Posté par le dans Circuits PRO de golf

Darren Clarke profite de l’Eurasia Cup pour préparer la Ryder Cup 2016

Darren Clarke profite de l’Eurasia Cup pour préparer la Ryder Cup 2016

Depuis sa nomination en tant que capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup, Darren Clarke avait entouré la date de l’Eurasia Cup dans son agenda, surtout dans la perspective de passer son effectif en revue. Pas sûr que ses joueurs y accordent la même importance…Finalement, un bon test pour la méthode de coaching et de motivation du néo-capitaine Clarke.

Découvrez nos formules d'abonnements

Quand des garçons comme Ian Poulter et Lee Westwood ont préparé leur calendrier 2016, il n’est pas certain qu’ils aient fait de l’Eurasia Cup, l’affrontement entre l’Europe et l’Asie, un rendez-vous absolument majeur.

Ceci dit, si pas majeur, incontournable sur la route de la prochaine Ryder Cup disputée aux Etats-Unis en Septembre prochain…surtout pour le capitaine qui se veut un perfectionniste.

Les deux golfeurs seront sans doute aligner ensemble à Kuala Lumpur pour tenter de remporter la deuxième édition de cette compétition, et marquer des points auprès du capitaine, en particulier, si l’un ou les deux ne seraient pas directement qualifiés dans l’équipe.

En 2014, pour la première édition, les deux équipes s’étaient quittées sur un nul. Le capitaine Jimenez face au  capitaine Jaidee n’avaient pas à cette époque un aussi gros enjeu à préparer.

Deux ans plus tard, les choses ont changé surtout que des rumeurs font état d’une possibilité de fusion entre l’European Tour et l’Asian Tour dans un futur pas si lointain…

L’Eurasia Cup pourrait alors prendre une toute autre importance, surtout dans la perspective d’exister par rapport à la toute-puissance du golf américain.

C’est justement le moment d’avoir un Darren Clarke qui souffle dans les bronches de tout le monde pour rappeler l’importance de bien faire, et créer de l’attente autour de cet événement.

Le Nord-Irlandais a bien entendu besoin de ce rendez-vous pour totalement habiter son personnage de capitaine, faire oublier Paul McGinley, et réduire son déficit d’expérience par rapport à Davis Love III, le capitaine américain.

Au cours de cette compétition, tous les yeux seront surtout braqués sur lui.

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter

(Note moyenne de 0 sur votes)

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.