Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Essai critique du sac de golf trépied Nike Air hybrid

Essai critique du sac de golf trépied Nike Air hybrid

En matière de sacs de golf trépied, l’offre est particulièrement large, et pourtant tous les sacs donnent l’impression de se ressembler. L’idée de ce sujet m’est venu en observant une golfeuse essayer plusieurs sacs trépieds dans un magasin, et un peu dans tous les sens, bien embêter pour choisir le bon. Commençons avec le sac trépied Nike Air Hybrid, que vaut-il ? Quels sont ses points forts ? Ses points faibles ? Son petit truc en plus ?

Comment tester et évaluer un sac trépied ?

Pour se prononcer de manière originale et honnête sur un sac de golf, il faut déjà convenir d’un certain nombre de critères.

Se distinguent alors les critères dits objectifs et les critères dits subjectifs.

Pour le subjectif, nous conviendrons de la couleur et du look, alors que pour les critères objectifs : le poids, la fonctionnalité, le nombre de diviseurs, le nombre de poches, et pourquoi pas le nombre de poches isolés pour conserver des bouteilles ou des aliments au frais.

En fait, si tous les sacs se ressemblent, la différence se fait au niveau des détails.

Et pour 200 euros le sac de golf, vous voulez en avoir pour votre argent !

Concernant le look, et l’esthétique générale du sac, je laisserai les photos vous fournir votre propre avis.

En revanche, sur les aspects objectifs, je peux vous fournir quelques informations complémentaires, comme par exemple, le véritable poids de ce sac considéré par Nike comme étant ultraléger.

Les critères objectifs

Effectivement, la légèreté est un argument primordial concernant ce type de sac que vous allez porter sur les épaules près de quatre heures sur un parcours de golf.

Porter sur les épaules, mais aussi manipuler à bout de bras, surtout avec vos clubs et toutes vos affaires à l’intérieur.

Si Nike ne fournit pas nécessairement le poids sur son site, nous avons découvert un poids vide de 2,85 kgs pour ce sac.

Certes, c’est léger mais ce n’est pas le sac le plus léger du marché des « stand bags ».

A titre de comparaison, le Ping Hoofer pèse seulement 2,49 kgs et le TaylorMade TourLite pèse 2,13 kgs…

Les différences ne sont pas toujours évidentes à sentir quand on enfile les lanières d’un sac de golf sur le dos…surtout quand il s’agit d’écarts entre 30 et 60 grammes.

De plus, chargé, il convient de relativiser la question du poids intrinsèque du sac.

Le point fort de ce sac n’est donc pas son poids, mais en fait sa capacité de rangement, qui par contre est très intéressante.

Le Nike Air Hybrid est un des rares sacs trépieds à proposer 14 diviseurs pour ranger les clubs.

14 diviseurs pour 14 clubs, ce n’est pas inintéressant, surtout quand on veut protéger ses shafts des chocs reçus pendant le transport.

Si vous êtes comme moi, utilisateur d’un sac trépied, vous finissez peut-être par être agacé par le fait d’utiliser trop peu de diviseurs, ce qui fait que vous êtes toujours en train de forcer pour ranger rapidement vos clubs dans le sac pendant une partie.

On a beau dire mais pendant une partie de golf, même amicale, le temps compte. En théorie, on aimerait tous avoir le temps de ranger délicatement ses clubs, et même de les nettoyer après chaque coup.

Dans la pratique, la partie de derrière vous pousse, et il vous faut rapidement mettre le club dans le premier espace disponible.

Le fait de disposer d’emblée de 14 diviseurs présente un avantage considérable ! Qui dit ranger ses clubs à la va vite, dit aussi les retrouver sur le coup suivant dans le même état…à savoir en bazar.

Finalement, vous ne gagnez pas de temps car vous ne savez plus où est votre fer 5 par rapport à votre fer 7. Au-dessus ? En-dessous ? Mais où est-il passé ?

A la longue, pendant que vous marchez, sans diviseurs, les clubs passent les uns sous les autres, à tel point qu’en plus de s’abîmer, ils se mélangent.

Avec un diviseur par club, vous n’avez plus ce problème ! Vous retrouvez chaque club à la place où vous l’avez laissé. Et en plus, chaque section protège le shaft d’un coup de tête du voisin.

Ceci dit, cela n’empêche pas les chocs entre têtes car la taille des sacs fait que c’est un peu inévitable.

La dimension d’ouverture du sac Nike Air Hybrid est de ce point de vue très conventionnelle, à savoir de 24 centimètres.

J’aurai tendance à vous recommander des petites chaussettes spéciales pour les fers, à la remarque près que l’on a tendance à les perdre, et que cela ajoute une manipulation de plus (enlever/remettre).

Clairement, le point fort de ce sac est le nombre de diviseurs quand en moyenne pour ce même type de sacs, la moyenne du marché se situe entre 5 et 8.

En plus des quatorze diviseurs, le Nike Air Hybrid est aussi l’un des sacs qui proposent le plus de pochettes de rangements.

Comme vous pouvez le constater sur ce cliché, on retrouve huit des onze pochettes totales de ce sac !

En moyenne, sur un sac de ce type, ce nombre n’excède pas huit ou neuf.

Alors qui dit plus de pochettes à dimension équivalente de sac, dit des pochettes légèrement plus petites mais l’avantage qui est intéressant, c’est que vous pouvez encore mieux séparer vos besoins de rangements, et donc plus rapidement trouver ce dont vous avez besoin.

Toujours concernant les arguments objectifs, la stabilité de ce sac est plutôt correctement assurée par le trépied qui est muni de petits embouts plastiques aux bouts des pieds.

Le système de coulissement est généralement ce qui est le plus fragile sur un sac trépied, et ce qui fait que l’on change de sac. Sur ce point, il m’est impossible de donner un avis objectif sans tester le sac pendant des jours et des mois…

A noter, qu’il est possible de fixer les pieds sur le ventre du sac dans le cas où l’on ne souhaite pas se servir de la fonction trépied, notamment en cas d’usage d’une voiturette ou d’un chariot de golf.

Dans le même esprit, les lanières sont amovibles pour porter le sac ou justement le poser sur un chariot, un argument qui n’est pas anodin ou inutile, car quand vous décidez d’utiliser un chariot, rien n’est plus pénible que de laisser les lanières pendre le long des roues, ce qui ne manque pas de trainer et de se salir ou pire de bloquer les roues.

Pour finir avec ce sac, notez la présence d’un porte-tee, d’un anneau porte-serviettes, de gaines à stylo/crayon d’ailleurs très pratiques, car on passe souvent son temps à les chercher dans les poches, et enfin, une poche pour gant à bande velcro intégré.

C’est cette somme de petits détails qui fait de ce sac trépied Nike Air Hybrid est produit très utile par rapport à sa gamme.

En conclusion, au moment de choisir un sac trépied, je vous recommande de penser à ces petits détails, en plus du nombre de diviseurs, ce qui me paraît être un argument incontournable, et plus important que le poids à trente grammes près.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.