Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test driver Cobra King F7

Test driver Cobra King F7

Pour la saison 2017, Cobra est revenu avec une nouvelle version de son driver ultra-tolérant dans la série des King Cobra F. Le nouveau F7 est-il vraiment plus performant que le précédent F6 que nous avions déjà pu tester en 2016 ? Quelles différences concrètes de résultats avec le F7 en version + ? Nous nous sommes posées ces questions, pour déterminer l'intérêt réel ou pas de ce nouveau driver sur le marché.

Découvrez nos formules d'abonnements

Le club testé : Driver Cobra King F7

Pour cet essai, nous remercions COBRA de nous avoir fait parvenir plusieurs têtes (King F7, King F7+ et King F7 ht) ainsi que plusieurs shafts.

Nous avons donc testé le driver King Cobra F7 en version 9,5 et 10,5 sur des manches standards graphites stiff et regular.

Sur les douze derniers mois d’essais, la moyenne de longueur des manches constatée a été de 45,4 inches, alors que s’agissant des poids, notre panel table sur 59,4 grammes.

Concernant les manches Fujikura Pro 60 proposés ici, rien de particulièrement extravagant au niveau des longueurs ou des poids à relever, ou qui pourrait expliquer une différence de performance sur la seule base du shaft.

Ce test a été réalisé en indoor au magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, avec le concours de notre consultant, Clément Morelle, et en outdoor au Golf de la Sorelle avec le concours de Xavier Bretin.

Les conditions du test

Ci-dessus, la moyenne des trois testeurs régulièrement utilisés pour comparer des clubs sur notre site.

Dans le cas présent, il s’agit des résultats pour le driver tous shafts et tous lofts confondus.

Un senior de 66 ans, Jean, golfeur amateur d’index 24 s’est prêté au test avec une vitesse moyenne de swing de 72 mph avec son driver.

J’ai participé au test avec une vitesse de swing relativement élevée (96 mph) mais avec un certain manque de régularité dans ma capacité à centrer correctement la balle dans la face, ce qui est aussi bien illustré par le smash factor (1.45) et le spin donné par angle de lancement (182 au lieu de 162 tpm pour le pro, sachant que l’idéal théorique se situe autour de 100tpm*).

Enfin, le pro, Xavier Bretin, swingue en moyenne à 99 mph avec une bien meilleure capacité à centrer la balle, comme en atteste son smash factor élevé (1.47).

*tpm = tours par minutes ou le nombre de rotation donnée à la balle.

Nos indicateurs de performances dont le nouveau spin/launch angle

Pour déterminer la maniabilité d’un club de golf, nous utilisons toujours la même évaluation purement mathématique : le smash factor (ratio entre vitesse de swing et vitesse de balle à l’impact) qui traduit la bonne utilisation d’un club par un golfeur, et sa capacité à centrer régulièrement la balle dans la face.

Pour déterminer l’optimisation du club par le joueur, et en fait l’efficacité pour produire de la distance, nous utilisons un rapport que nous avons créé, entre vitesse de swing (énergie que vous produisez) et la distance au carry (résultat que vous produisez).

Pour déterminer la bonne utilisation du club par le joueur, nous utilisons aussi en plus, et récemment, un ratio entre le nombre de tours de spin donnés à la balle, et son angle de lancement exprimé en degrés.

Chaque golfeur génère un taux de spin et un angle de lancement qui lui est propre avec le matériel qui lui est donné. Cependant, des règles régulières s’observent.

Si une balle de golf part haute et prend beaucoup de spin, par rapport à une vitesse de balle donnée, elle monte au-dessus de la trajectoire idéale, ballonne, et perd en vélocité.

Si une balle de golf part basse et prend peu de spin par rapport à une vitesse de balle donne, elle descend trop vite en-dessous de la trajectoire idéale, et perd en vélocité.

Avec ces trois ratios, en plus des données trackman, nous pensons pouvoir argumenter sur la performance d’un club de golf en toute objectivité, et avec une approche rigoureuse.

Les datas pour le pro

Pour le pro, Xavier Bretin, les résultats avec le driver King Cobra F7 sont éloquents, et la confirmation de ce qu’il avait déjà noté l’an passé, avec l’essai du modèle précédent, le King F6.

Les données de smash factor et d’efficacité sont pratiquement identiques entre F6 et F7.

Simplement, le pro a swingué moins vite cette année, sans que cela puisse être réellement imputable au club.

Point positif, le niveau de tolérance du driver F7 est très élevé en regular comme en stiff, en 9,5 ou en 10,5 de loft.

Point négatif, il n’y a pas d’amélioration décisive entre F6 et F7.

D’un point de vue stricte des performances, les deux drivers sont équivalents. Le choix entre F7 et F7+ est aussi délicat à faire d’un point de vue de la performance pure, dans la mesure où là-aussi, les écarts sont minimes.

En comparaison avec le premier tableau de synthèse présenté plus haut, représentant les tests menés avec Xavier sur d'autres drivers et d'autres marques, ses résultats avec le King F7 sont globalement supérieurs pour le smash factor et l'efficacité, et dans la moyenne pour la distance générée.

Retrouvez ses commentaires dans la vidéo suivante :


Les datas pour un amateur à vitesse de swing rapide

Si on isole les résultats du test uniquement pour le driver monté sur shaft regular et en loft 10,5, on peut comparer directement les résultats du F6 versus le F7.

Il y a seulement un écart de 2 grammes concernant le poids du shaft.

J’ai pourtant swingué nettement moins vite (89 mph avec le F7 contre 94 mph pour le F6), ce que j’impute en partie au poids de la tête, qui en mains, m’a paru… très… trop légère.

C’est de mon point de vue le principal changement cette année.

Cobra a augmenté au maximum la dimension de tête de son driver, et réduit son poids pour construire une tête ultra-tolérante et facile à swinguer par les amateurs.

Le résultat se retrouve dans le smash factor toujours très élevé entre F6 et F7.

Sur la base de mon essai, je serai tenté d’affirmer que la tête F7 est plus tolérante que la F7+, dans la mesure où, mon score de smash factor a souvent été plus élevé avec la tête F7.

Si le smash factor est favorisé, le manque de vitesse de swing ne permet pas de battre des records de distances.

Avec ce driver, les ingénieurs ont voulu sans doute privilégier le centrage de balle dans la face, ce qui à la longue, est globalement plus favorable à la distance, sur un parcours où le driver peut être sorti 10 à 12 fois.

Comme pour le pro, je constate un niveau de spin tout à fait contenu pour cette tête de driver, et quel que soit le set up choisi au niveau du loft ou du shaft.

F6 ou F7, il est très difficile de distinguer les deux drivers sur la question de la performance.

D’un point de vue smash factor, les résultats sont de toute façon au maximum possible et autorisé.

Pour accroître la distance, il ne reste plus que la possibilité de réduire le spin (ce qui n’est pas flagrant ici) ou d’augmenter l’angle de lancement pour favoriser la portée (ce qui est le cas en faveur du F7 par rapport au F6).

En comparaison avec le premier tableau de synthèse présenté plus haut, représentant les tests menés sur d'autres drivers et d'autres marques, mes résultats avec le King F7 sont globalement supérieurs pour le smash factor et l'efficacité, et dans la moyenne pour la distance générée.

Comme pour le pro, je note un meilleur taux de spin par angle de lancement, ce qui confirme une bonne optimisation des conditions de lancement.

Les datas pour un senior à vitesse de swing modérée

Pour ce troisième profil, on retrouve peu ou prou les mêmes tendances observées avec les testeurs précédents. Soit moins de vitesse de swing ce qui ne joue pas en faveur de la distance totale.

Dans ce cas, nous avons en plus pu tester le shaft Senior proposé par Cobra.

Une nouvelle fois, l’essai révèle concrètement qu’un shaft regular est plus performant, donnant notamment moins de spin (3000 tpm au lieu de 3400), et un angle de décollage plus propice à une trajectoire tendue (17 degrés au lieu de 20).

En comparaison avec le premier tableau de synthèse présenté plus haut, représentant les tests menés par le senior sur d'autres drivers et d'autres marques, ses résultats avec le King F7 sont globalement supérieurs pour l'efficacité et le spin, et un peu inférieur pour la distance générée.

ll convient de vérifier si la tête de ce driver n'est finalement pas trop légère. Facile à swinguer mais pas puissante ?

Bilan du test driver Cobra King F7

Nos tests sont une « photographie à un moment donné, et avec des configurations figées » qui peuvent être remis en cause par un fitting, ou un changement de set-up au niveau des clubs.

Néanmoins, avec le concours de trois testeurs distincts, on retrouve des tendances qui méritent d’être relevées.

Tout d’abord, le Cobra King F7 est certainement l’un des drivers qui présente le smash factor le plus élevé du panel 2016-2017, dans la droite ligne du précédent King F6.

Sur ce point précis de la tolérance, le King F7 ne peut d’ailleurs plus vraiment beaucoup progresser.

Pour optimiser la distance, il semble que les ingénieurs aient réellement travaillé sur l’angle de lancement, légèrement plus élevé par rapport au modèle de 2016, alors que le niveau de spin donné à la balle reste très comparable.

Un bémol qui concernera plutôt les longs-frappeurs, la tête F7 paraît très légère.

Si cela apporte un bénéfice pour la qualité du centrage de la balle à l’impact, cela enlève de la vitesse de swing, et par conséquence de la vitesse donnée à la balle.

Pour cette raison principalement, le F7 est à recommander aux golfeurs qui dispersent beaucoup, plutôt qu’aux golfeurs qui cherchent à gagner de la distance supplémentaire.

Si vous aviez déjà acheté le Cobra King F6, l'argument de la performance n'est pas suffisant pour vous inciter à changer cette année.

En revanche, pour un nouvel achat, le F7 a largement les chances d'être un bon choix, à partir du moment où vous optimisez au mieux les possibilités de réglages et choix de shafts. Attention toutefois de vérifier l'équilibre du club avec la tête qui est très légère...

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.