Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test du chariot de golf Caddytek Superlite Explorer 4 roues

Test du chariot de golf Caddytek Superlite Explorer 4 roues

Après des années de bons et loyaux services, votre chariot de golf manuel a rendu l’âme. L’usure et le temps ont faire leur œuvre, il est temps de se projeter sur un nouveau chariot de golf manuel qui pourra lui-aussi durer, on l’espère, et peut-être même apporter quelques bénéfices d’usages supplémentaires. L’offre actuelle de chariot est pléthorique. Lequel choisir, et surtout pour quel budget ? J’ai fait récemment cette expérience que je vous partage ci-après concernant l’achat du Caddytek Superlite Explorer 4 roues. Oui, 4 roues, pourquoi choisir 4 roues quand le plus souvent, les chariots sont proposés avec 3 roues ? Je vous explique tout.

Découvrez nos formules d'abonnements

Quels sont les critères pour choisir un chariot de golf ?

Le budget semble raisonnablement le premier critère. Il existe des centaines de références de chariots, et même des modèles de luxes avec des tubes en carbone ou des moteurs électriques avec une superbe autonomie et des fonctions GPS.

Je dois admettre que je ne suis pas un archi convaincu du chariot, et j’ai longtemps porté le sac. Cependant, après avoir consulté des études récentes, je suis forcé de reconnaître que la fatigue du sac porté sur le dos est tout de même sensible par rapport au fait de pousser un chariot.

Alors confronté au fait de racheter un chariot, le mien ayant bientôt 20 ans, conscient qu’un bon chariot électrique ne vaut pas moins de 1000 euros et qu’il demande un grand soin dans l’entretien pour le faire durer le temps de l’amortir, j’ai opté pour un chariot manuel, mais cette fois, avec des vrais bénéfices d’usages : Facile à plier, moyennement encombrant, robuste, stable et maniable, ajustable à différents types de sacs, et avec des petits accessoires comme un filet pour glisser des balles ou un casier pour transporter des crayons ou une carte de score… le tout pour un budget inférieur à 200/300 euros.

En égrenant les différents sites marchands qui proposent ce type de produits à la vente, j’ai aussi cherché le prix, et la fiabilité de la livraison à distance.

Sans faire de la publicité pour Amazon, il faut reconnaître que ce site est une valeur refuge. Les délais de livraisons sont rapides, il y a des facilités de paiements, et la possibilité de retourner le produit de manière assez facilitée.

En réalité Amazon n’est pas un vendeur de chariots de golf. Il agrège des vendeurs de matériel de golf d’un peu partout dans le monde, qui profitent de cette plate-forme pour se mettre en concurrence avec d’autres acteurs du marché où qu’ils soient.

En l’occurrence, sans y prêter attention, j’ai acheté le chariot à une boutique du nom d’Incontro Sports, et basée à Monterrey en Californie. Je ne m’en suis pas aperçu tout de suite.

Effectivement, il y a peut-être plus près pour acheter un chariot de golf à livrer à Lyon.

A en juger par les 5 commentaires précédents, tous émis par des français, ce qui va de pair avec Amazon.fr, non seulement je n’ai pas été le premier, mais en plus, les commentaires étaient élogieux.

Mais là encore, je dois admettre qu’au moment du choix, je ne les avais pas vu, me préoccupant finalement seulement du prix, du délai de livraison, et surtout la fonctionnalité originale d’un chariot 4 roues.

Malgré la distance, et j’avoue ne pas savoir comment ils ont fait, le chariot a été commandé le 7 octobre pour être livré effectivement le 10 octobre.

3 jours, il n’y a rien à dire.

Paradoxalement, j’avais le même jour commandé des grips qui sont arrivés 12 jours plus tard.

Les éléments clés qui m’ont fait choisir ce produit sont clairement la photo (la qualité de la photo pour bien juger du chariot sous toutes ses coutures), le fait qu’il paraisse facilement pliable, robuste, et surtout ajustable à différentes tailles de sacs.

Utilisant alternativement un sac trépied ou un staff bag selon les circonstances, avec mon vieux chariot avec une simple lanière, j’avais toutes les peines du monde à accrocher et stabiliser mon sac, qui ne manquait pas de se casser la figurer au moins une fois ou deux sur le parcours.

Les nouveaux chariots du marché sont de plus en plus équipés d’un système d’ajustement très malin, avec des cordelettes extensibles.

J’en viens au pourquoi 4 roues, 2 à l’avant et 2 à l’arrière alors que la plupart du temps, il s’agit de chariots 3 roues avec une seule roule directrice à l’avant, ce qui paraît plus pertinent pour diriger le chariot sur le parcours.

Venant d’un chariot 2 roues (vieux de 20 ans), j’ai trouvé original de choisir 4 mais surtout j’étais intéressé par l’idée d’un chariot hyper stable, pour supporter un poids de sac important.

Du fait des 4 roues, sur la photo, le chariot paraissait robuste.

Cela étant, les roues n’étaient pas directionnelles.

A l’usage sur le parcours, il faut bien admettre que la plupart du temps, on avance de manière rectiligne vers sa cible. Les mouvements latéraux ou d’évitements sont moins fréquents que le « tirer tout droit ».

En somme, ce chariot 4 roues est très stable mais moins maniable. Cela dit, pour changer de direction, il suffit d’appuyer un peu plus d’un côté que de l’autre, et on modifie facilement la trajectoire.

On peut aussi opérer un léger soulèvement des roues avant à travers la poignée pour changer subitement de direction.

N’étant pas spécialement un très bon bricoleur, je voulais aussi un chariot facile à plier et déplier rapidement.

Le Caddytek était décrit comme breveté simple mécanisme de fermeture 2 plis en 2 étapes. Et de ce point de vue, il l’est effectivement pour s’enfiler plié dans une housse fournie, ce qui est pratique pour ne pas salir le coffre de la voiture.

En matière d’encombrement, il faut admettre qu’il prend bien un tiers du coffre, et si vous avez une petite voiture, il faudra placer le sac sur la plage arrière.

Le chariot est en fait facilement pliable malgré un cadre aluminium qui paraît bien résistant, et donc durable.

En revanche, le vendeur annonce un poids relativement léger pour l’ensemble chariot + sac, soit 6 kilos environ.

A l’usage, l’ensemble chariot + Sac avec 14 clubs des balles, et des vêtements dans les poches du sac, on est largement au-dessus de cette valeur. La légèreté ne me paraît pas être le point fort de ce chariot.

Effectivement plié, il est facilement manipulable et transportable, mais ce n’est pas le chariot le plus léger du monde, en fibres de carbone par exemple.

Les 4 roues doivent sans doute renforcer l’impression de lourdeur contre un chariot 3 roues plus maniable.

Les roues sont dites EVA sans entretien.

Pour avoir testé le chariot au Golf Club De Lyon, un jour où le parcours avait été sablé, j’ai pu constater qu’elles prenaient effectivement beaucoup de terres et de sables dans les rayons, ce qui ne manque pas d’alourdir encore un peu plus le chariot ou en tout cas la perception.

Pour avoir par hasard roulé sur une branche avec des épines, j’ai aussi pu constater qu’elles s’incrustaient dans la roue mais sans causer de dommages notables.

La matière EVA rend le roulement au sol relativement confortable.

Il est possible d’ajuster facilement les deux roues avant entre 11,5 centimètres et 31,8 centimètres pour accepter différentes tailles de sacs.

Au moment d’installer le sac trépied sur le chariot, j’avais un peu oublié cette caractéristique, et constaté que les roues frottaient sur le sac, tout en y laissant de la terre.

C’est un vrai point de vigilance pour la protection du sac.

En testant avec un staff bag, je me suis rappelé cette caractéristique d’ajustabilité, car effectivement au réglage le plus petit, les roues du chariot sont trop en contact avec le sac, les empêchant de tourner.

Enfin, ce chariot présente quelques petites fonctionnalités qui sont appréciables sur le terrain.

Sans m’attarder sur le porte-parapluie qui se monte et se démonte facilement ou idem pour le porte-gobelet, la poignée intègre un porte-carte intégré avec un compartiment de stockage, et un filet que j’ai vraiment utilisé pour y ranger différentes choses que j’aime avoir à portée de la main quand je joue au golf.

Finalement, pour 136,69 euros, trois jours de livraison, un chariot relativement peu encombrant, facile à plier et à priori robuste, il me semble avoir fait un bon choix.

Au chapitre des moins, le chariot 4 roues fixes parait moins maniable qu’un trois roues avec une roue directionnelle avant, et cela lui confère une impression de lourdeur.

Super stable ou maniable, j’ai opté pour le premier critère, en espérant pouvoir le conserver au moins dix ans…

On en reparle dans un an ?

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.