Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test comparatif balles Callaway Chrome Soft et Chrome Soft X

Test comparatif balles Callaway Chrome Soft et Chrome Soft X

Nous avons testé les deux balles Callaway Chrome Soft et Chrome Soft X avec un fer 7, équipé d’un trackman au sein du magasin US Golf de Lyon pour mesurer et analyser les données. Nous sommes arrivés à des résultats surprenants qui nous ont amené à refaire nos tests...

Découvrez nos formules d'abonnements

Quel radar utilisé et pourquoi ?

Comparativement à d’autres tests réalisés par des sites américains, nous considérons que le trackman ou le Flightscope, dans des versions à plus de 20 000 euros le radar, sont plus précis que des outils à 2 000 € type Skytrack, qui sont très bien pour du récréatif, mais pas assez précis pour faire des tests qui se prétendent poussés.

Comme évoqué dans un précédent sujet, le Skytrack est très bien pour le spin, mais pas assez précis pour la vitesse de swing.

Même si nous nous intéressons principalement à la balle, il est important de savoir à quelle vitesse de swing cette même balle a été contactée. Cette donnée est indispensable pour comprendre le smash factor produit.

Dire qu'une balle va plus vite sans comprendre la vitesse du swing initiale est une hérésie.

Que devons-nous trouver ?

Par rapport à la construction de la balle Callaway Chrome Soft X versus la version Chrome Soft avec un noyau de compression inférieur, nous sommes censés trouver plus de spin, plus de vitesse de balle, et angle de lancement plus élevé avec la nouvelle balle Callaway.

Une balle de golf qui s'adresse en fait aux tous meilleurs golfeurs, ceux qui sont capables de centrer très régulièrement la balle dans la face, et sentir le niveau de spin qu'ils peuvent appliquer à une balle avec un fer, et surtout avec un wedge.

Les résultats du premier test

Ci-dessous, les données au trackman pour des frappes de la part d’un amateur swinguant dans une vitesse moyenne haute de 81,5 mph.

Pour les besoins du test, nous n’avons gardé qu’une moyenne de 5 frappes cohérentes, éliminant des frappes où la qualité du coup tapé par l’amateur pourrait être mise en cause.

En synthèse, ci-dessus, les mêmes résultats avec en plus un test comparable avec la Supersoft de Callaway, une autre balle très douce et plus adaptée aux besoins d’une majorité d’amateurs.

Finalement, on constate un résultat aberrant ou contradictoire par rapport à ce qu’annonce Callaway.

Avec la version X, pour un fer 7, notre amateur a produit moins de spin. L’écart est même positif de 6%, alors que logiquement, nous aurions dû trouver un écart inversement proportionnel.

Concernant la vitesse de balle, à vitesse de swing identique, même constat, la balle X sort moins vite de près de 2mph.

Il nous est difficile de soutenir que Callaway, malgré des millions de dollars d’investissements, se soit trompé.

Simplement, un amateur même autour de 15 d’index avec une bonne vitesse de swing n’est tout bonnement pas assez bon pour optimiser ce type de balles, et créer systématiquement les mêmes différences.

En termes de distance avec un fer 7, ce joueur produit tout de même une distance conséquente de 153,3 mètres.

La même dans les deux cas, comme si, entre Soft et Soft X, un tel golfeur n’était tout simplement pas capable de créer de différences de distances.

Dans le cadre de ce test, un paramètre a changé : l’angle de lancement combiné avec la hauteur de trajectoire maximale.

La Chrome Soft X a été lancée ou a généré un lancement moins haut, et plus tendu.

Encore une réaction complètement inverse à ce que la logique défendue par la marque aurait dû démontrer.

Contrairement à des sites américains qui ont testé ces balles avec un skytrack, et un fer 6 à une distance comparable à nos distances, sans préciser la vitesse de swing (un paramètre important quand on prétend tester), nous ne sommes pas parvenus à confirmer les datas du robot de Callaway.

A l’inverse, en effectuant le même protocole d’essais, avec le même testeur, avec des Pro V1 et des Pro V1 x, nous avons bien trouvé un écart de spin et de vitesse de balle, en faveur de la version X de Titleist, ce qui nous a rassuré sur la qualité de notre procédure.

Encore une remarque, le niveau de spin observé pour les deux balles Callaway sur un coup de fer 7 reste très élevé (même si pas dans le bon ordre), et donc qualitatif.

Les résultats du deuxième test

En toute humilité, jusqu'à présent, notre premier test n'était pas parvenu à appuyer les thèses défendues par Callaway.

Pour aller au bout du problème, nous avons recommencé le test pour voir, si c’est une aberration de notre part, ou si nous sommes tombés sur une mauvaise balle.

Le deuxième test a pourtant reproduit les mêmes tendances. A savoir, moins de spin avec la X, une trajectoire plus tendue, et moins de vitesse de balle.

Ce testeur, 15 d'index, avec une vitesse de swing moyenne élevée n'est tout simplement pas un joueur pour une balle de compression 90 chez Callaway.

Même si le produit n’est probablement pas en cause, à ce stade, cela démontre que pour parfaitement optimiser cette balle, effectivement, il ne suffit pas de bien taper la balle ou à une bonne vitesse.

Il faut probablement être d’un niveau proche d’un golfeur professionnel.

Très embarrassé par cette découverte, nous avons poussé le test encore plus loin, et demandé le concours d'un golfeur avec une vitesse de swing encore plus élevé, et classé 7 d'index.

Dans ce cas, effectivement, nous avons commencé à trouver une tendance plus proche du discours de la marque. Pour ce testeur qui swingue à 86-87 mph, la X donne plus de spin, mais toujours pas plus de vitesse de balle (voir smash factor).

Au final, sur le fairway, les écarts sont très marginaux.

Notre recommandation

Dans la gamme Callaway, pour un amateur, l’usage d’une Supersoft nous paraît beaucoup plus recommandable.

Certes, elle donne 22% de spin en moins (selon notre test) sur un coup de fer 7.

Cela reste une balle douce au contact, et qui produit une distance de 162 mètres (vitesse de swing de 82,4 mph) contre 153 mètres pour la Chrome Soft X (vitesse de swing de 81,5 mph).

En théorie, la Supersoft devrait aussi prendre moins de sidespin par rapport à la Chrome, X ou pas.

Arriver à distinguer les deux Chrome Soft reste une très grande difficulté qu’il nous faut admettre avec la plus grande humilité.

In fine, cet article ne sert peut-être pas à démontrer ou invalider la qualité d’un produit, mais plutôt à relativiser la capacité d’un golfeur amateur à faire des différences entre les balles à cent ou deux cent tours de spin près.

Idéalement, le meilleur conseil à vous donner serait de vous suggérer de mener vos propres tests pour déterminer la balle qui vous conviendra le mieux, en tenant compte de votre vitesse de swing, de votre maîtrise technique, de votre propension à générer des effets latéraux, et de ce que vous recherchez (distance ou contrôle). Vous trouverez peut-être vous aussi des résultats qui vous surprendront.

Il est avéré que la balle est l’équipement le plus important de votre sac, et qu’entre toutes les balles du marché, il y a beaucoup plus de différences que ce que vous pouvez imaginer.

Pour conclure, et soucieux de vous apporter un jugement le plus juste possible, nous avons sollicité Médéric Cocaire (Custom Fitting Specialist chez Callaway) pour qu'il donne son avis sur ce test.

"La Chrome Soft X est une balle qui a été imaginée pour des très bons golfeurs ayant aussi un très grande vitesse de swing. Soit au moins 100 mph au driver. Par rapport à cet essai, les résultats nous paraissent cohérents. Cependant, c'est sur l'interprétation que nous pouvons apporter un complément d'analyse. En réalité, il est logique que la Chrome Soft X donne un angle de lancement plus bas, et une trajectoire plus tendue. Par rapport au premier testeur, il aurait en fait fallu plus de vitesse de swing pour utiliser les caractéristiques de cette balle 4-pièces à double noyau. Le comportement de la Chrome Soft X vise moins de spin au drive, et plus de spin avec un wedge autour du green."

Restez informé

Recevez notre newsletter

Commentaires   

Avec
 
christophe-botrel@orange.fr
0 #1 Test Callaway Chrome Softchristophe-botrel@orange.fr 10-11-2017 13:26
J'ai fait un test sur 95 parties avec 14 modèles de balles , et un minimum de 4 parties (soit environ 40 drives "normaux" , sans arbres etc ) . Je suis 13,5 d'index , avec une vitesse de 75 mph pour un age de 50 ans . La Chrome Soft (compression 75) est la balle qui m'a le mieux convenu pour la distance (meilleure distance au drive ) et son pouvoir stoppant sur les greens .
En revanche, Supersoft avec sa compression à 38 ne me convient pas du tout. Je perds 10 m au drive, et elles n'accrochent pas du tout sur les approches de greens. En revanche, elles conviennent parfaitement à ma femme (15,7). Pour moi ces balles sont plutôt senior un peu lent ou femme.
 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.