Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test hybride XXIO8

Test hybride 4 XXIO8

Dans le cadre de notre dossier spécial guide de choix hybride, nous avons testé le XXIO8, un des must en matière de clubs de golf japonais. A sa sortie ce club présentait un tout nouveau look, et une couronne complètement redessinnée pour favoriser la confiance à l’adresse. Notre test au trackman va démontrer un résultat surprenant concernant ce club, résultat d’un choix affirmé de la part de la marque.

Préambule sur l’organisation du test

Pour ce test réalisé au sein du magasin US Golf de Champagne au Mont d’Or, sous le contrôle de notre consultant matériel, Clément Morelle, qui a mis à notre disposition un simulateur trackman, nous avons donc testé un hybride 4 de 21 degrés monté sur un shaft graphite regular MP-800 d’une longueur de 39.8 inches, et d’un poids de 48 grammes.

Premiers constats, le shaft est plus court par rapport au standard mesuré en 2015, à savoir 40,1 inches, et le poids est plus léger par rapport à la moyenne aussi constatée en 2015, à savoir 64 grammes.

XXIO semble clairement assumer un choix technique favorable d’une part au contrôle plus qu’à la distance (shaft plus court), et un choix de légèreté pour satisfaire une clientèle cible plus senior.

Ce qu’il faut savoir sur ce club

Concernant cet hybride haut de gamme, et commercialisé par seulement quelques distributeurs en France, il faut retenir que le matériau employé n’est pas du titane, mais un acier de très haute qualité qui donne un taux de déformation plus important pour plus de distance au moment du contact avec la balle.

Le sweet spot est aussi annoncé comme étant plus large, et la nouvelle face est moins épaisse, toujours dans le but de proposer une vitesse de balle plus importante.

Enfin, et c’est l’un des arguments majeurs de ce club, le poids global du club a été réduit, notamment avec un grip plus léger de 3 grammes, et un shaft plus léger d’1 gramme.

L’enjeu du test

Les caractéristiques de cet hybride laissent penser qu’il s’agit d’un club qui privilégie la dispersion plutôt que la distance (longueur du shaft), tandis que le poids global du club devra permettre à des golfeurs disposant d’une faible vitesse de swing de trouver un bon rendu en termes de smash factor.

Ce club est-il peu dispersant ?

Le smash factor sera-t-il élevé ?

Les conditions du test

Notre testeur a tapé plusieurs balles (toujours la même balle – Une Srixon Z-Star) avec le trackman réglé en conditions normales (au niveau du calcul du roulement de la balle), et nous avons retenu les cinq meilleures balles.

Précisons que le testeur est un golfeur expérimenté d’index médian (15) mesurant 1m83, et disposant d’une vitesse de swing moyenne avec un hybride de 85 mph.

Les 3 paramètres clés d’un test de club

Pour nous, chaque test doit aborder trois thématiques :

  • la tolérance ou maniabilité exprimée par le smash factor, rapport entre la vitesse de club produite par le golfeur avec le club, et la vitesse de balle produite à l’impact.
  • la puissance ou distance exprimée par le degré d’efficacité du club,
  • la précision ou dispersion des balles tapées avec le club, exprimé en écart horizontal et vertical par rapport au centre du fairway.

En plus de ces paramètres, nous pouvons expliquer les résultats par le taux de spin donné à la balle, l’angle de décollage et d’atterrissage, et in fine, la distance parcourue en moyenne au carry (portée avant la roule).

Tolérance-Maniabilité et Puissance-Distance

Ce graphique représente le croisement du smash factor et du degré d’efficacité pour déterminer le rapport entre tolérance et puissance.

Pour illustrer la performance de l’hybride XXIO, nous avons pris des clubs « cousins ». A savoir, le CG Black de Cleveland, et le Srixon Z45 qui sont des marques du même actionnaire, le groupe SRI-Dunlop.

Si en termes d’efficacité, à savoir la distance produite par rapport à l’énergie transmise, les trois hybrides donnent des résultats sensiblement comparables, le XXIO se détache concernant la tolérance, et l’indicateur du smash factor.

Dans ce cas, le XXIO et cette une surprise se classe meilleur hybride 2015 pour le smash factor, mesuré à 1.458 pour un cheveu devant le TaylorMade Aeroburner.

A noter, le Cleveland CG Black arrive en quatrième position !

Dans sa communication, XXIO ambitionne de séduire les golfeurs seniors ayant besoin d’un club facile à jouer. Notre test confirme ce point.

Quelle distance au carry ?

C’est finalement un indicateur assez simple et assez fiable concernant la performance d’un club de golf.

La distance au carry ou distance avec la balle commence à rouler donne un résultat de 157.7 mètres alors que la moyenne du panel 2015 est de 168 mètres.

Trajectoires mesurées avec le XXIO8 comparées avec le Srixon Z45

Cet écart s’explique principalement du fait que ce club n’est pas adapté à un golfeur ayant une vitesse de swing d’un homme dans la force de l’âge.

La restitution ne sera pas efficiente, et surtout, la longueur du shaft ne favorisera pas la recherche de distance.

Ce point n’est pas une surprise alors que nous avions mesuré la longueur du shaft avant de procéder au test.

Comment s’explique la performance ?

Pourquoi le club donne un très bon smash factor mais une distance relative ?

Tout simplement, parce que la vitesse de swing réalisée avec le XXIO a été la plus faible de tout notre panel. Essentiellement, à cause du shaft qui a été raccourci par rapport à un modèle standard, et du fait que le poids du club est trop léger pour un homme mesurant plus d’1m80 et pesant plus de 85 kgs !

Un fitting ou le simple fait d’utiliser un shaft plus long aurait changé nos datas.

En revanche, et malgré une vitesse de swing plus faible (82 mph contre 85 mph en moyenne pour un hybride 4), la vitesse de balle mesurée avec le XXIO a été de 120 mph contre 121 mph pour la moyenne des hybrides.

Malgré un retard de vitesse de swing de 3 mph, la qualité du club, et notamment de la face, a diminué cet écart à seulement 1 mph pour la vitesse de balle !

Autre effet induit par la longueur et le poids du shaft, le loft dynamique du club sur la balle est plus important, soit une moyenne de 24.9° contre une moyenne de 23.3° pour des trajectoires plus bombées, ce qui va défavoriser la roule, une fois la balle posée au sol.

Précision-Dispersion

Les points d’impacts représentent les points d’arrivées de la balle après le roulement.

Mise à part une balle parfaite au centre du fairway, les quatre autres balles ont été mesurées à plus de 15 mètres à droite du centre du fairway.

Dispersion comparée du XXIO8 par rapport au Srixon Z45

Cela ne confirme pas que le club est moins dispersant et plus facile à contrôler. En revanche, pour être honnête, c’est le résultat d’une inadéquation du set-up du club avec le testeur.

Un senior pourrait trouver de tout autre résultat avec le même set-up.

Certes, la qualité du testeur est largement en cause, mais c’est valable avec tous les clubs que nous testons.

Comparaison au panel

Le XXIO8 est clairement le meilleur club que nous ayons testé en 2015 pour la qualité du smash factor.

Comparaison du smash factor par rapport au panel 2015

Une qualité qui se paie puisque c’est aussi le club le plus haut de gamme que nous ayons testé.

En matière de clubs de golf, la performance n’est pas le seul élément constitutif du prix.

Bilan du test

Le XXIO8 a eu le mérite de nous surprendre pour son excellente maniabilité qui le place au-dessus des habituelles stars du secteur que sont les hybrides TaylorMade, et en 2015, l’Aeroburner.

En revanche, ce club n’est pas à mettre dans toutes les mains, surtout sans fitting !

En set-up standard comme nous l’avons testé, le club privilégie la légèreté et la maniabilité, ce qui va correspondre à un profil de golfeurs mais pas tous.

De ce point de vue, ce ne sera pas le club de Monsieur Tout le Monde, et nous pouvons dire que cela tombe bien, puisque la volonté de la marque est d’afficher une certaine différenciation pour des golfeurs qui veulent justement se distinguer.

Concernant les enjeux du test, oui, le XXIO affiche un excellent smash factor, et non, nous n’avons pas été en mesure de démontrer un meilleur contrôle, toutefois, le club ne peut pas être remis en cause dans ce cas précis.

Bilan du test XXIO8

Le point positif pour XXIO, c’est que bien qu’un produit japonais haut de gamme, il reste abordable, et sur certains points que nous avons soulevé, on peut trouver de la performance, alors que dans cette catégorie des clubs ultra haut de gamme, certains concurrents de la marque affichent un prix plus cher sans apporter aucune autre plus-value.

C’est sans doute une des raisons qui explique le succès de XXIO en Asie.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.