Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test bois 3 Cleveland HB Launcher

Test bois 3 Cleveland HB Launcher

HB pour Hibore… Cleveland revient sur le marché des bois de parcours pour le golf avec ses lettres de noblesses. Le nouveau bois 3 Cleveland HB Launcher lance-t-il vraiment plus haut et plus loin ? C’est ce que nous avons voulu vérifier avec le concours de trois testeurs, et notre Trackman 4. Quel niveau de performance espérer ? Quel niveau de spin ? Quelle distance ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Le bois 3 Cleveland HB Launcher testé

Proposé sur un manche Miyazaki C.KUA 5R en regular, le bois 3 Cleveland présente un swing weight en D2 avec un grammage de 55 grammes et une longueur de 43 inches.

Pour ces 2 valeurs, il s’agit d’une moyenne tout à fait standard sur le marché actuellement.

La principale différenciation pour ce bois viendra donc de la forme de la tête, et du choix des matériaux. Précisons que pour son retour comme marque globale, Cleveland a opté un positionnement prix attractif, et entend donc proposer un rapport performance/prix intéressant et tout public.

Le shaft MP1000 conçu avec le carbone de Toray Industrie doit donc être aussi consistant que ses rivaux tout en étant beaucoup plus léger.

Les principaux chiffres pour établir notre analyse et évaluer la performance d’un club

La distance totale n’est pas un élément suffisant pour juger de la réelle performance d’un club de golf.

Il faut prendre en compte principalement les paramètres que sont la vitesse de swing, la vitesse de balle, l’angle de lancement, et le taux de spin donné à la balle.

Nous ajoutons en plus le smash factor qui est le ratio entre la vitesse de swing et la vitesse de balle, ce qui traduit l’optimisation du set-up club/joueur.

Nous allons plus loin avec le degré d’efficacité qui est un ratio que nous avons créé, entre la vitesse de swing, et la distance produite au carry. Cela résume l’énergie déployée pour produire une distance.

Et enfin, nous utilisons en plus le ratio spin sur angle de lancement, qui traduit la performance balistique d’un club.

Le bénéfice d’utiliser des ratios permet de neutraliser des effets extérieurs comme les variations de vitesses de swings entre plusieurs essais.

Ainsi, nous estimons que nous pouvons passer derrière le discours marketing, pour distinguer ce qui est de la performance du « blabla », et pour quelles raisons.

Les données pour 3 testeurs avec le HB Launcher

Ce premier tableau illustre les données pour 3 testeurs, et une comparaison avec les bois de parcours déjà testés ces derniers mois dans des conditions similaires. Il s’agit à chaque fois de bois 3 montés sur des manches en regular.

Pour un senior

Pour Jean, testeur senior de 69 ans, le test du bois 3 Cleveland HB Launcher produit des résultats plutôt convenables. Comme on va pouvoir le constater avec les deux autres profils, les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Globalement, la tête du Launcher est plutôt typée « tolérance », et cela se retrouve dans un smash factor dans la moyenne de ce testeur (1.38).

A contrario, l’efficacité baisse légèrement du fait d’un taux de spin, qui lui est légèrement plus élevé (+200 tours par rapport à la moyenne), trait caractéristique d’un club dont la conception privilégier un moment d’inertie élevé.

Alors qu’un bois XXIO plus léger permet à notre senior de compenser sa perte de vitesse naturelle avec l’âge, le Cleveland étant un club beaucoup plus standard, on ne retrouve pas ce phénomène.

Pour un amateur à vitesse de swing rapide

Pour ma part, deuxième testeur, comme pour Jean, je constate une légère amélioration du smash factor, et une très légère baisse de l’efficacité.

Plus de tolérance, un peu trop de spin… ces paramètres peuvent se corriger avec le choix d’un manche adapté.

Les sensations avec le club sont plutôt bonnes, et j’ai envie de retenir la vitesse de balle après impact (134 mph) plutôt dans la moyenne haute.

Pour illustrer l’intérêt d’un fitting, même pour un bois 3, j’ai pris l’exemple ci-dessus d’un coup tapé moyennement. Le smash factor apparaît un peu faible (1.41), et cela tient au fait que la balle a été décentrée à l’impact, sous l’effet d’une face fermée à l’impact (-1,9 degrés).

On s’aperçoit à l’aide de l’option Optimizer du Trackman 4 que ce n’est pas tant le spin qui fait défaut. En réalité, c’est la vitesse de balle qui est en-dessous de la bonne valeur.

Avec le choix d’un manche adapté, selon l’Optimizer, par rapport à cette configuration, on peut espérer un gain de 10 mètres supplémentaires.

Le club ne peut pas tout ! Il faut admettre que l’angle d’attaque produit par le joueur contribue énormément aux performances de ce bois. Avec un angle encore plus négatif, la compression aurait été meilleure, et par conséquent, angle de lancement, et hauteur de balle auraient été meilleurs.

Pour un pro

Pour le pro, Xavier Bretin, les résultats sont excellents. Bien qu’il ait swingué légèrement au-dessus de sa moyenne, la vitesse de balle produite est parmi les meilleures de son propre panel.

En smash factor comme en efficacité, ce bois 3 Cleveland se situe dans sa moyenne de performance.

Comme pour les précédents testeurs, on retrouve un smash factor plutôt positif (1.47), et un taux de spin un peu plus haut (3000 tours). Cependant, le gain de vitesse de balle n’est pas perdu.

Au contraire, au bénéfice de la tolérance de la tête, le pro observe un très léger gain de distance (+2 mètres).

Bilan du test bois de parcours Cleveland HB Launcher

Nos tests sont une « photographie à un moment donné, et avec des configurations figées », qui peuvent être remis en cause par un fitting, ou un changement de set-up au niveau des clubs.

Néanmoins, avec le concours de trois testeurs distincts, on retrouve des tendances qui méritent d’être relevées.

En conclusion, pour son retour, Cleveland nous propose un bois de parcours classique avec des performances tout à fait satisfaisantes pour un bois 3.

L’accent a été mis sur la tolérance plutôt que sur la recherche des effets, afin de plaire à un maximum d’amateurs, qui ont d’abord besoin de vitesse de balle supplémentaire.

Facile à manier, proposé à un prix intermédiaire sans trop de marketing, le HB Launcher pourrait convenir à beaucoup de golfeurs moins sensibles aux clubs joués sur le tour.

Lance-t-il vraiment plus haut et plus vite ? Pour l’angle de lancement, pour les 3 testeurs avec 3 gestes différents, cela ne s’est pas vérifié. Pour la vitesse de balle, pour les 3 testeurs, elle a été plutôt bonne, et dans les ratios des meilleurs clubs du moment.

Un choix d’un manche adapté pourra permettre d’optimiser les performances, notamment en ajustant le spin.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.