Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Revue du sac de golf Mizuno Staff Bag Tour Elite

Revue du sac de golf Mizuno Staff Bag Tour Elite

Vue sur le tour pour des golfeurs professionnels comme Chris Wood ou Luke Donald, le très beau staff bag Mizuno a de quoi en jeter. Est-il seulement beau ? Nous avons voulu inspecter de près ses principaux atouts et éventuelles faiblesses…

Découvrez nos formules d'abonnements

Indéniablement, les staff bag sont certainement les plus beaux sacs de golf, et aussi, les plus coûteux.

Les golfeurs amateurs privilégient plus souvent les sacs plus légers et plus faciles à porter, faute de pouvoir compter sur les compétences physiques d’un cadet, qui pourrait porter le sac pour eux.

Ceci dit, le modèle Tour Elite présenté ci-dessus n’est pas si lourd en soi. Totalement réalisé en polyester, il ne pèse que 4,5 kilos nu.

Le problème, ce n’est pas le sac, mais tout ce que l’on peut mettre dedans.

Pour avoir fait le test en plaçant bois de parcours, série de fers, wedges, putters, vêtements de pluies, accessoires et autres balles, le sac et son contenu peuvent monter à 17 kilos.

Ce n’est sans doute pas très lojn de ce que peuvent porter les cadets des pros sur le circuit pendant près de quatre heures, en plus de donner des conseils sur les choix des clubs, et les lignes des pentes au putting.

Clairement, le sac TOUR ELITE est beau mais lourd une fois rempli ! Son bleu roi se distingue de tous les autres pendant les tournois.

Plus que n’importe quel autre accessoire, il symbolise très visuellement toute l’identité de la marque qu’il représente.

Il n’est pas seulement beau. Il est aussi très qualitatif.

Comparativement aux staff bags des années précédentes, il paraît plus résistant, mieux conçu, plus costaud et plus durable.

Dix ans auparavant, certains staff bags présentaient des petits défauts de finitions qui finissaient par se voir à la longue.

Dans le cas de ce sac, la qualité du produit fini est difficilement contestable.

La rigidité est le premier élément qui saute aux yeux.

Tout d’abord, la poignée ergonomique pour porter le sac est construite dans un plastique très résistant, et privilégiée par rapport à une éventuelle poignée en tissu.

Vous pouvez porter le sac d’une main sans risquer de le voir s’échapper.

Ensuite, les lanières pour porter le sac sur le dos sont très élaborées.

D’ailleurs, elles sont triplées ! Encore une fois, dans un passé récent, n’importe quel staff bag était vendu avec une seule lanière pour porter le sac sur le dos.

Dans le cas du TOUR ELITE, 3 lanières vous permettent d’ajuster le sac de manière plus adaptée dans le dos. Le produit mis dans le commerce est sans doute très conforme à celui utilisé par les pros, et en particulier, les cadets.

On constate que l’accent a été mis sur la facilité du transport.

Difficile d’imaginer un simple amateur, jouer une partie de golf de 18 trous, et se trimbaler sur le parcours avec son sac sur le dos pesant 17 kilos.

Evidemment, ce sac se cale sur un chariot manuel ou électrique pour être plus facilement tractable.

Le gros avantage d’un staff bag par rapport à un sac trépied, c’est la capacité de stockage.

Les poches sont très nombreuses, à commencer par la poche ventrale qui à défaut d’être très spacieuse, permet de glisser quelques accessoires que l’on voudrait attraper rapidement.

Au-dessus de la poche ventrale principale, on retrouve une poche très pratique pour glisser des tees.

A la fois bien située et profonde, on y accède facilement.

A noter, les fermetures éclair sont de qualités, et la plupart du temps, les crochets sont doublés pour accélérer l’ouverture.

De chaque côté de la partie ventrale du sac, vous trouvez deux grandes poches matérialisées par deux grandes fermetures éclair qui font toute la longueur du sac.

De là, vous pouvez accéder à un très grand espace de rangement, parfaitement adapté à des chaussures ou des vêtements.

C’est en fait l’accès vers un grand espace au milieu du sac à la frontière avec le tube central principal, noyau du sac qui contient les clubs.

Sur les parties latérales, les rangements ne s’arrêtent pas là !

De part et d’autre des poches, vous trouvez d’autres grandes fermetures éclair pour accéder à une autre partie du sac.

Encore beaucoup de place pour ranger des vêtements, mais pas de chaussures, car l’écartement est modéré, et pas extensible à l’infini.

Le gros point fort de ce sac réside dans sa structure externe réalisé à partir de coques plastiques qui permettent de maintenir une forme cohérente du sac même quand il est « bourré » de vêtements ou d’accessoires.

De plus, cela protège le contenu d’éventuels chocs ou d’écrasements. C’est très bien pensé, et cela confère un ressenti de qualité générale du sac très important, et sans ajouter du poids inutile.

Toujours de chaque côté, deux petites poches protégées par une mousse proéminente.

La mousse fait perdre en capacité de rangement, mais en contrepartie sécurise grandement le contenu.

Enfin, sur les parties basses latérales du sac, deux autres poches libres d’accès (sans fermetures éclair) permettent de ranger rapidement quelques accessoires dont on pourrait avoir besoin rapidement.

Attention, ces poches sont aussi souvent l’occasion d’y oublier des accessoires que l’on ne pense plus à rechercher.

Dernière partie du sac à explorer, le dos qui derrière les lanières cache encore trois poches, notamment dans la partie inférieure.

La première permet encore de ranger des accessoires, un portefeuille et des clés.

La seconde plus basse et plus large peut par exemple contenir un grand nombre de balles. Ce qui pèse pratiquement le plus lourd dans un sac de golf.

En revanche, la troisième poche plus petite présente un intérêt plus relatif, et une faible capacité de rangement, surtout quand les deux premières sont pleines. Cela peut éventuellement servir à ranger des cartes de scores, et encore…

Le tout repose sur un seul pied relativement large comme pour tout staff bag.

La bonne idée consiste à y avoir ajouté des excroissances qui permettent d’augmenter la stabilité.

Pour l’avoir testé par grand vent, malgré cela, le sac surtout quand il est peu chargé peut se renverser sous l’effet du souffle. Ce n’est donc pas imparable.

S’agissant des compartiments, sur ce point, Mizuno aurait pu faire un peu mieux.

Le rangement est sommaire et limité à 5 grands compartiments alors que de nos jours, certains fabricants de sacs se sont fait forts de vous proposer plusieurs rangements identifiés.

Les clubs sont donc positionnés un peu trop librement dans le sac… Plus de séparateurs auraient été les bienvenus pour mieux ranger les clubs, ce qui est finalement le plus utilisé dans un sac de golf.

C’est sans doute le seul point faible de ce sac très beau visuellement, très qualitatif, et qui comporte d’innombrables rangements. Sans doute l’un des meilleurs staff bags du moment…

Les moindres petits détails sont soignés, comme par exemple, les clips des fermetures éclair, qui sont rigidifiés pour éviter qu’un jour, à l’usure, elles puissent éventuellement vous lâcher.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.