Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test hybride TaylorMade GAPR Hi

Test hybride TaylorMade GAPR Hi

Utilisés pour la première fois à l’occasion du British Open 2018 à Carnoustie, les nouveaux clubs TaylorMade GAPR arrivent dans les magasins. Pour l’occasion, j’ai pu tester les trois modèles Lo, Mid, et donc l’hybride Hi, des clubs qui ont pour mission de resserrer les écarts de distances dans le domaine du jeu long. Ces clubs peuvent-ils réellement amener un bénéfice aux amateurs ou alors seulement à quelques professionnels ? Commençons par le modèle GAPR Hi, le plus tolérant de la gamme, et en fait l’hybride par rapport aux deux autres Utility Mid et Lo.

Découvrez nos formules d'abonnements

L’hybride TaylorMade GAPR Hi testé

Les versions testées

Comme évoqué dans le précédent sujet consacré aux clubs TaylorMade GAPR, la marque nous propose un hybride ajustable avec pour propriété un centre de gravité abaissé et en arrière, pour favoriser un angle de lancement plus tendu, et en même temps plus de moment d’inertie.

Le GAPR Hi risque donc de générer un peu plus de spin par rapport aux deux autres clubs Mid, et Lo qui sont plutôt des Utility ou Longs-fers.

Le dessin de la tête du modèle Hi est assez traditionnel, alors que la couronne a été spécialement étudiée pour améliorer l’alignement.

D’un point de vue look, le GAPR Hi est très réussi avec un savant mariage de noir et de bleu turquoise qui détone dans l’univers habituel de la marque TaylorMade.

L’objectif de ce produit est de s’intercaler entre votre dernier bois de parcours, et votre premier fer, tout en réduisant considérablement l’écart de distance entre les deux.

Pour cet essai, TaylorMade a mis à ma disposition un modèle numéro 4 de 22 degrés de loft, ajustable pour descendre à seulement 20 ou remonter à 24 degrés de loft.

J’ai justement testé les trois réglages proposés sur le hosel du club, comme j’ai testé cet hybride sur un lie normal et sur un tee de départ, pour notamment évaluer sa polyvalence.

S’agissant du manche spécialement conçu par KBS pour cet hybride, on peut noter qu’il est plutôt lourd pour du regular, soit 77 grammes.

Manche KBS pour hybride

En moyenne, pour un hybride 4 sur manche regular, on trouve plutôt 65 grammes de moyenne. Ce manche est donc bien plus lourd que la moyenne, ce qui pourrait diminuer la vitesse de swing.

En revanche, le manche mesure 40,25 inches, ce qui est légèrement plus long que la moyenne des manches mesurés jusqu’à présent (40 inches).

Plus lourd, plus long, la maniabilité du manche promet d’être au cœur de cet essai d’un hybride dont le volume de tête est de 92cc, soit une tête plutôt compacte.

tête du GAPR Hi

Les principaux chiffres pour établir une analyse et évaluer la performance d’un club

La distance totale n’est pas un élément suffisant pour juger de la réelle performance d’un club de golf.

Il faut prendre en compte principalement les paramètres que sont la vitesse de swing, la vitesse de balle, l’angle de lancement, et le taux de spin donné à la balle.

Il faut ajouter en plus le smash factor, qui est le ratio entre la vitesse de swing et la vitesse de balle, ce qui traduit l’optimisation du set-up club/joueur.

On va plus loin avec le degré d’efficacité, qui est un ratio que nous avons créé, entre la vitesse de swing, et la distance produite au carry. Cela résume l’énergie déployée pour produire une distance.

Et enfin, sur jeudegolf.org, on utilise en plus le ratio spin sur angle de lancement, qui traduit la performance balistique d’un club.

Le bénéfice d’utiliser des ratios consiste à neutraliser des effets extérieurs, comme les variations de vitesses de swings entre plusieurs essais.

Les données du test

Données du test pour les 3 lofts

Ci-dessus, un résumé du test du GAPR Hi en modifiant le loft sur 3 positions, 20, 22 et 24 degrés, tapé sur un tee.

Premier constat : Le changement du loft ne produit pas de changement significatif sur le loft dynamique, soit le loft réel du club au moment de l’impact. Résultat, l’angle de décollage ne se modifie pratiquement pas (18 degrés).

Quel intérêt de proposer un club ajustable si cela ne produit pas d’effet sur la trajectoire?

Ajustement du loft au niveau du hosel

En réalité, le changement de loft joue un petit peu sur la compression de la balle, et le taux de spin. Entre 20 et 24 degrés, la distance moyenne se modifie entre 201 et 194 mètres (7 mètres).

En version 24 degrés, j’ai noté simplement un peu plus de tolérance, et moins de dispersion de profondeur entre la meilleure et la moins bonne balle. A savoir 24 mètres d’écarts contre 34 mètres pour le loft le plus fermé… c’est un élément à prendre en considération.

Trajectoires du GAPR Hi depuis le tee en 22° de loft

Le débat se situe entre perdre 7 mètres de distance totale en moyenne, et gagner une dispersion réduite de 10 mètres en moyenne.

Trajectoires du GAPR Hi depuis le tee en 24° de loft

Le véritable paramètre sur lequel joue le changement de loft est le taux de spin par angle de lancement qui monte avec l’augmentation du loft.

En résumé, vous ne le verrez pas à l’œil nu.

Comparaison avec d'autres hybrides

Ci-dessus, une comparaison du GAPR Hi tapé sans tee sur tapis, avec un loft de 22 degrés (manche regular).

Ce panel représente des hybrides numéro 4 dans différentes marques depuis 3 ans.

Deuxième constat, probablement à la faveur d’un manche plus lourd et plus long, le smash factor du club ne traduit pas une grande tolérance, et donc une bonne optimisation de la vitesse de swing.

Une tête vraiment compacte

Il semblerait que j’ai particulièrement décentré les frappes dans la face pour un coefficient de seulement 1.36, quand avec la moyenne des autres clubs comparables, je peux monter à 1.40.

Par rapport à un hybride Srixon Z H85 testé récemment, il apparaît que le GAPR Hi n’est pas nécessairement tolérant. Sa forme s’adresse plus aux bons joueurs. C’est confirmé par le taux de spin donné à la balle.

Soit seulement 3800 tours de moyenne, ce qui en fait un des hybrides les moins spinnant.

Au lieu d’être un club avec un fort moment d’inertie, c’est plutôt un hybride pour faire de la distance, alors que TaylorMade annonçait pourtant avoir reculé le centre de gravité.

Il fallait en réalité comprendre qu’il s’agissait d’une comparaison, non pas par rapport à un hybride classique, mais par rapport aux deux autres Utility GAPR (Mid et Lo), effectivement bien moins maniables.

Avec le GAPR Hi, à la faveur du manche plus long et plus lourd, j’ai effectivement gagné en vitesse de swing (pratiquement 3 mph), mais à contrario, je n’ai pas tout à fait optimisé le centrage de la balle dans la face, et complètement su exploiter ce gain.

Le choix du manche proposé par TaylorMade est peut-être à remettre en question.

En distance, le compte y est (je gagne facilement 2 à 3 mètres), mais en revanche, j’ai un plus grand écart de distance entre ma moins bonne et ma meilleure balle (37 mètres).

Tous les tests de GAPR par lofts

Ci-dessus, les résultats du test des trois clubs GAPR sur tee pour les trois lofts disponibles. A noter, le GAPR lo a été testé avec un manche stiff plus lourd (81 grammes) alors que TaylorMade nous a proposé le même manche pour les modèles Mid et Hi.

Les 3 clubs GAPR

Le principal enseignement de ce tableau réside dans le fait que les trois solutions se distinguent sur la complexité pour optimiser la vitesse de balle (toujours la question du centrage régulier de la balle dans la face).

Plus on descend en loft entre Hi, Mid et Lo, et plus l’angle de lancement baisse de 18 à 14 degrés pour des trajectoires de plus en plus tendues.

Le smash factor qui exprime la capacité du joueur à pleinement générer de la vitesse de balle décroit avec les Utility alors qu’il n’était déjà pas très élevé avec l’hybride Hi.

C’est essentiellement le taux de spin donné à la balle qui baisse, et permet l’augmentation de la distance.

Augmentation de la distance qui n’est franchement pas flagrante d’un club à l’autre.

Pour caricaturer, on pourrait dire que les trois clubs proposent en fait trois solutions différentes pour produire le même résultat, ce qui en fin de compte, profiterait à l’hybride Hi… Autant choisir le club le plus facile à exploiter des trois (cf le smash factor).

Avec les trois clubs, pour une vitesse de swing avoisinant les 90 mph, la distance peut être d’environ 200 mètres.

Il faut justement rentrer dans les réglages pour gagner quelques mètres, et notamment avec le réglage 19 degrés pour le modèle Lo.

Ce n’est donc pas le loft le plus fermé qui permet la meilleure distance. Bien au contraire, 15 degrés de loft, c’est beaucoup trop bas pour espérer un swing efficace et régulier.

Test du GAPR Hi sans tee et en 22°

Des trois clubs, l’hybride Hi paraît être celui qui donne le plus de régularité quel que soit le loft. Les deux autres clubs réservent quelques mauvaises surprises.

Bilan du test Hybride TaylorMade GAPR Hi

Pour un golfeur qui tape le bois 3 en moyenne à 200 mètres, et le fer 3 à 180 mètres, effectivement un GAPR va amener une solution autour des 190 mètres, et donc faire son travail de réducteur d’espace.

Le tout, c’est de trouver le bon modèle parmi toute l’offre GAPR.

Hi, Mid ou Lo, il ne paraît pas du tout indispensable de prendre les trois, mais seulement un des trois clubs.

Le choix va s’avérer très fin, car le loft ajustable n’est pas une assurance de changer significativement la distance.

Cela va surtout agir sur le taux de spin.

A distance plus ou moins équivalente, Le choix devrait s’appuyer sur la propension à faire moins de fautes.

Le choix d’emmener un GAPR Lo comme Tiger Woods a pu le faire à Carnoustie pour le British Open relève d’un choix très personnel dans un but vraiment très précis, par rapport à un type de coup, et un type de situation sur le parcours.

Notamment utiliser un club qui génère peu de « spin axis », à savoir peu d’effets de rotations latérales sur des coups décentrés, proposent une trajectoire basse, et beaucoup de roule pour des parcours dans le vent, et secs.

Alors que le Mid et le Lo paraissent assez difficiles à manier, le GAPR Hi a le mérité d’être plus abordable techniquement, bien qu’il existe d’autres hybrides plus tolérants.

Chez TaylorMade, le M3 ajustable au niveau de la direction du lancement paraît encore plus intéressant.

Le GAPR Hi est un beau et bon club de golf, mais pour un usage d’un bon joueur (à en juger par le faible taux de spin donné à la balle et le smash factor plus réduit).

Un très bon joueur va pouvoir bénéficier de ce taux de spin réduit, tout en maximisant la vitesse de balle.

Oui, il réduit l’écart de distance entre un fer 3 et un bois 3. La question reste de savoir si c’est ce dont a besoin l’amateur, et alors que le score se fait surtout à moins de 100 mètres du green.

La gamme GAPR paraît être vraiment réservée aux bons joueurs (moins de 6 d’index), ayant ponctuellement des questions de distances très particulières à régler.

Bilan du test synthétique

En définitive, des trois clubs GAPR, le modèle Hi est de loin le plus accessible. Les deux autres clubs sont à réserver aux joueurs d’élites.

Ce test sera complété par une émission GolfTest exclusivement diffusée sur JeudeGolf.tv dont l’ouverture devrait intervenir en Novembre 2018.

L’émission GolfTest consacrée aux clubs GAPR mettra en scène 4 testeurs abonnés à JeudeGolf.org qui testeront ces clubs par rapport à leurs propres clubs. Le contenu de l’émission sera moins analytique qu’un article posté sur JeudeGolf.org, et fera plus la part aux sensations, et aux discours des amateurs.

C’est pourquoi un article et une émission seront complémentaires dans le contenu, et dans le langage employé (analytique sur jeudegolf.org et plus émotionnel sur jeudegolf.tv)

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.