Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Circuits PRO de golf

Jim Furyk, capitaine de l’équipe américaine pour la Ryder Cup 2018

Jim Furyk, capitaine de l’équipe américaine pour la Ryder Cup 2018 - Crédit photo : Mark Newcombe

C’est sans grande surprise que Jim Furyk a été annoncé cette semaine comme le nouveau capitaine de l’équipe américaine pour la prochaine Ryder Cup en 2018. Jim Furyk a été choisi de préférence à Fred Couples par les membres du comité ; Tiger Woods, Phil Mickelson et le capitaine 2016, Davis Love III.

Découvrez nos formules d'abonnements

Jim Furyk était assistant du capitaine américain à Hazeltine l'automne dernier, et a participé comme joueur de l’équipe américaine à neuf reprises consécutives à la Ryder Cup, jusqu'en 2014.

C’était sans doute prémonitoire à sa nomination, Jim Furyk au mois de décembre dernier venait de créer un compte Twitter, sur lequel il s’est empressé de publier la nouvelle, dès mercredi 11 janvier 2017.

Dans son émission de radio Sirius XM PGA Tour, le chroniqueur Hank Haney a déclaré : « Vous voulez quelqu’un qui soit profondément impliqué et passionné par le PGA et la Ryder Cup, et évidemment, Jim Furyk est ce gars. Il va faire un bon travail. C’est un compétiteur ».

Les États-Unis ont battu l'Europe 17-11 l'an dernier à Hazeltine, mettant fin à une course en avant qui a vu l'Europe gagner six des sept événements précédents. Les Américains ont remporté la Ryder Cup en 1991 et 1993. Tom Watson a été capitaine de l'équipe 1993 au Belfry, la dernière fois que les États-Unis ont gagné sur le sol européen.

Jim Furyk nommé capitaine de l’équipe américaine pour la prochaine Ryder Cup en 2018, alors la compétition sera disputée en France pour la première fois, cela semble un choix tout à fait conventionnel de la part de la PGA of America et du comité.

Le Groupe de travail pour la Ryder Cup, n’a pas pensé à cette occasion que le processus de sélection des capitaines devait être entièrement réinventé.

L'un des objectifs de la PGA depuis la défaite des États-Unis en Écosse en 2014, était de créer un sentiment de continuité dans le processus de sélection des capitaines. Jim Furyk, qui était un des capitaines assistants auprès de Davis Love à Hazeltine, était tout désigné pour cette mission.

Jim Furyk : le profil idéal pour mener l’équipe américaine

Jim Furyk a l'âge traditionnel : 46 ans. Il a gagné un majeur, l'Open des Etats-Unis en 2003. Son père était membre du PGA, tout comme les pères d'autres capitaines de la Ryder Cup, dont Arnold Palmer, Curtis Strange et Davis Love.

Il est évident vu son talent et son passé que Jim Furyk est un excellent choix. Fred Couples aurait pu être un choix beaucoup plus populaire auprès des fans de golf, compte tenu du succès qu'il a connu l'année dernière à Hazeltine, et Davis Love aurait pu être invité à revenir pour une troisième fois.

Phil Mickelson, également âgé de 46 ans, considère pouvoir à nouveau prétendre à un rôle de joueur dans l’équipe de la Ryder Cup, et Tiger Woods, à 41 ans, est encore trop jeune.

Jim Furyk, un patriote du golf

À l’issue de la défaite à la Ryder Cup 2014, Phil Mickelson a fait des commentaires, évidemment dirigés vers Tom Watson, et à ce moment la douleur sur le visage de Jim Furyk était palpable. On pouvait voir combien il aime le golf, aime la Ryder Cup, et joué avec et respecté les deux hommes.

On voyait combien il était bouleversé de perdre à nouveau, et le conflit qu'il éprouvait. C’était visible sur son visage. On lui a ensuite demandé sa position sur ce que Mickelson et Watson avaient dit, et voilà ce qu’il a répondu :

« J'ai beaucoup de respect pour les deux hommes, j'ai connu Phil tout au long de ma vie, depuis que j'ai 16 ans je suis en compétition avec lui, c'est un de mes plus chers amis sur le circuit de la PGA et j'ai aussi beaucoup de respect pour notre capitaine. Je sais qu'il a mis son coeur et son âme pendant deux ans pour notre équipe. Il a tout fait pour essayer de fournir ce qu'il pensait que serait la meilleure opportunité pour nous. Je ne pense pas que c'est sage pour l'un ou l'autre d’entre nous d’être mis au milieu de cela. Je respecte ces deux hommes ».

Jim Furyk est déjà installé dans l’histoire américaine de la Ryder Cup

Jim Furyk a participé à neuf équipes de Ryder Cup, seul Mickelson avec dix participations aura fait mieux pour le moment. Sur ces neuf participations seulement deux équipes ont gagné, et son propre record est 10-20-4, mais sans doute comme le dit le proverbe, il a certainement à ces occasions plus appris pour son nouveau rôle, en perdant plus qu’en gagnant.

Jim Furyk est un excellent communiquant, une qualité importante pour un capitaine de la Ryder Cup moderne lorsqu'il s'agit de traiter avec les journalistes, les sponsors et les invités de marque. Sa franchise et sa simplicité en feront également un excellent auditeur pour rechercher et prendre en compte les opinions des joueurs de son équipe.

Son style de jeu assez lent pourrait laisser penser que c’est quelqu’un d’indécis, pourtant dans toutes les autres circonstances, il a toujours démontré qu’il était déterminé. Il a eu le même cadet, Mike (Fluff) Cowan, depuis plus de 18 ans. Tabitha, son épouse depuis 16 ans, est l'une des compagnes de joueurs les plus aimées sur le Tour.

Jim Furyk, capitaine de l’équipe américaine pour la Ryder Cup 2018 - Crédit photo : Mark Newcombe

Tout comme Davis Love, il suit de près d'autres sports professionnels, il connaît de nombreux entraîneurs et dirigeants dans ces autres disciplines, et il peut ainsi apprendre de ces gens d’expérience, et appliquer ce qui fonctionne le mieux pour sa mission à la Ryder Cup.

Son objectif pour 2018 au Golf National

Quand on demande à Jim Furyk comment il entrevoit la prochaine confrontation au golf national en 2018, sa réponse est sans ambages :

« Nous allons tous venir ici et nous essayerons de gagner une Ryder Cup ensemble, en essayant de nous rassembler à douze, comme une seule unité. Certains d'entre vous m'ont déjà demandé ce que sera la formule gagnante et ce qui fait la différence d'année en année. Si je pouvais mettre mon doigt dessus, j'aurais déjà changé cela il y a longtemps, mais nous n’avons pas de certitudes, et nous allons continuer à chercher ».

Nous en sommes certains, Jim Furyk sera un bon capitaine pour l’équipe américaine. Cela ne signifie pas que son équipe va gagner. Mais il va mettre en place une bonne équipe, bien gérer chaque talent, et faire ce que les grands entraîneurs sont censés faire : mettre les joueurs dans des dispositions où ils peuvent réussir.

Il ne reste plus à Jim Furyk qu’à travailler son français, pour que nous puissions également profiter de son éloquence, de sa sincérité, et de son charisme.

Ce qui est certain, c’est qu’avec Thomas Bjorn capitaine de l’équipe européenne et Jim Furyk capitaine de l’équipe américaine, ce sont deux grands golfeurs et deux grands hommes qui vont nous faire vibrer avec leurs équipes au Golf National en 2018.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.