Posté par le dans Test matériel et clubs de golf

Test driver Cobra AMP CELL

Dans les années 80, la marque COBRA était à la pointe du matériel de golf, et en particulier dans le domaine des drivers. Après plusieurs changements d’actionnaires, Cobra tente aujourd’hui de revenir dans le gotha des marques de drivers ! Nous avons testé le COBRA AMP CELL pour en avoir le cœur net.

Driver COBRA AMP CELL

Découvrez l'offre US GOLF pour votre prochain driver de golf, cliquez ici

Comme pour nos essais précédents, nous avons réalisé nos mesures à l’aide d’un trackman au sein du magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, sous le contrôle de notre consultant, Clément Morelle.

L’organisation du test

Nous avons demandé à notre consultant technique, Michel Delbos, Pro au golf du Beaujolais de se joindre à nous pour tester ce driver qui en juillet 2013 arrive déjà en fin de série chez Cobra.

Test comparatif du driver COBRA AMP CELL avec le Cleveland Classic XL Custom

Profitant de la présence de clients intéressés par nos tests drivers au magasin, nous leur avons aussi passé le club pour recueillir leurs avis.

Le Driver Cobra AMP Cell testé a été réglé avec un loft de 10,5°, et le shaft monté était un Fujikura Fuel regular standard.

Semelle du driver COBRA AMP CELL

Résumé du test :

Avant de rentrer dans les chiffres et la technologie, la première impression sur le design et l’esthétique du club est plutôt très bonne. Nous avons testé un driver AMP CELL avec une tête de couleur rouge.

Et ce dernier fait parti des plus jolies que nous ayons testé en 2013 ! On peut même penser que ce driver décliné en quatre coloris, est aussi joli en rouge, en bleu, en orange ou en gris.

En mains, on ne sent ni en confiance, ni en stress, ce club n’inspire pas particulièrement de bons ou mauvais sentiments à l’adresse.

En

vitesse de club, le driver AMP CELL est complètement dans la moyenne avec 91.3 mph (149,67 km/h).

  • le « club speed » (vitesse du club pendant le swing),
  • le « ball speed » (vitesse de la balle à l’impact),
  • le « smash factor » (une mesure de l’efficacité entre la transmission de la vitesse de club vers la vitesse de la balle, qui indique à quel degré vous prenez bien la balle),
  • le « spin rate » (nombre de rotations que la balle effectue sur elle-même pendant le vol), le « carry » (portée de la balle en vol exprimé en mètres),
  • et le « lengt » (qui indique une estimation de la distance totale vol + roule de la balle de golf).

11,5 sur 20.

  • un des plus esthétiques de la saison 2013,
  • ne pose pas de problème particulier de confiance à l’adresse,
  • le touché n’a pas été très agréable,
  • le test n’a pas révélé de gains de distance, et qu’au contraire, un mauvais réglage pouvait produire de mauvaises performances.
  • en termes de précision comme de distances, on a pas trouvé le bon set up avec le modèle standard.

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter
(Note moyenne de 0 sur votes)

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.