Posté par le dans Mieux jouer au golf - Nos conseils techniques

La séquence de swing de Joanna Klatten

La séquence de swing de Joanna Klatten

Cinquième du dernier Lacoste Ladies Open de France, la parisienne Joanna Klatten se distingue depuis le début de la saison 2015 en occupant la prestigieuse première position au classement de la distance moyenne au drive du LPGA Tour à 274 yards (250 mètres). Nous l’avions suivi sur quelques trous pendant l’Evian Championship, et avons soumis nos clichés à l’œil du coach Michel Delbos pour une nouvelle séquence de swing, après celles consacrées à Michelle Wie , et Suzann Pettersen .

Découvrez nos formules d'abonnements

Préambule sur le swing de Joanna Klatten

La moyenne de distance au drive sur le LPGA Tour est le résultat de la mesure effectuée par des scoreurs sur chaque tournoi, et sur seulement deux trous.

Cela s’apparente plus à un concours de drive qu’à une mesure exhaustive de tous les drives effectués par les joueuses.

Pour autant, il s’agit d’une sacré performance pour la jeune française qui n’est pas encore à temps plein sur le circuit nord-américain.

Joanna est ainsi devant Lexi Thompson, Brittany Lincicome ou encore l’ex-numéro un mondiale, Yani Tseng.

Bien que la saison ne soit pas tout à fait terminée, elle est quasiment assurée de terminer l’année au premier rang des plus longues frappeuses.

A 30 ans, nous pouvons sérieusement considéré que Joanna est la prochaine numéro un du golf français. Elle a tout pour réussir !

A 30 ans, nous pouvons sérieusement considéré que Joanna est la prochaine numéro un du golf français. 

Sûrement l’une des joueuses les plus souriantes sur le parcours, au contraire de la majorité des joueuses qui affichent des visages très fermées, sa décontraction n’est pas sa seule force.

Elle admet avoir spécifiquement travaillé avec son coach pour améliorer la consistance de sa frappe de balle, et donc augmenter sa distance au drive, sans négliger un important travail sur le physique.

En plus d’avoir

e travaille principalement avec AMPD à Dallas (c'est une équipe de gars super qualifiés qui bossent avec plusieurs pros dont Jordan Spieth), je me suis également mise au yoga (un genre de bikram yoga) qui me fait énormément de bien en termes de souplesse et stabilité. Je n'ai plus du tout de douleurs physiques depuis."

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter
(Note moyenne de 0 sur votes)

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.