Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test balles de golf Callaway Chrome Soft vs Titleist Pro V1

Test balles de golf Callaway Chrome Soft vs Titleist Pro V1

Pour tous les fabricants de balles de golf, le défi à relever consiste à détrôner la Titleist Pro V1 du sommet de la pyramide des ventes de balles Premium. Depuis plusieurs années, le numéro un mondial des équipements de golf, l’américain Callaway s’évertue à chercher la solution. Après avoir tenté les balles Speed Regime déclinées par vitesses de swings, Callaway tente cette fois de prendre le problème d’une autre manière : celle de la douceur au touché pour des balles premium.

Découvrez nos formules d'abonnements

Pourquoi ce test ?

Pour ce test réalisé au magasin US Golf de Lyon, sous le contrôle de notre consultant matériel, Clément Morelle, nous avons donc frontalement opposé la Callaway Chrome Soft de 2016 avec la Titleist Pro V1 dernière génération.

Comme vous pouvez l’imaginer, nous discutons avec toutes les marques, en tout cas, au moins celles qui veulent nous parler, et Callaway en fait partie au même titre que Titleist.

Entre les deux marques, nous ne pouvons pas faire de favoritisme, car notre client, c’est d’abord vous, qui êtes à la recherche d’une information fiable, véritable et non dictée par une marque.

Depuis plusieurs semaines, Callaway nous a sollicité pour que nous testions cette balle, convaincu qu’elle pourrait nous surprendre.

C’est donc chose faite, et il faut bien admettre qu’en la comparant à la Titleist Pro V1, star du marché, nous ne leur octroyons pas de privilège !

Autant se frotter à la balle référence du domaine du haut de gamme.

Les enjeux de ce test Premium

Ceci dit, cela pose d’emblée l’enjeu de ce test : Quelle performance pour la nouvelle balle haut de gamme de Callaway vendu seulement 45 euros contre la Pro V1, vendue autour de 55 à 60 € ?

Vous voyez sans doute où nous voulons en venir…La question du rapport qualité/prix va être cruciale avec ce test !

Avec près de 15 euros d’écart la douzaine entre deux balles censées être destinées aux meilleurs joueurs, la Callaway Chrome Soft par rapport avec un sacré avantage commercial !

Très honnêtement, il y a fort à parier que Callaway propose volontairement un prix très compétitif pour aller chercher des parts de marché dans le camp de Titleist, surtout que pour beaucoup de golfeurs, le réflexe est trop souvent d’acheter une Pro V1 sans vraiment y réfléchir.

Attention, chez Titleist, on ne va pas forcément apprécier ce commentaire, sauf si nous faisons la précision suivante : Nous vivons à l’époque du fitting !

Fini la même balle pour tout le monde !

Même Titleist ne propose pas qu’une seule balle dans son catalogue, et d’ailleurs, la marque se fait la championne du fitting de balle comme vous l’avez peut-être vu depuis plusieurs années sur son stand à l’Open de France.

Trop de golfeurs achètent encore des balles selon des croyances ou selon le prix. Or, entre les balles, il peut y avoir des produits plus ou moins adaptés aux profils.

Avec la Chrome Soft, Callaway n’entend pas conquérir l’immense majorité des pros sur le tour qui d’ailleurs ne paient pas leurs balles, mais plutôt les golfeurs amateurs qui eux les achètent !

La Chrome Soft n’est pas nécessairement une balle de « tour player » bien que Phil Mickelson déclare la jouer.

La force de la Chrome Soft est ailleurs, et sur un des territoires de la Pro V1 : le taux de spin !

L’enjeu de ce test va donc être double : rapport qualité/prix, et niveau de spin.

Les conditions du test

Précisons que le principe d’un test de balles réalisé avec un robot du type « Byron » ne présente aucun intérêt sauf à se faire plaisir !

Vous tapez comme un robot ?

Depuis deux ans, nous réalisons un grand test de balles avec le concours d’un professionnel. Cette fois, en milieu d’année, nous avons pris un golfeur amateur, sorte de Monsieur Tout le Monde, avec la particularité de taper un peu vite, soit entre 80 et 85 mph au fer 7, ce qui donne une distance moyenne autour de 155 mètres.

Dans les prochains mois, nous réfléchissons déjà à l’opportunité de faire tester des balles pour des golfeurs avec des vitesses de swings moins rapides, mais la contrainte terrible, c’est que pour qu’un test soit valide, il faut un minimum de constance dans les frappes, notamment pour établir des comparatifs utilisables.

Le cas présent, notre cobaye a tapé la Chrome Soft à 83,5 mph alors qu’il a tapé la Pro V1 à 82.9 mph, soit un léger écart de 0.6 mph dont nous sommes obligés de tenir compte dans le test.

Précisons que le test a été réalisé avec le même fer 7 (Srixon Z545 sur shaft acier stiff avec manche rallongé ½ inch), et les mesures prises avec la radar Trackman mis à notre disposition par US Golf.

Les résultats du test comparatif

Premier constat, et il est défavorable à la Chrome Soft : la vitesse de balle à l’impact sort moins vite que la Pro V1. Toutefois, l’écart n’est pas abyssal.

Alors que la Chrome Soft a été légèrement tapée plus vite, la Pro V1 part un poil plus vite, à savoir 1.1 mph plus vite !

Dans les deux cas, le smash factor est très bon, à savoir 1.37 pour la Pro V1, et 1.35 pour la Chrome Soft.

Partant de là, vous pouvez vous dire, la Pro V1 reste la meilleure balle…Et bien, oui et non…l’écart de distance au carry va être directement le fruit de cet écart de vitesse de balle, soit le cas présent 2 mètres !

Précisons les choses en prenant du recul. En pourcentage, l’écart constaté est de 1.29% en défaveur de la Chrome Soft. Rappel de notre premier enjeu : le rapport qualité/prix !

Rappel de l’écart de valeur entre la Chrome Soft et la Titleist Pro V1, soit 25% !

Autrement dit, pour 25% de coûts d’acquisitions, vous avez une balle dont la distance va être inférieure de 1.29%...

Et si on creuse les raisons de cet écart, on trouve un autre élément surprenant, et qui concerne notre deuxième enjeu : le taux de spin !

La Chrome Soft donne plus de spin que la Pro V1 ! Qui l’eut cru ?

A vitesse de swing sensiblement comparable sur un plein coup de fer 7, sur une moyenne de dix shots, la Chrome Soft donne 150 tours de moyenne en plus ! Un très bon argument pour le contrôle de trajectoire, et le pouvoir stoppant de la balle sur un green…

En réalité, quand on regarde le comportement de la Chrome Soft, on constate qu’elle prend un peu moins de vitesse, mais par contre, elle lève plus, elle vole plus haut (1 mètre d’écart), et atterrit sous un angle d’un degré plus prononcé.

Comprenez que cette balle est plus une balle de précision pour des golfeurs qui ne sont pas à deux mètres près en distance totale, mais beaucoup plus intéressé par deux mètres pour arrêter la balle plus près du drapeau.

Si la Pro V1 est toujours la balle la plus longue, et avec un niveau de spin qui est quand même dans le standard des meilleures balles, notre surprise a été de constater une Chrome Soft qui donne plus de spin.

En conclusion, au moment du choix, difficile de vous dire de choisir une balle parce qu’elle va deux mètres plus loin ou à l’inverse, de choisir une balle qui s’arrête deux mètres plus tôt. En revanche, l’argument économique est beaucoup plus facile à appréhender.

25% de moins pour seulement 1.29% en distance tout en tapant une balle soft et de qualité ? Callaway doit sans doute miser sur cet argument « portefeuille » pour vous faire réfléchir !

Dernier argument, lié à la dispersion...une balle Premium prend plus d'effets que n'importe quelle autre balle...Et c'est normal puisque c'est l'objectif d'une telle balle !

Ceci étant, une balle qui prend du spin, peut aussi prendre plus de spin latéral. C'est pourquoi tous les amateurs n'ont pas intérêt à systématiquement jouer ce type de balles...notamment les joueurs en difficulté avec le slice ou le hook car ces balles vont aussi accentuer le phénomène.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Commentaires   

Avec
 
victor
0 #1 RE: Test balles de golf Callaway Chrome Soft vs Titleist Pro V1victor 25-07-2016 20:13
j aime le toucher des balle NIKE Power distance
 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.