Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test des balles de golf TOUR 2019 (Partie 2 : Les fers)

Deuxième partie du test consacré aux balles de golf TOUR 2019, avec cette fois, l’essai des balles avec un fer 7, et toujours avec le concours du pro Xavier Bretin, enseignant au Golf de la Sorelle, et expert radar. Justement avec notre Trackman 4, et dans les conditions de notre studio Indoor réservé aux essais, dans des conditions similaires pour chaque balle, nous lui avons demandé de tester 12 balles de golf, dont 10 modèles dit TOUR par les marques Callaway, Srixon, TaylorMade, Titleist et Vice, plus 2 balles, AVX et Inesis Distance pour étalonner la performance. Peut-il détecter des différences entre les balles ? Standard ou X ? Quelles distinctions réelles ? Y-a-t-il un intérêt à jouer des balles Tour ?

Un test de balles TOUR 2019 avec un fer 7 par un Pro au Trackman 4

Notre protocole de test des balles de golf s’établit sur trois compartiments du jeu : Wedging, fers, et driving.

On pourrait ajouter le putting, cependant, en toute franchise, nous ne sommes pas certains d’avoir à ce jour les outils pour réellement distinguer des écarts de performances.

Au contraire, dans le domaine du wedging, des fers ou du driving, avec un radar, on peut distinguer le comportement d’une balle de golf, que ce soit le spin, son trait le plus caractéristique ou la hauteur de balle, et encore l’effet de la compression sur la vitesse de balle.

Par rapport aux précédents tests déjà publiés sur JeudeGolf, et notamment le Guide de Choix 2018 qui synthétisait les essais de balles, nous avons établi avec Xavier, pour le test avec un fer 7, une vitesse de swing moins importante (seulement 74 mp/h).

Dans le guide de choix, l’idée était de pousser la vitesse à un niveau plus rapide (83 mp/h) pour voir les effets éventuels sur les balles.

C’est toujours le cas ici, cependant, Xavier a voulu produire un essai qui soit plus proche de la réalité d’une majorité de golfeurs amateurs, et donc une vitesse plus modérée.

Toutefois, avec « seulement » 73 mp/h de vitesse de swing, il arrive à centrer la balle bien mieux que moi, et avec plus de régularité, et en conséquence, le smash factor est plus élevé pour atteindre une distance de 140 à 145 mètres.

A titre de comparaison, pour produire cette même distance, dans le test 2018, je devais taper à 83 mp/h.

Avec le même club, un fer 7 Cavity Back de 33 degrés de loft, la différence se situe bien au niveau du smash factor, puisque Xavier délivre pratiquement autant de vitesse de balle avec une vitesse de swing moindre.

Dans ces conditions, le test des 12 balles révèle que le niveau de smash factor obtenu par Xavier varie très peu d’une balle à une autre, d’une balle standard à une balle X.

C’est pratiquement toujours identique, comme par exemple entre la Chrome Soft et la Chrome Soft X, ou la Z-Star et la Z-Star XV.

En revanche, si la vitesse de balle est donc quasiment identique dans tous les cas, à vitesse de swing équivalente, l’efficacité globale de la balle change au carry.

L’efficacité ? C’est tout simplement la division (ratio) de la distance totale par la vitesse de swing.

C’est un raisonnement simple. Si vous swinguez à 100 mp/h et que vous produisez 160 mètres, votre ratio d’efficacité est de 1,6 mètres par mp/h déployé.

Si vous changez un paramètre, et par exemple la balle, pour taper à la même vitesse, mais que cette fois, vous produisez 165 mètres, le ratio est donc de 1,65.

Plus le ratio est élevé, plus la balle est efficace… en tout cas sur le seul argument de la distance.

Le test de la seule balle Titleist AVX permet d’illustrer que c’est une balle avec un ratio d’efficacité plus élevé que toutes les balles dites TOUR.

Pourquoi est-elle plus efficace ? Parce qu’en contrepartie, elle prend beaucoup moins de spin (1000 tours de moins). Elle est donc moins freinée qu’une balle TOUR.

Choisir une balle, c’est faire un choix ou un compromis entre gain de distance ou gain de contrôle.

Le vrai enjeu, ce n’est pas la performance de la balle, mais ce que vous VOUS voulez réaliser avec une balle.

Callaway (entre Chrome Soft et Chrome Soft X)

Aucune différence de smash factor entre les deux balles, il y a pourtant une différence sensible de distance, et seulement liée au spin, et à la hauteur de trajectoire.

A l’œil nu, sans radar, pour vous, ce sera impossible à mesurer.

Pourtant, un mètre en moins de hauteur à son pic maximal, et 800 tours de spin en moins favorisent la Chrome Soft qui ira un peu plus loin que la Chrome Soft X.

C’est une curiosité que l’on ne retrouve pas chez les autres marques, la balle X de Callaway est celle qui prend nettement plus de spin, avec un wedge, et donc aussi avec un fer 7. C’est définitivement la balle contrôle de Callaway.

Le taux de roule (pourcentage de la distance roulée par rapport à la distance totale) est l’un des plus bas observé dans notre test.

Xavier n’est pas un golfeur qui donne des trajectoires très bombées à ses coups de fer 7, et malgré un loft prononcé.

Avec la Chrome Soft X, il semble que la tombée de balle se fasse sur un angle légèrement plus prononcé (42 degrés au lieu de 41).

Il convient de relativiser : On est proche de l’imperceptible.

Srixon (entre Z-Star et Z-Star XV)

L’écart entre les deux balles est très faible. La compression est identique.

Les chiffres du test ne permettent pas réellement de faire une très forte distinction. La Z-Star semble donner un soupçon de contrôle en plus versus la XV, qui « prendrait » pourtant plus de spin.

On pourrait imaginer le contraire, et penser que la XV prenne moins de spin. Ce sera à évaluer au drive.

TaylorMade (entre TP5 et TP5X)

On retrouve bien une version X qui prend moins de spin et un peu moins de contrôle que la version standard.

La différence entre les deux balles ne se distingue qu’à travers le spin ou la hauteur de trajectoire (à un mètre près).

La balle TP5 X est donc légèrement plus efficace pour la distance, mais moins pour le contrôle.

Pour 99% des amateurs de golf, et c’est valable pour toutes les balles, c’est arbitrage peut paraître accessoire.

Titleist (Entre Pro V1 et Pro V1 X)

Est-ce que Xavier a été un peu moins performant dans son test ? Il n’a pas forcément tapé les balles dans un ordre défini, et a alterné entre les balles.

Ce n’est donc pas l’explication d’une vitesse de balle légèrement moindre.

Peut-être peut-on considérer qu’il a eu légèrement moins de facilité à compresser le noyau des nouvelles balles Titleist 2019 ?

Entre les deux balles, le test ne permet pas de statuer sur une différence significative entre Pro V1 et Pro V1X.

Vice (Entre Pro et Pro +)

La marque allemande (produit fabriqué en Asie) parvient à se hisser dans la cour des grands.

Toutefois, à bien y regarder et notamment le taux de roule, il augmente légèrement par rapport aux autres balles TOUR. C’est un argument qui serait rédhibitoire pour jouer sur le « TOUR ».

La Pro + n’a pas donné un résultat très probant avec une vitesse de balle un peu inférieure.

Compression et efficacité ont été moins bonne. C’est la seule balle qui se démarque par le bas dans ce test, et à l’inverse de la Pro qui elle se considère…

Les autres balles

Elles permettent d’étalonner la performance des balles TOUR.

La balle Inesis Distance n’est pas complètement « à la rue » dans ce test.

Si le taux de roule flirte avec les 10% contre 8 ou 9% pour une balle TOUR, à nouveau, à l’œil nu pour un amateur, ce sera quasiment indétectable.

De toutes les balles testées, le modèle AVX est celle qui donne le plus d’efficacité, de la distance supplémentaire avec une compression élevée, et surtout un taux de spin plus bas.

Il y a donc bien des différences selon les balles que vous pourriez jouer, mais de manière très marginale sur les balles TOUR entre elles.

Si dans le domaine du wedging, l'écart en distance totale a été mesuré à 3,5%, pour les fers, l'écart est monté à 6%, mais il faut tenir compte de la marge d'erreur du testeur.

De tous les compartiments de jeu, ce n’est sans doute pas le domaine des coups de fers qui doit diriger complètement votre choix. Wedging ou driving sont en fait plus déterminants.

Restez informé

Recevez notre newsletter
(Note moyenne de 5 sur 1 votes)

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.