Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test driver PING G400 versus Titleist 917 D2

Essai comparatif driver PING G400 versus Titleist 917 D2

Certains observateurs ou membres de la presse, en France ou aux Etats-Unis se sont montrés dithyrambiques au sujet du dernier driver PING G400. Qu’en est-il vraiment ? Le dernier né de la firme de Phoenix surclasse-t-il les anciens modèles PING G ou G30 ? Soutient-il la comparaison avec le Titleist 917 D2 ? En un mot, est-ce vraiment une révolution ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Premier essai du driver PING G400

Face forgée révolutionnaire, contrepoids en tungstène, forme plus dynamique, technologie dragonfly, le nouveau driver PING G400 promet beaucoup.

De tous ces arguments, intéressons-nous surtout au nouveau processus de forge unique et de traitement thermique de la face.

C’est probablement l’élément le plus important concernant le G400 dans la mesure où le DragonFly est un principe déjà vu et utilisé sur le précédent G.

Ping annonce une flexibilité accrue de 16% qui cumulé à des gains aérodynamiques peuvent permettre un bonus de vitesse de swing de près de 2 mph !

Autre bénéfice proposé, la face 6% plus fine et 9% plus légère par rapport au G doit contribuer à une réduction de la dispersion.

Plus loin, plus droit !

Avec un radar de mesure tel que le trackman, c’est finalement vérifiable.

En attendant de récupérer les données du test réalisés par Xavier Bretin, notre consultant principal pour les tests, et sachant que beaucoup de nos lecteurs sont impatients d’avoir un premier avis

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter
(Note moyenne de 0 sur votes)

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.