Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test hybride Cleveland CG Black

Test hybride Cleveland CG Black

Léger en poids, léger en prix, quelles performances peut-on espérer avec le nouvel hybride Cleveland CG Black ? Dans le cadre de notre dossier spécial guide de choix hybride, nous l’avons soumis au test trackman pour mesurer vitesse de balle, smash factor, distance, et taux de spin.

Découvrez nos formules d'abonnements

Préambule sur l’organisation du test

Pour ce test réalisé au sein du magasin US Golf de Champagne au Mont d’Or, sous le contrôle de notre consultant matériel, Clément Morelle, qui a mis à notre disposition un simulateur trackman, nous avons donc testé un hybride Cleveland CG Black 4 de 21 degrés monté sur un shaft graphite regular Mitsubishi Rayon Bassara 55x5ct d’une longueur de 40.1 inches, et d’un poids de 55 grammes.

Si la longueur du shaft est tout à fait standard, en revanche, le poids est conforme à la stratégie Cleveland pour cette ligne CG Black, à savoir plus légère de 9 grammes par rapport au poids moyen constaté sur ce type d’hybride.

La cible de joueurs visée est clairement les golfeurs à swing lent.

Ce qu’il faut savoir sur ce club

Grâce au moment d'inertie plus faible du swing et au centre de gravité abaissé, les séniors et les femmes bénéficient d'un angle de décollage et d'une portée supérieurs selon les ingénieurs de Cleveland.

Mais le fait qui est peut-être le plus notable concerne la couleur de ce club : un noir mat qui contraste fortement avec la balle, une fois posée à l’adresse.

Enfin, dans la nouvelle stratégie du groupe SRI, les clubs Cleveland se veulent des outils destinés aux golfeurs en progression, assez proche techniquement de ce que propose XXIO, mais à un prix plus abordable.

L’enjeu du test

Présenté comme un club facile à jouer, nous sommes impatients de constater le smash factor, indicateur qui permet de constater la tolérance, et donc la restitution d’énergie de la face par rapport à une vitesse de swing donnée.

Dans la même catégorie technique que le XXIO, il sera aussi intéressant de constater le niveau de performance par rapport au produit premium du groupe.

Les conditions du test

Notre testeur a tapé plusieurs balles (toujours la même balle – Une Srixon Z-Star) avec le trackman réglé en conditions normales (au niveau du calcul du roulement de la balle), et nous avons retenu les cinq meilleures balles.

Précisons que le testeur est un golfeur expérimenté d’index médian (15) mesurant 1m83, et disposant d’une vitesse de swing moyenne avec un hybride de 85 mph.

Les 3 paramètres clés d’un test de club

Pour nous, chaque test doit aborder trois thématiques :

  • la tolérance ou maniabilité exprimée par le smash factor, rapport entre la vitesse de club produite par le golfeur avec le club, et la vitesse de balle produite à l’impact.
  • la puissance ou distance exprimée par le degré d’efficacité du club,
  • la précision ou dispersion des balles tapées avec le club, exprimé en écart horizontal et vertical par rapport au centre du fairway.

En plus de ces paramètres, nous pouvons expliquer les résultats par le taux de spin donné à la balle, l’angle de décollage et d’atterrissage, et in fine, la distance parcourue en moyenne au carry (portée avant la roule).

Tolérance-Maniabilité et Puissance-Distance

Ce graphique représente le croisement du smash factor et du degré d’efficacité pour déterminer le rapport entre tolérance et puissance.

Pour illustrer la performance de l’hybride Cleveland CG Black, nous avons pris des clubs « cousins ».

A savoir, le XXIO8, et le Srixon Z45 qui sont des produits du même actionnaire, le groupe SRI-Dunlop.

Premier constat, le CG Black est effectivement très proche du XXIO8, à ce jour, dans notre panel, le club le plus tolérant.

Logiquement, le Srixon Z45 est moins bien placé, et donc beaucoup moins maniable.

Comprenez qu’il faut être un bon cogneur pour parfaitement exploité ce club.

Sur le marché actuel, le CG Black est une des bonnes surprises de l’année 2015, classé quatrième pour le smash factor.

Cependant, il ne sera pas le produit de l’année, comme avait pu l’être l’an passé, le 588 qui nous avait fait une très bonne impression.

Pour ce qui est de l’efficacité, le CG Black a été mesuré à un indice de 2.34 quand la moyenne du panel 2015 est de 2.32.

Cette année, nous constatons que la plupart des hybrides sont autour de cette moyenne, sauf les deux TaylorMade (R15 et Aeroburner) qui se détachent sur cet argument.

Quelle distance au carry ?

C’est finalement un indicateur assez simple et assez fiable concernant la performance d’un club de golf.

La distance au carry ou distance avec la balle commence à rouler donne un résultat de 166.2 mètres alors que la moyenne du panel 2015 est de 168 mètres.

Alors que le XXIO8 n’est pas le champion de la distance pour un golfeur avec une vitesse de swing rapide, le CG Black est nettement moins pénalisant. De ce fait, c’est un club qui peut correspondre à une plus large typologie de golfeurs, d’index 15 à débutants.

Bien que le shaft de ce club soit très léger, pour un golfeur ayant une vitesse de swing normale, cela ne permet pas de swinguer plus vite, et donc d’obtenir un gain de distance substantiel.

En revanche, le smash factor élevé laisse penser qu’un senior exploitera mieux les ressources de ce club.

Comment s’explique la performance ?

Pourquoi le club donne un très bon smash factor mais une distance relative ?

Swingué à 83,5 mph, le CG Black est en-dessous de la moyenne de 85 mph enregistré pour ce type d’hybride. Le poids n’est donc pas un argument favorisant une plus grande vitesse pour un golfeur qui n’a pas particulièrement besoin d’aide de ce point de vue. Au contraire, c’est même un peu contreproductif.

De ce fait, et malgré la face très tolérante, le CG Black a donné une moyenne de vitesse de balle de 121 mph contre une moyenne de 121.5 mph !

Une grande partie du retard est comblée par la conception de la tête de club ! Un bon point pour cet hybride facile à jouer.

Précision-Dispersion

Les points d’impacts représentent les points d’arrivées de la balle après le roulement.

Deux balles sont dans un périmètre inférieur à 10 mètres du centre du fairway quand trois en sont très proches mais à l’extérieur.

A la différence du XXIO8 qui n’est pas adapté à tous les profils de golfeurs, le CG Black confirme qu’il est facile à jouer, relativement peu dispersant, et ce malgré son poids presque trop léger.

Une bonne surprise qui le rend plus intéressant que le modèle Premium du groupe sur cette question de dispersion.

Certes, la qualité du testeur est largement en cause, mais c’est valable avec tous les clubs que nous testons.

Comparaison au panel

Vous l’aurez compris, le CG Black est l’une des bonnes surprises de la saison, se hissant à la quatrième place du classement 2015 pour la tolérance (smash factor).

Cependant, le 588 de 2014 reste le produit Cleveland le plus marquant en termes d’hybride pour des golfeurs classés autour de 15 d’index.

Le CG Black a lui plutôt vocation à cibler les joueurs au-delà de cet index.

Avec un autre shaft, il aurait sans doute pu se rapproche des leaders, à savoir les deux TaylorMade, le Nike Vapor ou le Srixon Z45.

Quand on ramène la performance (distance au carry) comparée au prix tarif, le CG Black se positionne dans le top-4 des meilleures offres actuellement sur le marché.

Bilan du test

Un bon club pour à peu près tous les golfeurs en recherche de progrès.

Les deux points qui sont à retenir : la couleur mat qui permet un fort contraste à l’adresse, et la grande maniabilité du club pour une bonne restitution de l’énergie à l’impact.

En revanche, le taux de spin, et la vitesse de swing sont en retrait, ce qui fait que dans cette configuration, le club n’est pas un champion de la distance pour gros frappeur.

Au risque de se répéter, le modèle 588 reste selon nous, le meilleur hybride produit par Cleveland.

Pour conclure sur l’enjeu de ce test, entre le XXIO8 et le CG Black, sans fitting, nous optons en faveur du Cleveland qui avec un smash factor légèrement inférieur, donne tout de même de meilleures performances.

Comme nous l’avons déjà souvent écrit, trop léger, ne veut pas forcément dire plus de distance !

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.