Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test du driver TaylorMade M1 440 cc 2017

Test du driver TaylorMade M1 440 cc 2017

Non seulement relookée et revisitée en 2017, la famille M a vu arriver un nouvel élément dans son giron avec la version M1 440cc, une tête plus compacte avec une face plus profonde, et des poids ajustables plus lourds (30 grammes contre 15 et 12 pour le M1 classique). Un produit clairement typé pour les meilleurs joueurs qui voulaient plus d’ajustabilité au drive. Avec une telle configuration, ce driver est-il pour autant jouable par le commun des mortels ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Le club testé : Driver TaylorMade M1 en 9,5 degrés


Pour cet essai, nous avons eu accès à deux shafts pour une seule et même tête. Cependant, ci-après, nous allons essentiellement nous focaliser sur l’essai du M1 sur un shaft Project X HZRDUS 6.5, que notre consultant pro, Xavier Bretin qualifie assez justement de « barre à mine ».

Pour mémoire, une barre à mine est essentiellement un outil en fer servant à faire des trous dans la roche ! En clair, dans cette configuration, le M1 est un club particulièrement exigeant, que ce soit au niveau de cette tête plus compacte et moins tolérante qu’une version 460, et au niveau du manche, plutôt rigide.

Pour autant, aussi bien en longueur qu’en poids, le HZRDUS n’est pas hors standard.

Depuis que nous avons commencé à collecter des données de test pour des drivers montés sur des shafts en stiff, le poids moyen constaté

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.