Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test bois 3 Callaway GBB EPIC

Test bois 3 Callaway GBB EPIC

Phénomène médiatique du début de saison 2017, le bois de parcours Callaway EPIC a bénéficié de la forte exposition du driver du même nom, même utilisé pendant un temps par Rory McIlroy, considérant que c'était le club le mieux adapté à sa balle ! Mais qu'en est-il vraiment du bois de parcours ? Quel niveau de performance par rapport au Fusion ? Ce bois de parcours surclasse-t-il les autres bois concurrents ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Le club testé : Bois de parcours Callaway Epic

Pour cet essai, nous remercions CALLAWAY de nous avoir fait parvenir un bois de parcours GBB EPIC monté sur un shaft standard regular Project X HZRDUS T800 d’une longueur de 43,25 inches, et d’un poids de 65 grammes.

A titre de comparaison, sur les 18 derniers mois d’essais, les marques nous ont proposé des bois 3 sur manche regular d’une longueur moyenne de 43,1 inches et d’un poids de 60,4 grammes.

Ce test a été réalisé en indoor au magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, avec le concours de notre consultant, Clément Morelle, et en outdoor au Golf de la Sorelle avec le concours de Xavier Bretin.

Les conditions du test

Ci-dessous, la moyenne des trois testeurs régulièrement utilisés pour comparer des clubs sur notre site.

Dans le cas présent, il s’agit des résultats pour les bois de parcours numéro 3 déjà testés, répartis entre stiff et regular.

Un senior de 66 ans, Jean, golfeur amateur d’index 24 s’est prêté au test avec une vitesse moyenne de swing de 70 mph avec un bois 3.

J’ai participé au test avec une vitesse de swing relativement élevée (92 mph) mais avec un certain manque de régularité.

Enfin, le pro, Xavier Bretin, swingue en moyenne à 97 mph avec une bien meilleure capacité à centrer la balle.

La différence de « compétence » entre les trois frappeurs se mesure particulièrement au niveau du spin en tpm* donné à la balle par rapport à l’angle de lancement. Plus l’angle de lancement est élevé combiné à un faible taux de spin, et plus les conditions de lancement sont optimisées.

*tpm = tours par minutes ou le nombre de rotation donnée à la balle.

Nos indicateurs de performances dont le nouveau spin/launch angle

Pour déterminer la maniabilité d’un club de golf, nous utilisons toujours la même évaluation purement mathématique : le smash factor (ratio entre vitesse de swing et vitesse de balle à l’impact) qui traduit la bonne utilisation d’un club par un golfeur, et sa capacité à centrer régulièrement la balle dans la face.

Pour déterminer l’optimisation du club par le joueur, et en fait l’efficacité pour produire de la distance, nous utilisons un rapport que nous avons créé, entre vitesse de swing (énergie que vous produisez) et la distance au carry (résultat que vous produisez).

Pour déterminer la bonne utilisation du club par le joueur, nous utilisons aussi en plus, et récemment, un ratio entre le nombre de tours de spin donnés à la balle, et son angle de lancement exprimé en degrés.

Chaque golfeur génère un taux de spin et un angle de lancement qui lui est propre avec le matériel qui lui est donné. Cependant, des règles régulières s’observent.

Si une balle de golf part haute et prend beaucoup de spin, par rapport à une vitesse de balle donnée, elle monte au-dessus de la trajectoire idéale, ballonne, et perd en vélocité.

Si une balle de golf part basse et prend peu de spin par rapport à une vitesse de balle donnée, elle descend trop vite en-dessous de la trajectoire idéale, et perd en vélocité.

Avec ces trois ratios, en plus des données trackman, nous pensons pouvoir argumenter sur la performance d’un club de golf en toute objectivité, et avec une approche rigoureuse.

Les datas pour le pro

Pour le pro, Xavier Bretin, les résultats avec le bois de parcours Callaway GBB Epic ont été un peu en-dessous de sa moyenne habituelle. Première raison : Une vitesse de swing inférieure à sa moyenne habituelle, soit 94 mph !

Les ratios restent néanmoins assez cohérents en comparaison des autres bois de parcours regular testés récemment.

En comparaison avec le GBB Fusion, le bois EPIC paraît moins tolérant, mais génère beaucoup moins de spin par degré d’angle de lancement. On retrouve là une vraie segmentation affirmée chez Callaway entre EPIC et FUSION.

En comparaison du panel, et en l’état actuel de nos essais, pour le pro Xavier Bretin, le Callaway EPIC n’est pas le plus tolérant, ni le plus efficace. En revanche, le niveau de spin par angle de lancement est excellent, signe d’un club pour très bon joueur.

Une meilleure vitesse de swing aurait peut-être permis d’obtenir une meilleure distance.

Retrouvez ses commentaires dans la vidéo suivante :


Les datas pour un amateur à vitesse de swing rapide

Pour ma part, le bois de parcours Callaway GBB EPIC est dans la bonne moyenne, mais pas mieux ! J’ai bien mieux fonctionné avec le précédent modèle Callaway XR de 2016, qui pour le coup, reste avec le Cobra King Ltd, l’un des meilleurs bois de parcours testé au cours de ces 18 derniers mois.

Le GBB EPIC fonctionne dans la norme en matière de smash factor, degré d’efficacité, et conditions de lancement.

En comparaison du panel, et en l’état actuel de nos essais, pour moi, le Callaway EPIC n’est pas le plus tolérant, ni le plus efficace. C’est un bon bois de parcours, mais il ne défraie pas la chronique. D’autres shafts auraient sans doute pu permettre d’optimiser ces résultats.

Les datas pour un senior à vitesse de swing modérée

L’intérêt de tester avec plusieurs profils un même club se retrouve dans ce dernier résultat. A la différence des deux précédents testeurs, et alors que le Callaway EPIC n’est pas particulièrement typé golfeur senior, dans ce cas, justement le senior a surperformé avec ce club !

Alors que Jean n’a pas swingué vraiment plus vite qu’à son habitude (70 mph au lieu de 71 mph en moyenne), il a généré une vitesse balle très nettement supérieure à sa moyenne, soit 102 mph contre 98 mph.

En comparaison avec le Callaway Fusion, club plutôt typé senior, l’écart de vitesse de balle à l’impact est encore plus considérable, soit 10 mph !

Ces chiffres traduisent une confiance accrue, et une meilleure capacité de ce golfeur à centrer la balle dans la face. Le smash factor atteint un très haut niveau, soit 1.46 ! De tous les clubs récemment testés par Jean, aucun ne lui avait permis d’atteindre un tel score.

Tous les feux sont au vert ! L’efficacité comme le taux de spin sont favorables à la performance.

Avec plus de vitesse de swing, Jean aurait sans doute pu battre son propre record de distance, toujours réalisé avec le Ping G.

En comparaison du panel, et en l’état actuel de nos essais, pour le testeur senior, le Callaway EPIC a parfaitement fonctionné ! Rien à redire, le club idéal pour ce profil.

Bilan du test

Nos tests sont une « photographie à un moment donné, et avec des configurations figées » qui peuvent être remis en cause par un fitting, ou un changement de set-up au niveau des clubs.

Néanmoins, avec le concours de trois testeurs distincts, on retrouve des tendances qui méritent d’être relevées.

Par rapport au Callaway FUSION, et sur la base des deux premiers testeurs, l’EPIC donne beaucoup moins de spin, mais en contrepartie, un peu moins de tolérance.

Pour obtenir le meilleur rendement, comme souvent, il faut impérativement privilégier un fitting, afin de s’assurer de trouver le bon shaft, et même le bon loft sur ce club ajustable.

Le GBB EPIC est un bon club mais ne défraie pas la chronique. Mis à part le testeur senior, les deux autres profils n’ont pas surperformé, ni d’ailleurs sous-performé avec…

Quand le joueur est en pleine confiance, les résultats peuvent être très bons, comme c'est illustré dans le cas du senior, qui pour le coup, a tiré le meilleur parti de ce club.

Finalement, un bon club est souvent une question d'alchimie... ou d'arithmétique.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.