprit des amateurs de golf, les premières balles à avoir révolutionné le genre au début des années 2000.

La prime au premier reste donc toujours très forte...

Entre une PRO V1 et une PRO V1 X, les différences sont plus que ténues, ou du moins plus psychologiques que factuelles, en revanche la X va légèrement plus loin à spin équivalent…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.