Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Comment réussir ses sorties de bunker?

Une sortie de bunker de rêve !

Une règle à adopter: Etre stable sur ses appuis ! Veillez à vous installer de la manière la plus solide possible dans le bunker. Pour sortir à coup sûr, swinguez sans marquer d'hésitations...Découvrez nos conseils pour réussir vos sorties de bunker!

Comment réussir ses sorties de bunker à coup sûr ?

Au niveau de la technique, pensez à avoir le moins de mouvement possible du bas du corps, et dans le même temps, assurez-vous d'avoir la tête toujours immobile.

Visez un ou deux centimètres derrière la balle pour être certain de toucher le sable avant la balle, et n'hésitez pas à avoir un geste franc et ferme, surtout au moment du contact.

En premier lieu, pensez à votre posture à l'adresse !

Un stance légèrement ouvert combiné à une balle entre le milieu de vos pieds et légèrement plus près de votre pied gauche (pour les droitiers).

Posture dans le bunker

Enfin, votre club doit être suffisamment ouvert (face du club qui pointe vers le ciel plutôt que vers le sol) pour traverser le sable sous la balle, et permettre un envol de la balle, qui au moment du contact sera projeté dans un premier temps vers le haut, et ensuite vers l'avant et en direction de votre cible.

Pour vous aider à bien tenir votre club, imaginez que le dos de votre wedge est posé sur le sol.

Imaginez, car vous ne pouvez pas toucher le sable avant d'avoir entamé votre swing, sous peine d"écoper d'une pénalité.

Pourquoi les wedges sont des clubs spécifiques ?

Bounce d'un sandwedgeParce que le rebond du club (bounce) ou la face arrière du club (le dos du club qui justement n'est pas en contact avec la balle lors de l'impact) est conçue de telle façon que le club facilite la pénétration du club dans le sable.

A l'inverse, ce type de club permet de ne pas trop s'enfoncer dans le sable.

Comment réussir son swing dans le bunker ?

Il est impératif de conserver le poids du corps sur la jambe gauche pendant tout le swing !

Ne vous préoccupez pas trop du transfert du poids du corps sur ce coup !

A la montée, "cassez" vos poignets (imaginez que vous avez les pouces vers le ciel) pour rapidement amener votre club à la verticale mais avec une montée plus courte que pour votre swing habituel.

démarrage du swing dans le bunker

Jouez avec poignets de manière agressive plutôt qu'avec votre corps pour frapper dans le sable, avec le dos du sandwedge, et derrière la balle.

Armement du swing dans le bunker

Laissez faire le club sans chercher à creuser un chemin dans le bunker !

Ce qu'il ne faut surtout pas oublier :

Le finish est aussi important sur ce coup que sur les autres !

Contact dans le bunker

Même si la montée est plus verticale et plus courte que sur un coup normal, le finish doit être aussi complet et tourné vers la cible, pour vous garantir une bonne accélération à l'impact.

Finish du swing dans le bunker

Pour gérer la distance à parcourir :

Ne changez pas de swing mais changez de club !

Optez pour le bon chemin / bon plan de swing

Vous êtes autorisé à avoir plusieurs clubs dans votre sac, profitez-en pour avoir au moins deux wedges (de préférence un 56 degrés et un 60 degrés).

La plupart du temps, pour des sorties de bunker courtes, vous utiliserez le 60 degrés, mais par contre à partir d'une vingtaine de mètres, vous pouvez utiliser un club "plus fermé" comme un 56 degrés.

Comment choisir le rebond (bounce) de son wedge ?

Un wedge qui présente un rebond de 14 degrés rend plus facile la sortie dans le bunker, à l'inverse rend les coups en bord de greens sur des lies ras plus difficiles.

Un rebond de 8 degré est plus favorable aux lies, mais moins facile à jouer dans le sable.

(Ne pas confondre le degré d'ouverture du rebond avec le degré d'ouverture de la face du club).

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.