Posté par le dans Circuits PRO de golf

Ryder Cup 2016: Pour Darren Clarke, le difficile choix du capitaine

Ryder Cup 2016 : Pour Darren Clarke, le difficile choix du capitaine - Crédit photo : Mark Newcombe

Le capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup rentre dans une phase décisive concernant la préparation de la prochaine rencontre avec les Etats-Unis programmée à partir du 27 septembre prochain. Alors que les neuf premiers qualifiés sont tombés, Darren Clarke s’apprête à dévoiler les trois noms qui vont terminer la sélection des douze représentants de la première équipe post-brexit. Peut-il réellement composer la meilleure équipe possible ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Parmi les neuf premiers qualifiés au mérite de leurs saisons, les européens présentent déjà quatre anglais et un nord-irlandais, ce qui rappelle à quel point le Royaume-Uni reste la nation dominante du golf en Europe.

Quelques jours après la victoire du Vieux-continent sur les Iles Britanniques au trophée Jacques Leglise, les membres non-britanniques auront du pain sur la planche pour se faire une petite place au soleil d’Hazeltine…terre d’accueil de la prochaine Ryder Cup américaine.

En grandes difficultés dans son putting depuis le début de la saison, Rory McIlroy reste le leader de l’équipe, et pourtant, il n’a jamais semblé aussi peu assuré que cette année.

Aucune victoire en majeur, et un cut manqué lors du dernier US Open, McIlroy n’est plus numéro un, ni même numéro deux mondial.

C’est finalement, Danny Willett, vainqueur surprise du dernier Masters d’Augusta qui talonne Rors et ferait presque office de leader légitime.

Régulier au plus haut niveau depuis deux ans, WIllet n’en reste pas moins un rookie à ce niveau de la compétition.

Pour Darren Clarke, cette Ryder Cup 2016, la dernière avant l’édition française de 2018 s’annonce comme celle de tous les dangers.

Déjà, elle sera disputée aux Etats-Unis où pour l’Europe, il n’a pas toujours été aisé de s’imposer sauf dans l’histoire récente.

Les américains restent sur trois défaites consécutives, et pour avoir été aux USA, cela est véritablement très mal vécu par la communauté golfique.

Depuis la défaite surprise de Medinah, les américains n’ont cessé de se remettre en cause, et de chercher des solutions pour donner un

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter

(Note moyenne de 0 sur votes)

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.