Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test bois de parcours n°3 Callaway XR

Test bois de parcours n°3 Callaway XR

Monté sur un shaft Project X de seulement 52 grammes, le bois de parcours n°3 Callaway XR a été un des clubs les plus légers que nous ayons testé en 2015. Plus léger…plus performant ? Comment se comporte le grand rival du bois 3 TaylorMade Aeorburner ? Les résultats sans concessions de notre test au trackman vont répondre à ces questions.

Découvrez nos formules d'abonnements

Préambule sur l’organisation du test bois de parcours Callaway XR

Pour ce test, le magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or près de Lyon a mis à notre disposition un radar de mesure trackman, et notre consultant, Clément Morelle, nous a fourni un bois Callaway XR numéro 3 monté sur un shaft Project X LZ 50 5.5 d’un poids mesuré de 52 grammes, et d’une longueur standard de 43,5 inches.

Précisons qu’il s’agit d’un shaft regular graphite, et la tête du club est en loft annoncé de 15°.

En 2015, sur plus d’une dizaine de bois 3 testés, nous avons trouvé un poids moyen de shafts à plus de 57,6 grammes, avec une plage de valeurs allant de 43 grammes pour le XXIO jusqu’à 69 grammes pour le Titleist 915F.

Proposé au prix tarif de 259 euros, le XR est dans la moyenne du prix de marché constaté en 2015, à savoir 263,31 euros.

Ce qu’il faut savoir sur ce club

Dans les caractéristiques mises en avant par Callaway pour présenter ce nouveau bois de parcours, la marque a effectivement insisté sur l’importance de son shaft Project X. C’est donc bien un choix assumé de présenter un manche aussi léger.

A titre de comparaison, le rival TaylorMade, sur le produit équivalent, le bois Aeroburner, a misé sur un shaft Matrix de…50 grammes !

Les deux sociétés sont donc sur des choix très similaires pour leurs produits entrées de gammes, et surtout offres d’appels.

Sur le bois 3 XR, Callaway vante quatre arguments :

  • La vitesse de balle et la tolérance accrue sur l’ensemble de la face
  • Plus de distance et de polyvalence sur tous les coups
  • Une forme de tête entièrement redessinnée
  • Et donc de la vitesse grâce au shaft !

Sur ce dernier point, l’argumentaire de la marque est le suivant :

« Le shaft est un composant clé pour la vitesse, c’est pourquoi nous avons ajouté le nouveau Project X LZ. Il produit une force maximale au cours de la préparation de la descente de swing pour permettre un transfert d’énergie plus important vers la balle. »

Et effectivement, le shaft joue un rôle majeur dans la performance. Toutefois, pour tous les golfeurs, la légèreté n’est pas un argument systématiquement prolifique.

La cible visée par Callaway est comme souvent celle des golfeurs qui cherchent à grappiller quelques mètres, faute d’une grande vitesse de swing, soit la majorité d’entre nous, et en particulier, les + de 50 ans.

Concernant les autres points marquants de ce bois 3, la face a été affinée de près de 36% pour la rendre encore plus efficace à l’impact. C’est certainement le point le plus important sur ce bois 2015.

En revanche, Callaway affirme que le sweetspot est plus grand, ce qui n’est pas assez précis. En réalité, le sweetspot est de la taille d’une tête d’épingle quel que soit le club. Elargir le sweet spot n’est donc pas réellement possible. En revanche, ils veulent plutôt insister sur le fait qu’une plus grande partie de la face est tolérante sur les coups décentrés.

Concernant spécifiquement la distance, Callaway affirme avoir baissé le centre de gravité de 20%, et abaissé le spin de 200 tours par minute.

L’enjeu du test

Sur ce test, ce qui nous intéresse particulièrement, c’est de trouver une plus grande vitesse de swing par rapport à la moyenne de notre panel, faisant suite aux arguments avancés par Callaway.

Nous allons aussi chercher les 200 tours par minute de spin en moins par rapport au précédent X2Hot.

Et enfin, nous allons chercher une comparaison par rapport au bois 3 Aeroburner, concurrent direct du Callaway XR.

Les conditions du test

Notre testeur a tapé plusieurs balles (toujours la même balle – Une Srixon Z-Star) avec le trackman réglé en conditions normales (au niveau du calcul du roulement de la balle), et nous avons retenu les cinq meilleures.

Précisons que le testeur est un golfeur expérimenté d’index médian (15) mesurant 1m83, et disposant d’une vitesse de swing moyenne au bois 3 de 89.6 mph.

Les 3 paramètres clés d’un test de club

Pour nous, chaque test doit aborder trois thématiques :

  • la tolérance ou maniabilité exprimée par le smash factor, rapport entre la vitesse de club produite par le golfeur avec le club, et la vitesse de balle produite à l’impact.
  • la puissance ou distance exprimée par le degré d’efficacité du club,
  • la précision ou dispersion des balles tapées avec le club, exprimé en écart horizontal et vertical par rapport au centre du fairway.

En plus de ces paramètres, nous pouvons expliquer les résultats par le taux de spin donné à la balle, l’angle de décollage et d’atterrissage, et in fine, la distance parcourue en moyenne au carry (portée avant la roule).

Tolérance-Maniabilité et Puissance-Distance

Ce graphique représente le croisement du smash factor et du degré d’efficacité pour déterminer le rapport entre tolérance et puissance.

Nous avons illustré la performance du Callaway XR par rapport au précédent X2 Hot et à son rival TaylorMade, l’Aeorburner.

Clairement, le XR propose de meilleurs résultats que le X2HOT avec un smash factor mesuré à 1.457 (une note élevée) par rapport à 1.430 pour le X2hot.

Le XR et l’Aeoroburner sur le critère de la tolérance sont même ex-aequo (le smash factor du Aeroburner étant de 1.459) !

Concernant l’efficacité entre l’énergie déployée, et la distance parcourue, le XR présente aussi un progrès par rapport au X2HOT, et prend un léger avantage sur le Taylor.

Première grand enjeu de notre test, est-ce que le XR swingue plus vite ?

Et bien non, ce n’est pas sur ce point que nous avons trouvé la performance annoncée par Callaway !

En 2014, le X2Hot avait été swingué à 91.4 mph contre 90.4 mph pour le XR !

Cependant, de tous les tests bois 3 2015, le XR arrive deuxième de notre classement seulement devancé par le R15 à 90.6 mph.

Objectivement, notre testeur est sans doute à un plateau de vitesse où il ne progresse plus, et contrairement à ce qu’avancent toutes les marques, il n’est pas réellement possible de gagner en vitesse de swing, sauf à « tricher » sur la longueur du shaft ou le poids de la tête de club.

En 2015, aucune marque n’a réellement joué avec la longueur des shafts qui restent très proche du standard.

La véritable performance du XR est à aller chercher du côté de la vitesse de balle à l’impact qui a été mesurée à 131,7 mph, soit 1 mph de plus qu’avec le précédent X2Hot !

Il s’agit de la deuxième plus grande vitesse que nous ayons mesuré en 2015, derrière le Mizuno JPX-850 à 133.7 mph qui caracole seul en tête.

Le XR creuse aussi l’écart avec l’Aeorburner pour 1 mph (130,7 mph).

Cette mesure de vitesse confirme les propos avancés par Callaway concernant sa nouvelle face cup hyper speed, affinée de 36%.

Enfin, dernier paramètre qui joue en faveur du XR, le taux de spin mesuré à 2735 tours par minute en moyenne conte….3620 pour le X2Hot.

En l’occurrence, nous avons trouvé un écart beaucoup plus important que les 200 tours par minute annoncés par Callaway.

Sur ce critère, le XR est le deuxième meilleur bois de parcours 2015 derrière le JPX-850, et d’une courte tête devant l’Aeroburner.

Les enjeux du test sont en passe d’être gagnés par Callaway !

Quelle distance au carry ?

C’est finalement un indicateur assez simple et assez fiable concernant la performance d’un club de golf.

La distance au carry ou distance avec la balle commence à rouler donne un résultat de 194.2 mètres.

Le Callaway XR est le grand gagnant de cette catégorie pour 2015 et même 2014 !

Aucun autre bois ne produit une telle distance avec une vitesse de swing de 90 mph.

Le XR bénéficie d’un angle de lancement de 17.3° (loft de 15°) alors que le Mizuno a été mesuré à 15.8° ou l’Aeroburner a 14.8°.

Attention, ce qui est gagné au carry pourra être légèrement perdu avec la roule, et en distance totale.

Précision-Dispersion

Les points d’impacts représentent les points d’arrivées de la balle après le roulement.

Sur 5 balles, seulement 1 arrive dans un périmètre inférieur à 10 mètres d’écarts par rapport au centre du fairway.

Certes, la qualité du testeur est largement en cause, mais c’est valable avec tous les clubs.

Souvent, plus de distance rime avec plus de dispersion…ce n’est pas si surprenant !

Comparaison au panel

Sur ce premier graphique, le XR se place 4ème pour le smash factor alors que l’Aeroburner est 2ème.

Sur ce deuxième graphique, le XR apparaît comme le premier pour l’efficacité au carry, nettement devant l’Aeorburner.

Sur ce troisième graphique, le XR se classe deuxième pour le taux de spin, un poil devant l’Aeroburner.

Le résultat de notre panel 2015 pour la longueur totale (carry+roule) démontre que deux bois de parcours se détachent : le Mizuno Jpx-850, et le Callaway XR.

Cette année, le match Callaway/TaylorMade tourne donc à l’avantage du premier nommé.

En revanche, le match R15/Big Bertha Alpha est plutôt favorable à TaylorMade.

Pour rappel, toutes ces données sont liées à une vitesse de swing de 90 mph. D’autres vitesses (80 ou 100 mph) seraient susceptibles de produire d’autres résultats.

Bilan du test

Par rapport aux enjeux du test, le Callaway XR démontre qu’il remporte son duel avec son rival direct, le TaylorMade Aeroburner.

Le XR produit moins de spin que le X2 Hot comme annoncé.

En revanche, le fait qu’il soit léger n’est pas particulièrement un argument explicatif de cette performance. Le TaylorMade, plus léger, n’envoie pas la balle plus loin, et surtout le XR ne permet pas de swinguer franchement plus vite que le X2Hot, bien au contraire.

Les gains sont imputables à la face affinée de 36%, et au centre de gravité de la tête abaissé.

Avec un prix dans la moyenne du marché, le XR est assurément l’un des bons choix pour la saison 2015.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Commentaires   

Avec
 
Jeudegolf
0 #2 Votre questionJeudegolf 23-10-2015 16:06
Bonjour Monsieur,

Tout d'abord merci pour vos commentaires et pour votre question.

Ce site, et les tests en particulier représentent un travail colossal que peu de gens imaginent seulement.

Concernant le nombre de testeurs, nous avons actuellement recours à trois testeurs qui ont des vitesses de swing élevés à très élevés, tout simplement pour que ces tests soient valides et les données utilisables.

Plus que la vitesse de swing, nous avons besoin de testeurs réguliers.

Ce n'est pas tant la vitesse de swing qui peut engendrer des différences de résultats que le choix du shaft par rapport à la vitesse de swing.

C'est pourquoi, nous ne prétendons au grand jamais remplacer un fitting.

Simplement, nous produisons des datas qui illustrent des comparaisons pour des clubs standards.

Nous vous invitons à vous fier aux données calculées comme le smash factor, le degré d'efficacité, et le ratio performance/prix.

Enfin, il est vrai que l'on nous demande de plus en plus de rajouter des testeurs, et même des testeuses.

C'est bien entendu, une piste sur laquelle nous travaillons, qui nécessite des moyens supplémentaires, une meilleure participation des marques qui sont en fait hostiles à ces tests, vous comprendrez facilement pourquoi, mais aussi et surtout la disponibilité d'amateurs volontaires.

C'est surtout ce dernier point qui est compliqué.

Les gens n'ayant parfois pas de scrupules à poser des lapins sans prévenir. (du vécu sur le dernier test Mizuno).

Néanmoins, nous tendons à aller dans cette direction.

Pour votre distance au drive, vous n'êtes pas si loin de certains de nos testeurs, et nous serions bien étonnés qu'un club qui sort mal classé dans notre panel, soit tout de même performant pour vous.

En l'état, nos clients nous ont toujours jusqu'à présent témoigné une grande satisfaction.

Nous allons continuer à nous perfectionner.

Cordialement,
 
 
RÉMY Gérard
+1 #1 RE: Test bois de parcours n°3 Callaway XRRÉMY Gérard 23-10-2015 12:31
Je viens de m'abonner à votre magazine en ligne. je le trouve formidable, surtout dans le domaine des tests de clubs.
Par contre j'ai un regret, c'est que ces tests sont effectués par un joueur qui à une vitesse de swing élevée. Or je suis un sénior au swing lent (180 m au drive) et ne peux me fier à vos tests pour choisir un club.
actuellement je voudrais acquérir un bois 3 et vous indiquez à la fin de votre test, q'avec un swing différent, le résultat aurait été différent. Pourquoi à chaque test, ne pas faire taper le même club par un testeur au swing rapide (manche stiff,) un testeur au swing moyennement rapide (manche régular) et enfin un testeur au swing lent (manche light).
 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.