Posté par le dans Circuits PRO de golf

Ryder Cup 2014: McGinley nouveau capitaine européen

Paul McGinley, premier Irlandais nommé capitaine en Ryder Cup

Après un long suspense, l’Europe vient de nommer Paul McGinley à la tête de l’équipe européenne de Ryder Cup pour les deux années à venir, et le rendez-vous contre les Etats-Unis, prévu du 26 au 28 septembre 2014 à Gleneagles, en Ecosse.

Il s’agit d’un choix logique et qui ne souffre aucune contestation !

Darren Clarke , héros de la  Ryder Cup  2006, un temps pressenti, se réserve pour l’édition 2016 qui aura lieu aux Etats-Unis, où sa côte de popularité outre-Atlantique pourra être utile, d’autant qu’en 2014, il s’agira peut-être d’une de ses dernières chances de tenter la qualification dans l’équipe en tant que joueur.

Enfin, la candidature de Colin Montgomerie, légitimé par le déroulement de la Ryder Cup 2014 chez lui en Ecosse, et par le souci d’opposer un capitaine expérimenté face au retour de Tom Watson, côté américain, s’est heurté à une double difficulté : celle pour le joueur, déjà vainqueur en tant que capitaine de Ryder Cup de risquer une défaite, et d’autre part, la prise en compte du facteur stress et fatigue représenté par les deux années à venir, où il faut mettre sa vie de golfeur entre parenthèses.

Montgomerie aura sans doute écouté les propos de bon sens du dernier capitaine européen, José Maria Olazbal, qui déclarait qu’il ne trouvait pas approprié le retour de Montgomerie pour deux raisons : la première, c’est que lui-même n’entend plus jamais le refaire tant c’est usant mentalement, et d’autre part, il faut savoir laisser la place aux plus jeunes.

Le choix de Montgomerie aurait probablement fermé définitivement la porte à  McGinley , qui pourtant présente toutes les qualités pour enfiler le costume de capitaine européen.

Deux fois vice-capitaines sous  Olazabal  et Montgomerie, et membre victorieux de l’équipe européenne à trois reprises, l’irlandais, né Dublin en 1966, est un passionné de cette épreuve, et c’est non sans émotion, qu’il a accueilli sa nomination annoncée par le comité européen en marge du  tournoi d’Abu Dhabi .

McGinley restera dans l’histoire de la Ryder Cup, comme l’homme qui

Richard Harris, patron du comité Ryder Cup, le choix de Paul McGinley s’est imposé comme une évidence, par rapport à sa compréhension unique, de ce qu’il faut faire pour être un capitaine victorieux.

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter

(Note moyenne de 0 sur votes)

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.