Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test drivers Cobra King F6 et King F6+

Test driver Cobra King F6 et King F6+

Après avoir publié plusieurs sujets sur ces drivers Cobra King, notamment pour expliquer la stratégie d’offre de la marque, et la technologie mise en application, nous avons pu mener un test complet avec notre habituel radar trackman, mis à disposition par US Golf, et sollicité l’avis du Pro, Xavier Bretin, pour comparer le niveau de performance réel de ces deux têtes, que ce soit en matière de spin, de hauteur de trajectoire, et de distance.

Découvrez nos formules d'abonnements

1.LE MATCH : KING COBRA KING F6 & COBRA KING F6+

Cobra a accepté de mettre à notre disposition de manière totalement transparente un chariot de fitting complet pour nous permettre de mener à bien tous les tests possibles concernant leurs nouveautés 2016.

Dans cette optique, et alors que nous avions déjà produit un article sur le test du driver Cobra King F6+, nous avons saisi l’occasion de mener un comparatif avec le driver King F6, soit deux têtes assez similaires en apparence….

Malgré l’immense choix de shafts mis à notre disposition par Cobra (plus d’une centaine), nous avons respecté notre mode de test habituel, en sélectionnant les shafts les plus adaptés, et les plus standards possibles.

Effectivement, pour un amateur, le chariot de fitting Cobra permet de sélectionner le shaft idéal avec la tête voulue.

Dans le cadre de notre essai, et pour ne pas fausser notre panel, nous avons donc opté pour le shaft regular standard le plus recommandé pour chaque tête.

Si les deux shafts de même marque (Matrix) sont équivalents en poids, il faut noter une sensible différence en matière de longueur. Le Cobra King F6+ dédié aux meilleurs joueurs (gamme Player) est plus court, justement pour correspondre à l’attente des joueurs qui cherchent plus de contrôle.

1.1 La catégorie du club testé

Ci-dessous, un résumé de notre panel de clubs testés en 2016, et de leurs configurations (loft, poids du shaft, et longueur du shaft).

Pour les drivers et bois de parcours, nous pouvons distinguer deux grandes catégories de clubs : Improvment et player.

Techniquement, c’est assez difficile à argumenter.

Toutes les marques proposent au moins deux crantages de prix différents. Par exemple, TaylorMade présente cette année le M1 et le M2 avec entre les deux, un écart de prix substantiel.

Le M1 propose des réglages et des options que le M2 ne propose pas. Le premier club est imaginé pour les meilleurs joueurs, alors que le M2 se veut plus accessible.

Ceci dit, un golfeur 20 d’index peut très bien jouer un club dit player et inversement, un golfeur 5 d’index peut choisir un club improvment, à condition de faire un choix de shaft cohérent.

Selon cette définition, le Cobra King F6+ propose plus d’options d’ajustements, notamment au niveau du spin, alors que le Cobra King F6 se veut plus simple à régler.

2. Les conditions du test

Pour ce test, nous avons fait appel utilisé un radar trackman et demandé à deux amateurs classés entre 15 et 25 d’index de tester les deux drivers Cobra.

En plus, nous avons demandé à notre consultant Test & Technique, Xavier Bretin de tester ces mêmes clubs et de nous donner son point de vue.

Ci-dessous, les données moyennes de nos testeurs par rapport à tous les clubs déjà testés récemment.

Ces données permettent de fournir un étalonnage.

Le smash factor est l’indicateur de la tolérance (capacité à ramener régulièrement la balle au centre de la face), tandis que le degré d’efficacité est le ratio entre la distance générée au carry (avant la roule), et la vitesse de swing déployée pour générer cette distance.

Ces deux indicateurs sont les plus importants dans nos tests.

Précision : Le profil (20 à 29 d’index) est un senior de 65 ans. Tous sont des golfeurs très expérimentés avec plus de 20 ans de pratique.

Concernant les données de Xavier Bretin (pro), notez qu’il n’est pas nécessairement le swing le plus rapide du panel, mais en revanche, sa qualité de centrage de balle lui confère le meilleur smash factor, et ensuite, sa manière de swinguer privilégie des trajectoires très tendues, et un taux de spin faible pour une roule encore plus importante.

C’est aussi celui qui créé le moins d’écart de profondeur entre sa balle la plus courte, et la plus longue.

3. Les enjeux du test

Comme cet essai est surtout un comparatif de performance entre deux têtes Cobra, il s’agit surtout de constater si nous trouvons effectivement plus ou moins de spin, plus ou moins de hauteur de trajectoire, et des différences de résultats en fonction des testeurs.

4. Les paramètres clés d’un test de club

Un test doit aborder au moins quatre thématiques :

  • La tolérance ou maniabilité exprimée par le smash factor, rapport entre la vitesse de club produite par le golfeur avec le club, et la vitesse de balle produite à l’impact.
  • La puissance ou distance exprimée par le degré d’efficacité du club, rapport entre la vitesse de swing, et la distance finalement générée au carry.
  • L’optimisation du vol de balle, croisement de l’angle de lancement et du taux de spin.
  • La précision ou dispersion des balles tapées avec le club, exprimé en écart horizontal et vertical par rapport au centre du fairway.

4.1 Tolérance

Avec ce test, nous inaugurons une nouvelle manière de présenter les données sensibles concernant la tolérance exprimée par le smash factor.

Pour comprendre ce tableau, il suffit de comparer la note de chaque produit par rapport au panel de chaque type de testeur.

Plus un golfeur est expérimenté, et plus sa capacité à centrer la balle dans la face est élevée.

Naturellement, le pro est à la note maximum possible pour un driver, soit 1.51

De ce tableau, il faut comprendre que le pro est justement à son plein potentiel d’usage de la tête de club avec le F6, et comparativement, le F6+ est légèrement plus pointu.

Concernant le deuxième profil, paradoxalement au pro, il a trouvé plus de tolérance avec la tête F6+ Enfin, concernant le dernier profil, et le plus intéressant à ce stade, le F6 a confirmé être plus abordable par rapport au F6+, et avec une note assez élevée pour ce profil (1.49).

En résumé, les deux drivers Cobra King sont sortis assez haut sur l’indicateur de tolérance avec des différences marginales selon les profils.

4.2 Puissance


Plus un golfeur est expérimenté, et plus son matériel est adapté, et plus il peut tirer le meilleur parti ou meilleure efficacité de son club pour produire de la distance sans changer de swing.

Ci-dessus, on peut constater que le pro obtient une très bonne note d’efficacité avec le KING F6 alors qu’en revanche, il perd en performance pure avec le King F6+, notamment par rapport à son panel propre. Confirmant au passage, la moins bonne tolérance observée précédemment.

Pour le deuxième profil, le King F6+ permet un gain de puissance légèrement supérieur au King F6.

En revanche, pour le senior, les résultats s’inversent et bien qu’il soit dans un bon niveau de performance avec le F6+, le King F6 lui permet un gain.

Logiquement, le KING F6+ devrait être recommandé pour les golfeurs à vitesse de swing rapide, pourtant, notre pro a réalisé ses meilleures performances avec le King F6, ne confirmant pas ce crantage théorique.

Voir le tableau ci-dessous pour tous les détails.

4.3 Distance (carry) en mètres

Sur l’aspect distance totale pure, après avoir examiné les questions d’optimisations et de ratios, on peut constater que le King F6 produit plus de distance au carry quel que soit le testeur, et surtout à la faveur de son manche plus long. Cet argument devra donc être pondéré par…la dispersion.

4.4 Optimisation du vol de balle

En théorie, plus l’angle de lancement est élevé, et plus le taux de spin est bas, et plus la balle a des chances de parcourir une distance importante.

Ci-dessous, les données du pro qui confirment que le KING F6+ se distingue nettement par des trajectoires plus basses et pénétrantes.

4.5 Précision & dispersion

La dispersion est bien entendu plus le fait du testeur que du club ! Cependant, certains clubs ou certaines opérations de fitting permettent d’en atténuer les effets.

Testant toujours des configurations standards, nous considérons que tous les clubs sont à armes égales.

Ci-dessous, le résultat du pro démontre que le gain en distance offert par le shaft plus long est contré par une perte de précision, et une augmentation de la dispersion avec le F6 par rapport au F6+. Résultat sans surprise !

5. Comparaison au panel

Pour établir ce tableau comparatif de performances, nous avons fusionné les résultats de tous nos testeurs pour les drivers Cobra, et par rapport au panel total 2016.

Ce tableau met en lumière le fait que globalement, les drivers Cobra sont une des surprises de l’année 2016. Alors que nous avons déjà plébiscité le King Ltd, et que nous conservons une large préférence pour ce dernier, les versions King F6 et F6+ fonctionnent plutôt bien.

La réelle différence va se situer au niveau du spin. Le F6+ étant largement le moins spinnant et celui qui propose la trajectoire la plus tendue.

Monté sur un shaft plus court, il cède un peu en distance, et donc en efficacité mais gagne en précision.

Entre le F6 et le F6+, les critères de choix se borneront donc au type de trajectoire que vous désirez. Le King F6 étant celui qui pourra correspondre à une majorité de golfeurs.

6. BILAN DU TEST

Le point qui reste surprenant au sujet de ce comparatif tient dans le fait que le pro, Xavier Bretin n’a pas obtenu ses meilleurs ratios de performance avec le F6+ mais bien avec un F6 au manche rallongé.

Ce point ne confirme pas la théorie qui voudrait que le F6+ est à préconiser aux meilleurs joueurs dans tous les cas.

Inversement, le golfeur senior a démontré que dans son cas, il n’y avait pas d’hésitations à avoir…le F6 lui permet de mieux compenser son manque de vitesse de swing.

Enfin, et comme vous pourrez l’entendre de la bouche de Xavier, sur un autre argument qui sort du contexte de la performance, le pro n’a pas nécessairement apprécié le bruit émis par le F6+…


Pas plus de commentaire de notre part sur cet argument qui rentre dans le domaine du goût et des couleurs.

L’objectif du test comparatif a été atteint. Oui, de manière générale, le F6+ donne moins de spin et des trajectoires moins pénétrantes que le F6. Dans les deux cas, il s’agit de manière surprenante de deux drivers très tolérants, et plutôt efficaces.

Ceci étant, pour des golfeurs passionnés, le Cobra King Ltd nous semble rester la meilleure option, bien que beaucoup plus cher. Pour le senior, le King F6 a démontré qu’il était plus efficace.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.