Posté par le dans Circuits PRO de golf

Légendes de Ryder Cup: Thomas Levet – C’est dans l’adversité que l’on se réunit (2ème partie)

Légendes de Ryder Cup: Thomas Levet – C’est dans l’adversité que l’on se réunit (2ème partie)

Deuxième partie de notre long entretien en compagnie de Thomas Levet, au sujet de sa victoire en Ryder Cup à Oakland Hills dans le nord des Etats-Unis en septembre 2004. De l’ambiance dans son match en simple contre Fred Funk, au coaching de son capitaine Bernhard Langer, sans oublier la gestion fine du public, Thomas vous fait revivre à travers ses mots, une des plus belles pages de l’histoire européenne en Ryder Cup. Une édition remportée sur le score sans appel de 18,5 à 9,5 contre les USA de Woods, Mickelson et Furyk !

Découvrez nos formules d'abonnements

Comment s’est déroulée la fin de votre match contre Fred Funk alors que votre équipe était sur le point de gagner le match ?

Au départ du 14, j’étais 3 up contre Fred Funk. Je savais que la victoire était toute proche. J’ai levé la tête vers les panneaux pour suivre l’évolution des scores sur les autres trous.

J’ai vu que Ian Poulter qui était derrière moi dans le match contre Chris Riley ne pouvait plus perdre.

Il venait de rentrer les deux putts qui assuraient au moins le demi-point pour qu’on ne soit plus rattrapé. (Poulter finira par remporter son match 3&2).

Tout d’un coup, j’ai su qu’on allait gagner ! Et là, ce fut pour moi la déconcentration totale !

Avec Fred Funk, on ne savait plus jouer ! On ne jouait plus ! J’étais complètement électrisé. On tapait dans les mains des spectateurs…

Le spectacle de notre match sur nos quatre derniers trous a été une catastrophe d’un point de vue golfique. On ne savait plus jouer. Fred Funk était déçu. Il baissait la tête, moi, à l’inverse, j’étais complètement ébahi. On ne jouait plus au golf !

On finit. Je gagne one up au 18, mais ce n’était pas très drôle… enfin, si, l’équipe avait gagné ! Mais cette fin de match, ce n’était plus du golf.

Il s’agissait juste de finir pour les spectateurs.

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter

(Note moyenne de 0 sur votes)

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.