Test Driver Wilson D-200

Test Driver Wilson D-200

Récemment référencé par notre partenaire technique, US Golf, et notre consultant, Clément Morelle, nous avons pu essayer l’ensemble des bois Wilson, dont le driver D 200, par rapport à notre panel de clubs. Le driver le moins cher du marché est-il aussi performant que ceux des marques les plus populaires ?

Préambule sur l’organisation du test driver Wilson D-200

Pour cet essai, US Golf (distributeur de matériel de golf avec 8 magasins en France) a mis à notre disposition un driver Wilson D-200 de loft 10,5° monté sur un shaft UST Mamiya Chrome Elements 44FR en graphite regular.

Bénéficiant des structures de fitting du magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, nous avons mesuré le shaft à 46 inches, soit un inch de plus qu’un driver comme le Mizuno JPX-850, un élément qui devrait jouer en faveur de la vitesse de swing, et en défaveur de la maniabilité.

Ce qu’il faut savoir sur le Driver Wilson D-200

La première chose à noter concernant ce driver…est son prix ! A seulement 279 euros (prix tarif), le Wilson D-200 est l’un des drivers les moins chers du marché. Sera-t’il moins compétitif ?

En 2015, le prix moyen d’un driver neuf de dernière génération est plutôt de 382 euros , soit plus de 100 euros en plus !

L’histoire récente des produits mis sur le marché par Wilson a été marquée par la volonté de sortir des clubs toujours plus légers. Ce qu’on appelle les «  Superlights  » qui correspondent en théorie aux golfeurs ayant les vitesses de swings les plus faibles, et en disant cela, on pense souvent aux seniors ou aux débutants.

Cela ne manque pas d’avoir du sens, car nous parlons du segment de client majoritaire au golf !

Avec le D-200, il semble que Wilson veuille passer à l’échelon supérieur en proposant des options d’ajustements que l’on retrouve sur les clubs les plus évolués.

Pour Wilson, l’idée est de fournir aux golfeurs amateurs le même type de joujou qu’utilisent

  • Un niveau de performance comparable aux autres drivers du marché, et donc un rapport qualité/prix imbattable !
  • Un bon équilibre entre vitesse de swing, distance et smash factor.

  • la tolérance ou maniabilité exprimée par le smash factor,
  • la puissance ou distance exprimée par le degré d’efficacité  du club,
  • et enfin, la précision ou dispersion des balles tapées avec le club, exprimé en écart horizontal et vertical par rapport au centre du fairway.

ème le plus bas constaté en 2015 après le R15, et l’Aeroburner) lui confère une bonne distance au carry en moyenne.

 

Bilan du test

 

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter
(Note moyenne de 0 sur votes)

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.