Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test Driver Titleist 917 D2

Test Driver Titleist 917 D2

Dans la suite de notre essai du système Surefit CG, principale innovation du dernier driver Titleist 917 D2, nous avons appliqué notre protocole d’essai complet avec la participation de plusieurs testeurs, dont le pro Xavier Bretin, pour comparer ce driver aux précédents drivers Titleist 913 et 915 D2 déjà testés par nos soins. Plus de tolérance ? Plus de distance ? Assurément plus de réglages !

Découvrez nos formules d'abonnements

Le club testé : Driver Titleist 917 D2 loft 10,5°

Pour ce nouvel essai, nous n’avons pas pu compter sur l’envoi d’un club démo par la société Titleist. Nous remercions donc le magasin US Golf de Lyon pour le prêt du club testé, ce qui nous a permis de respecter le même protocole de test, et ainsi, comparer le 917 D2 par rapport aux précédents clubs que nous avions déjà testé pour cette marque.

En matière de driver, la marque américaine étant très conservatrice, toujours la même marque de shaft depuis 2013 et le 913 D2.

Seule petite entorse, la longueur du shaft regular que nous avons mesuré avec précision en atelier à 45,15 inches.

En comparaison de notre panel pour la saison 2016, ce shaft est dans la moyenne (58 grammes et 45,3 inches). Une éventuelle différence de performance se fera-t’elle donc sur la tête ?

Espérons que pour les années à venir, nous pourrons convaincre Titleist de rentrer dans notre protocole, qui se veut juste pour chaque marque.

Les conditions du test

Nous avons sollicité trois testeurs, un senior avec une vitesse de swing modérée (70 mph) un golfeur amateur avec une bonne vitesse de swing (95 mph), et le pro Xavier Bretin qui swingue le driver au-delà de 100 mph.

Ce dernier vous livre d’ailleurs ses impressions dans une vidéo publiée à la fin de ce sujet.

Soit trois testeurs très différents les uns des autres, et qui portent la balle respectivement en moyenne à 130/140 m, 220/230 m et 260 m

Pour ce test, nous avons utilisé le radar trackman mis à notre disposition par le magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, avec le concours de notre consultant matériel, Clément Morelle.

Les enjeux du test

Comme pour l’ensemble de nos tests, nous produisons des résultats sans ajustements particuliers.

De toute façon, n’ayant pas pu disposer de l’ensemble des cartouches de réglages fournies par Titleist, nous n’avons pas modifié les poids, et donc le centre de gravité du club.

Notre protocole de test n’a jamais eu la prétention de remplacer un fittting. Il s’agit d’évaluer la « base » d’un club de golf que vous pourriez acheter en magasin ou sur Internet, et sans conseils.

De notre point de vue, un club « très » ajustable doit néanmoins proposer une configuration « standard » déjà performante, pour ensuite permettre une configuration optimisée.

Que vaut ce 917 D2 par rapport aux précédents drivers Titleist 913 et 915 ?

Comment le situer en tolérance ou distance par rapport aux autres produits de l’année 2017 ?

Concernant l’ajustement de ce driver, nous avons déjà publié un article consacré à ce sujet : Test du Surefit CG présenté sur le nouveau driver Titleist 917 D2

Nos indicateurs de performances

Pour déterminer la maniabilité d’un club de golf, nous utilisons toujours la même évaluation purement mathématique : le smash factor (ratio entre vitesse de swing et vitesse de balle à l’impact) qui traduit la bonne utilisation d’un club par un golfeur, et sa capacité à centrer régulièrement la balle dans la face.

Pour déterminer l’optimisation du club par le joueur, et en fait l’efficacité pour produire de la distance, nous utilisons un rapport que nous avons créé entre vitesse de swing (énergie que vous produisez) et la distance au carry (résultat que vous produisez).

La synthèse des résultats pour l’ensemble de nos testeurs

Pour ce driver, nous vous fournissons non seulement la synthèse de tests des trois testeurs pour le 917 D2, mais aussi l’historique des tests pour le 915 et le 913, pour lesquels nous avons au moins un profil de testeur identique qui a testé les 3 versions sur les 4 dernières années.

Justement pour ce profil, nous découvrons 2 premiers enseignements : d’une part, le smash factor ne progresse pas réellement avec le 917 D2 (petite déception), en revanche, en distance, il y a un léger gain qui s’explique par un taux de spin effectivement réduit de 300 tours, et un angle de décollage moins prononcé (3°) qui favorise une trajectoire plus tendue.

Résultat : Au carry, la différence de distance n’est pas spectaculaire, mais à la roule, le 917 D2 creuse l’écart par rapport au 915 D2, soit 7 mètres.

Ceci étant, et c’est une tendance que nous constatons depuis quelques mois avec d’autres produits, les différences sont de moins en moins flagrantes.

Si on prend en compte, le même test réalisé par notre profil senior, vous pouvez aussi constater le même phénomène de diminution du smash factor en défaveur du 917 D2.

En revanche, il y a bien à nouveau une amélioration du taux de spin, qui cette fois n’est pas suffisante pour donner plus de distance, car ce profil n’est pas assez régulier pour projeter la balle sur un angle franchement plus tendu.

Ratio Smash factor / Degré efficacité – Testeur amateur

Ci-dessus, un tableau qui croise le smash factor (tolérance) et l’efficacité pour le seul testeur amateur qui swingue à 90 mph.

Si le Titleist 917 D2 est dans le bon « wagon », il n’est pas le plus spectaculaire des drivers de l’année 2016…sans réglages.

Test du pro Xavier Bretin

Ci-dessus, les balles produites par Xavier Bretin avec le driver Titleist 917 D2 en comparaison avec la même tête alourdie avec du plomb.

Par rapport au panel, Xavier a réalisé des trajectoires plus tendues (12,° contre 13,1° en moyenne).

Sur 10 balles, 6 sont en moyenne sur la ligne des 220 mètres au carry.

Comparaison des données par rapport au panel (Pro) - drivers

Malgré un angle de lancement plutôt tendu, un niveau de spin un peu trop élevé pour ce profil, et en comparaison d'autres clubs sortis cette année, n’a pas favorisé le gain de distance, en comparaison des précédents drivers testés.

En standard, la tête 917 D2 n’a pas défrayé la chronique pour ce profil.


Test amateur swingspeed 95 mph

Pour ceux qui se demandent souvent si la possibilité de régler un driver en draw ou en standard présente un intérêt, ci-dessous, les résultats de notre testeur amateur avec le 917 D2 dans les deux configurations.

Ce n’est pas flagrant, mais en draw pour un golfeur qui a tendance à projeter la balle à droite de la ligne idéale, avec cette configuration, il place quelques balles plus près du centre du fairway, et plus longues.

Comparaison des données par rapport au panel (Amateur 95 mph) - drivers

Pour ce profil de testeur, le 917 D2 est plutôt dans la moyenne. Un léger excès de spin par rapport aux drivers de la saison enlève toutefois un peu de distance pure.

Test senior swingspeed 70 mph

Pour le profil senior, le résultat n’est pas très emballant. Avec ce driver, notre testeur n’a pas obtenu son meilleur smash factor.

Manquant de régularité, ce joueur a connu une grande amplitude de hauteurs de trajectoires avec la version non-fittée.

Comparaison des données par rapport au panel (senior 75 mph) - drivers

Pour le testeur senior, c’est principalement un manque de tolérance qui enlève de la vitesse de balle à l’impact.

Bilan du test

Le 917 D2 est une légère amélioration des modèles Titleist précédents.

Comme pour beaucoup de drivers, c’est principalement le taux de spin qui a tendance à baisser. Si en plus, vous ajoutez un shaft légèrement plus long, vous obtenez un gain de distance.

Toutefois, si le 917 D2 propose moins de spins que ses devanciers, d'autres clubs sortis en 2016 ont donné moins de rotations.

A ce stade, sans s’arrêter sur les options d’ajustements, en version standard, le 917 D2 est en milieu de peloton s’agissant de la performance.

Ce club prend sans doute tout son intérêt dans un principe de fitting, en cherchant la bonne cartouche pour le bon placement du centre de gravité selon votre swing.

Bien qu’il s’agisse de la version la plus large, la plus tolérante par rapport au D3 ou au D4, le D2 reste un club plus approprié pour les vitesses de swings rapides. Pour un senior à vitesse de swing modérée, le résultat n’a pas été franchement concluant.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.