Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test bois de parcours Srixon Z F65

Test bois de parcours Srixon Z F65

Le nouveau bois de parcours Srixon veut vous proposer plus de contrôle que ce soit sur le tee de départ ou sur le fairway. Pour atteindre cet objectif, Srixon a misé sur une technologie dite du « Ripple effect » dont l’objet est d’augmenter particulièrement la tolérance. Une meilleure tolérance devant aboutir logiquement à plus de distance….

Découvrez nos formules d'abonnements

Le club testé : Bois 3 Srixon Z F65

Pour cet essai, Srixon nous a soumis un bois 3 sur un shaft « maison » Miyazaki d’une longueur de 42,9 inches et d’un poids de 65 grammes.

Rien de particulier à signaler, le shaft est dans la moyenne de ce que nous avons testé tout au long de l’année 2016 que ce soit pour le poids, et pour la longueur.

Toutefois, il s’agit d’un stiff alors que pour plus de cohérence, nous préférons tester des regulars.

Les conditions du test

Nous avons sollicité trois testeurs, un senior avec une vitesse de swing modérée (70 mph) un golfeur amateur avec une bonne vitesse de swing (90 mph), et le pro Xavier Bretin qui swingue un bois 3 autour de 97 mph.

Ce dernier vous livre d’ailleurs ses impressions dans une vidéo publiée à la fin de ce sujet.

Soit trois testeurs très différents les uns des autres, et qui portent la balle respectivement en moyenne à 140 m, 210 m et 230 m

Pour ce test, nous avons utilisé le radar trackman mis à notre disposition par le magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, avec le concours de notre consultant matériel, Clément Morelle.

Les enjeux du test

Srixon a présenté sa nouvelle gamme de bois de parcours en septembre 2016.

Le bois de parcours Srixon Z F65 est en fait la combinaison d’une semelle retravaillée pour absorber les vibrations, et une face dite Stretch Flex Cup dont l’objet est d’élargir la zone de tolérance.

Précisément, il s’agit d’augmenter la vitesse de balle sur des coups un peu moins bien décentrés, et donc accroître le smash factor global de la tête de club.

Comparativement à la version précédente, Z F45, quels résultats allons-nous obtenir ?

Nos indicateurs de performances

Pour déterminer la maniabilité d’un club de golf, nous utilisons toujours la même évaluation purement mathématique : le smash factor (ratio entre vitesse de swing et vitesse de balle à l’impact) qui traduit la bonne utilisation d’un club par un golfeur, et sa capacité à centrer régulièrement la balle dans la face.

Pour déterminer l’optimisation du club par le joueur, et en fait l’efficacité pour produire de la distance, nous utilisons un rapport que nous avons créé entre vitesse de swing (énergie que vous produisez) et la distance au carry (résultat que vous produisez).

La synthèse des résultats pour l’ensemble de nos testeurs

Globalement, le résultat est plutôt éloquent pour le nouveau bois de parcours Srixon Z F65. Pour les trois testeurs, la note de smash factor est en amélioration par rapport au panel des bois 3 testés en 2016.

Il faut noter que pour deux des testeurs (senior et amateur), la vitesse de swing a été inférieure à la moyenne usuelle pour ces deux profils lors du test du Srixon.

Le shaft plus rigide est très certainement à l’origine de cette légère baisse de vitesse de swing (moins 3 mph) qui va forcément induire une moins bonne vitesse de balle potentielle, et donc moins de distance.

En dehors de la question de la tolérance exprimée par un bon smash factor, les autres mesures divergent selon les profils. Le taux de spin, l’angle de décollage ou la distance sont trop variables pour imaginer que le club « met tout le monde d’accord » dans cette configuration.

Evaluation de la tête Z F65 par rapport à notre testeur référent*

Le testeur référent est en fait un amateur qui a testé tous les clubs dans notre protocole depuis 2012. Ce résultat ne synthétise pas tous nos tests, mais sert d’indicateur à un instant T.

Pour ce profil, le Srixon Z F65 ressort comme plutôt tolérant, et efficace…pour ce profil.

Test du pro : Xavier Bretin

Pour notre pro, le test du bois de parcours numéro 3 Z F65 démontre un angle de lancement particulièrement tendu sur la majorité de ses balles.

En revanche, avec ce club, ce même pro a obtenu beaucoup plus de spin qu’à l’usage.

Au global, avec un shaft stiff, Xavier s’est montré particulièrement satisfait de cette tête.


Comparaison des données par rapport au panel (Pro) – bois 3

Pour ce profil, l’essai démontre un manque d’angle de lancement et trop de spin, ce qui atténue le bénéfice d’un très bon smash factor.

Sans cet excès de spin, le bois Z F65 aurait sans doute délivré une meilleure distance globale.

Test par un amateur : Swing rapide (+90 mph)

A la différence du testeur pro, ce profil a plutôt lancé plus haut que sa moyenne avec ce club.

L’équilibre du club et le point de flexion du shaft sont sans doute les facteurs explicatifs de telles divergences selon les testeurs.

A la différence du testeur pro, ce profil a plutôt lancé plus haut que sa moyenne avec ce club.

L’équilibre du club et le point de flexion du shaft sont sans doute les facteurs explicatifs de telles divergences selon les testeurs.

Comparaison des données par rapport au panel (amateur) – bois 3

Dans ce cas, c’est un manque de vitesse de swing qui a pénalisé la distance totale. Les indicateurs de smash factor et de degré d’efficacité sont pourtant très bons.

Entre le Z F45 et le Z F65, la différence de vitesse de swing du testeur explique la différence de distance défavorable au nouveau club.

Le shaft a donc faussé la comparaison…

Théoriquement, le Z F65 est plus performant mais s’il est swingué moins vite…logiquement, il donne moins de distance.

Ce test est finalement inverse de celui du pro. Difficile de donner un avis global sur ce club dans ce cas…

Test par un amateur senior : Swing lent (70 mph)

Pour ce profil d’un golfeur senior amateur, et donc pas un professionnel expérimenté, beaucoup d’irrégularité aussi bien en dispersion qu’en hauteurs de trajectoires. Difficile de trouver une constance…avec un shaft incontestablement inadapté…

Comparaison des données par rapport au panel (senior) – bois 3

Troisième test ! Troisième résultat différent !

Cependant comme le pro, le senior n’a pas assez levé la balle (angle de lancement de seulement 11 degrés contre 16 en moyenne) pour obtenir une distance suffisante. La rigidité du shaft est en cause dans ce résultat.

A charge de Srixon de fournir le bon shaft pour obtenir un résultat plus concluant…

Toutefois, malgré cette incohérence au niveau du manche, la tête a démontré une très bonne tolérance.

Bilan du test

Le résultat de ce test n’est pas facilement interprétable. Pour chaque testeur, un comportement franchement divergent. Dans ces conditions, difficiles de distinguer une tendance, confirmer ou infirmer un point fort. Pour le senior et le pro, les résultats sont en-dessous de leurs panels respectifs de performances pour la distance.

Pour l’amateur qui swingue à 90mph, le résultat est plus flatteur, mais toutefois en deçà de qu’il produisait avec le précédent Z F45, à ceci près qu’il avait swingué plus vite avec un shaft…regular.

Dépendant des clubs fournis par les marques, dans ce cas, la comparaison d’un bois testé sur un shaft regular par rapport à un shaft stiff est forcément défavorable, mis à part pour le pro.

Résultat, le test ne conclue par sur une nette amélioration de ce produit par rapport au précédent. En réalité, le test ne peut pas conclure quelque chose d’absolu à inscrire dans le marbre.

Notre métier consiste à chercher, à appliquer des protocoles identiques pour illustrer des différences. Malheureusement, cela ne veut pas dire que nous arrivons toujours à trouver à chaque fois. Le cas présent, en toute humilité, notre test n’est pas suffisamment concluant.

Le seul point que nous avons vérifié est l’augmentation de la tolérance mise en avant par Srixon au moment de présenter ce club. Ce qui est d’ailleurs plus à mettre au crédit de la tête que du shaft.

Principal argument illustré dans le chapitre des enjeux, effectivement, les trois testeurs ont unanimement obtenu plus de tolérance. C’est net par rapport au Z F45. C’est net par rapport aux autres clubs de la saison 2016. C’est sans doute quelque chose à mettre au crédit du fabriquant japonais.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.