Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Ryder Cup 2016 : L’annonce surprise autour de Tiger Woods

Ryder Cup 2016 : L’annonce surprise autour de Tiger Woods

L’annonce faite lors du RSM Classic, un tournoi du PGA Tour, a fait l’effet d’une bombe, et créé la surprise bien au-delà des frontières américaines pour surprendre jusqu’aux membres de l’équipe européenne de Ryder Cup. Davis Love III a nommé Tiger Woods comme Vice-capitaine ! Un rôle qui soulève de nombreuses questions quant à l’avenir du tigre sur le point de fêter ses 40 ans…

Découvrez nos formules d'abonnements

Le contexte : La nomination des vice-capitaines de l’équipe américaine de Ryder Cup 2016

Selon ses propres mots, Tiger Woods est à l’heure actuelle à des années lumières de pouvoir jouer au golf en compétition.

Mais de là à l’imaginer dans un rôle de vice-capitaine au cours de la prochaine Ryder Cup à Hazeltine, il y a de quoi être surpris, et même inquiet pour l’avenir sportif de Woods.

D’une part, l’annonce des vice-capitaines de l’équipe américaine a pris de court l’ensemble du monde du golf (nous sommes à plus de 10 mois de l’évènement), et d’autre part, les noms de Steve Stricker, Jim Furyk, Tom Lehman et donc Tiger Woods, soit quatre des cinq futurs vice-capitaines US laissent penser qu’ils ne seront pas en mesure de se qualifier pour jouer.

Pour Tom Lehman, 56 ans, et ancien capitaine, ce statut n’est pas surprenant.

Pour Steve Stricker, 48 ans, qui n’a pas participé à la campagne 2014, l’heure de passer au Champions tour (circuit vétéran) approche à grand pas, et pour l’ancien numéro 3 mondial, ce rôle de vice-capitaine, sorte d’assistant pour remonter le moral des joueurs, peut lui correspondre à merveille, dans la perspective de devenir un jour, un futur capitaine de Ryder Cup.

Pour Jim Furyk, 45 ans, un taulier de l’équipe américaine depuis 20 ans, qui à la différence de Steve Stricker n’a pas encore été nettement à la peine dans les matchs de Ryder Cup, cette nomination paraît légèrement prématurée, ou alors en accord avec Davis Love III, l’actuel numéro 9 mondial anticipe une saison 2016 compliquée…

Tout comme Woods, cela paraît un choix étonnant, car en l’espèce, Furyk est l’actuel numéro 4 américain pour une équipe qui va comporter 12 qualifiés.

Les questions soulevées dix mois en amont de la Ryder Cup

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’annonce faite par le comité Ryder Cup USA a surpris tout le monde, à commencer par l’ancien capitaine européen, et vainqueur de la Ryder Cup 2014, Paul McGinley. (Il est à six victoires pour zéro défaites en tant que joueur, vice-capitaine, et capitaine de Ryder Cup)

« C’est un peu surprenant de nommer des vices-capitaines à plus de 10 mois de l’épreuve. »

Ajoutant qu’il ne comprenait pas réellement pourquoi les américains s’organisent autant en amont.

« Je n’ai toujours pas compris là où ils veulent en venir. Une des choses qui apparaissaient clairement avec la task force qu’ils avaient mis en place l’an dernier pour réfléchir à comment gagner la Ryder Cup, c’est qu’ils allaient mettre en place un plan pour gagner. En quoi, le fait de nommer les vice-capitaines aussi tôt peut être un gage de succès ? »

A l’inverse, en Europe, la nomination des vice-capitaines se fera tardivement pour justement donner une chance à tout le monde de pouvoir participer.

Tout comme nous, McGinley est très surpris par la nomination de Woods mais aussi de Furyk alors que ce dernier est toujours un des meilleurs américains, et un joueur de Ryder Cup plutôt efficace avec un record de 10-20-4 en match-play (défaites, victoires, nuls).

« Nous allons devoir attendre pour voir, mais c’est vrai que c’est un peu étrange. »

En prévision d’un match qui va débuter le 30 septembre 2016, Davis Love III rétorque qu’il faut commencer à travailler pour préparer ce rendez-vous.

Toujours est-il que cela créé un effet de surprise y compris parmi les joueurs européens qui pensaient plutôt retrouver Tiger Woods dans un rôle sur le terrain, comme par exemple, Rory McIlroy.

« Je ne sais pas trop quoi penser à propos de cela. C’est super qu’il veuille aider son équipe de toutes les manières possibles. Ceci dit cela me fait me demander comment il se sent actuellement, quelle est sa santé physique, et comment il pense pouvoir revenir à son niveau ? »

Or, à l’heure actuelle, il n’y a pas de calendrier précis pour son retour à la compétition, et alors que tout au long de sa carrière, il n’a manqué que deux participations à la Ryder Cup (2008 et 2014).

Woods a déclaré « Je vais continuer à tout faire pour essayer de revenir. Dès que je me sentirai suffisamment près, je vais essayer de faire partie de l’équipe. Je suis très enthousiaste à l’idée de travailler avec Davis, les autres vice-capitaines, et les joueurs pour gagner la coupe. »

Pour Ian Poulter, un autre membre de l’équipe européenne, cette nomination est certes précoce, et pas forcément une mauvaise chose, mais ce n’est pas pour autant un avantage décisif que l’Europe n’arrivera pas à contrer.

L’avenir de Woods en Ryder Cup…

Tiger a certainement toutes les qualités pour occuper le poste de vice-capitaine, mais admettez qu’un golfeur de seulement 40 ans, vainqueur de 14 majeurs, 79 titres sur le PGA tour, et sans doute le meilleur joueur de tous les temps…pour conduire une voiturette lors de la prochaine Ryder Cup a de quoi surprendre !

Pour Charles Howell III, un golfeur pro sur le PGA Tour qui a souvent été confronté au Tigre dans sa carrière, c’est une surprise de le retrouver dans ce rôle, et surtout dans l’incapacité de pouvoir se qualifier pour faire partie de l’équipe.

Pourtant, c’est difficile de ne pas l’imaginer sur le terrain pour jouer, lui qui détient 17 victoires pour 13 défaites et 3 nuls dans ce format de jeu.

Pour le capitaine, Davis Love III, ce choix se justifie par le fait qu’il veut jouer un rôle majeur dans cette équipe, être le leader sur le terrain ou en dehors.

Love poursuit son argumentation en défendant la motivation de Woods, qui par ailleurs a souvent été critiqué pour ses prestations en demi-teintes en Ryder Cup, laissant penser qu’il n’était pas vraiment intéressé par ce match bi-annuel.

Avec une telle nomination alors que personne ne sait quand Woods pourra rejouer au golf, cela démontre qu’il est au contraire très attaché à la Ryder Cup.

D’ailleurs, Woods a fait part de son envie de contribuer dès le mois de décembre dernier au moment des premières réunions de la task force, y compris pour être simple vice-capitaine.

Pour la petite histoire, c’est Fred Couples qui a reçu un appel du tigre demandant si Davis Love III pouvait le rappeler.

Il pensait qu’il ne pourrait pas jouer, mais il voulait tout de même aider.

Plus précisément, il veut gagner, il veut en être, et ne pas rester chez lui.

Pour un de ses compatriotes et équipiers, Zach Johnson « Croire qu’il ne se soucie que de ses titres individuels est une erreur de jugement le concernant. Il est passionné par la Ryder Cup.»

Ajoutant “ Donc, quand vous avez le meilleur joueur de tous les temps dans l’équipe, qu’il joue ou non, c’est un gros avantage. »

Charles Howell III qui a joué avec Woods en 2003 pour la President’s Cup l’affirme « Jouer avec lui m’a apporté une grande confiance supplémentaire. Il m’a relaxé en me disant que c’était juste du golf. S’il ne joue pas, il sera certainement un vice-capitaine fantastique. »

Dans un monde parfait, Woods devrait pouvoir faire les deux : jouer et inspirer toute l’équipe.

Cependant, à ce jour, Woods est retombé au-delà de la 384ème place mondiale, et il n’a complété qu’un seul top-10 en l’espace de deux ans.

Pour faire partie de l’équipe américaine en tant que joueur, il lui reste jusqu’au 27 septembre 2016…

Pour Davis Love III qui l’a eu au téléphone « J’ai parlé avec lui à plusieurs reprises ces dernières semaines, au sujet de son dos, de son ressenti, comment il va jouer, et comment il va s’entraîner….Il se dit très excité par la perspective de faire partie de l’équipe. Ne vous trompez pas, cela reste son objectif numéro 1. »

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.