Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test bois 3 de parcours Nike Vapor

Test bois de parcours Nike Vapor Crédit photo : Nike Golf

Proposé au prix tarif de 199 euros en moyenne, le bois 3 Nike Vapor est le deuxième bois de parcours le moins cher du marché, édition 2014/2015, est-il pour autant le deuxième club le plus performant, et son rapport performance/prix est-il satisfaisant ? Les résultats de notre test au trackman !

Découvrez nos formules d'abonnements

Préambule sur l’organisation du test bois de parcours Nike Vapor

Pour ce test, le magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or près de Lyon a mis à notre disposition un radar de mesure trackman, et notre consultant Clément Morelle, nous a fourni un bois Nike Vapor numéro 3 monté sur un shaft Mitsubishi Rayon Fubuki z60x 5ct d’un poids mesuré de 62 grammes, et d’une longueur standard de 43,5 inches.

Précisons qu’il s’agit d’un shaft regular graphite, et la tête du club est en loft annoncé de 15°.

Des principales marques de matériel, seul Wilson avec le D-200 présente un produit moins cher (179 euros) à son catalogue, alors que le prix moyen d’un bois de parcours en 2015 est de 263,15 €.

Nous avons donc testé un club en configuration tout ce qu’il y a de plus standard avec un prix de marché inférieur de près de 60 €.

Ce qu’il faut savoir sur ce club

Nike a le privilège d’équiper le numéro un mondial, et l’ancien numéro un mondial de golf, Rory McIlroy et Tiger Woods.

Le fait de proposer des clubs bon marché correspond tout à fait à l’ambition de la marque de s’adresser aux plus grands nombres, tout en sachant pertinemment qu’il ne lui est pas aisée de sensibiliser les « Serious Golfers » qui privilégient des marques plus renommées comme Titleist, Callaway, ou encore TaylorMade.

Ceci dit, elle compte beaucoup sur les fans de Woods et de McIlroy pour populariser ces clubs.

Le Nike Vapor a la particularité d’être décliné en plusieurs versions. Nous avons testé la version basique, et non pas la version Speed ou Vapor Flex.

La version Vapor Speed a la particularité d’être 25% plus large pour correspondre aux besoins de golfeurs qui préfèrent des faces de bois de parcours plus larges comme par exemple, un certain Tiger Woods.

La version Vapor Flex est un peu plus évolué, et légèrement plus coûteuse (249 euros) puisque celle-ci est ajustable au niveau des lofts.

Concernant la version de base, nous pouvons simplement constater que le centre de gravité a été abaissé pour augmenter l’angle de lancement, abaisser le taux de spin, et donner plus de vitesse à la balle.

Des arguments que vous avez sans doute déjà lus à propos d’à peu près tous les clubs du marché à ce jour. Rien de nouveau, sous le soleil !

L’enjeu du test

Sur ce test, ce qui nous intéresse particulièrement, c’est de trouver une performance en comparaison du prix tarif de ce produit !

Si ce bois génère de bonnes performances, il peut tout simplement se positionner dans la catégorie des meilleurs rapports qualité/prix, et certains golfeurs pourraient être alors tentés.

Les conditions du test

Notre testeur a tapé plusieurs balles (toujours la même balle – Une Srixon Z-Star) avec le trackman réglé en conditions normales (au niveau du calcul du roulement de la balle), et nous avons retenu les cinq meilleures.

Les 3 paramètres clés d’un test de club

Pour nous, chaque test doit aborder trois thématiques :

  • la tolérance ou maniabilité exprimée par le smash factor, rapport entre la vitesse de club produite par le golfeur avec le club, et la vitesse de balle produite à l’impact.
  • la puissance ou distance exprimée par le degré d’efficacité du club,
  • la précision ou dispersion des balles tapées avec le club, exprimé en écart horizontal et vertical par rapport au centre du fairway.

En plus de ces paramètres, nous pouvons expliquer les résultats par le taux de spin donné à la balle, l’angle de décollage et d’atterrissage, et in fine, la distance parcourue en moyenne au carry (portée avant la roule).

Tolérance-Maniabilité et Puissance-Distance

Ce graphique représente le croisement du smash factor et du degré d’efficacité pour déterminer le rapport entre tolérance et puissance.

Smash factor croisé avec l'efficacité

Comme vous pouvez le constater, le smash factor du Vapor (en jaune) est dans la moyenne à 1,43.

En revanche, pour un bois 2015, la moyenne est à 1,45 !

Enfin, entre l’énergie déployée pour taper la balle et la distance parcourue au carry (efficiency), le Vapor est mesuré à 2,00, alors que la moyenne se situe à 2,07.

En synthèse, sur les paramètres cités ci-dessus, le Vapor est un club assez moyen, et il ne rivalise pas avec le meilleur club du panel, ni en tolérance, ni en puissance.

Quelle distance au carry ?

C’est finalement un indicateur assez simple et assez fiable concernant la performance d’un club de golf.

La distance au carry ou distance avec la balle commence à rouler donne un résultat de 179,8 mètres pour le Vapor, sachant que la moyenne de notre panel de bois 3 testés donne une mesure à 184,6 mètres.

Test bois de parcours Nike

Les facteurs expliquant cette perte de distance sont à chercher du côté de la vitesse de balle en sortie de face à l’impact, mesurée à seulement 128 mph pour une vitesse de swing de 89,7 mph, soit la moyenne exacte de notre testeur avec l’ensemble des bois de parcours testés en 2015.

A titre de comparaison, la vitesse de balle moyenne en 2015 est de 129,5 mph (soit 1.5 mph de moins pour le Vapor), avec une pointe à 133,7 mph pour le bois le plus puissant du panel.

Autre phénomène d’explication, le fait que le Vapor donne un tout petit peu plus de spin qu’un bois 2015, soit 3100 tours contre 3080 tours par minutes pour le panel, et 2400 tours pour les meilleurs bois.

En revanche, l’angle de lancement est très comparable.

Trajectoires bois de parcours 3 Nike Vapor

Maintenant, il convient de relativiser ! En portée totale, le Vapor fait le job, et porte la balle à 201 mètres (avec la roule), ce qui pourrait satisfaire pas mal d’amateurs.

En revanche, les meilleurs golfeurs peuvent trouver plus long ailleurs.

Précision-Dispersion

Les points d’impacts représentent les points d’arrivées de la balle après le roulement.

Dispersion constatée sur 5 balles

Sur 5 balles, seulement 1 arrive dans un périmètre inférieur à 10 mètres d’écarts par rapport au centre du fairway. Certes, la qualité du testeur est largement en cause, mais c’est valable avec tous les clubs. On retrouve ici le fait que la tolérance du club ne soit pas très forte par rapport à l’irrégularité d’un golfeur 15 d’index.

Comparaison au panel

Pour rappel, l’enjeu de ce test est de comparer la performance du Nike Vapor en tenant compte de l’aspect tarifaire.

C’est pourquoi dans ce chapitre, nous allons afficher le classement du rapport performance prix que nous établissons sur la base de la distance parcourue au carry par rapport à l’euro dépensé pour acheter un bois de parcours.

Malgré le fait que le Nike Vapor ne se classe pas très bien en performance, il arrive tout de même en très bonne position sur ce classement, et même deuxième derrière le Wilson D-200.

Nike Vapor : 2ème meilleur rapport performance prix du marché !

Il y a deux façons d’interpréter ce tableau :

  • Soit vous considérez que 20, 30, 40 ou 50 euros de plus, c’est le coût pour parcourir 5 ou 10 mètres de plus avec un bois de parcours. Par exemple, en considérant que c’est le coût de la technologie pour aller chercher le sommet du classement, et que les derniers mètres sont les plus chers.
  • Soit vous considérez que 5 ou 10 mètres de plus ne sont pas indispensables au moment de payer 20, 30, 40 ou 50 euros de moins.

C’est vraiment une affaire de point de vue.

Bilan du test

Le Nike Vapor est clairement un bois de parcours que nous pourrions recommander aux golfeurs débutants ou surtout ceux qui ne veulent pas se ruiner avec un bois de parcours qui globalement fera le job.

Bilan bois 3 Nike Vapor

Un bémol toutefois, concernant les débutants justement, qui devraient en fait chercher un bois très tolérant pour plus de facilité.

Dans ce registre, d’autres bois comme le Mizuno JPX-850, le TaylorMade Aeroburner ou le Ping G30 sont mieux sortis dans nos tests.

Faute de coopération de la part de Nike, nous n’avons pas encore pu tester les versions Speed ou Flex qui seraient sans doute plus performantes.

En matière de club, ce teste est encore la démonstration qu’il n’y a pas de miracles. Le club le moins cher n’est pas nécessairement le plus performant.

Sans doute, en raison des matériaux employés plus que de la technologie mise en avant, ce qui légitime le fait que les marques ont tout de même une stratégie produite cohérente, Nike y compris.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.