Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Circuits PRO de golf

Ryder Cup 2014: Watson annonce son mode de sélection

Tom Watson : Le prochain capitaine de Ryder Cup US

La PGA a quelque peu brisé la tradition en renommant à la tête de son équipe de Ryder Cup, un ancien capitaine déjà vainqueur en 1993, et qui plus est en Europe, ce qui constitue toujours à ce jour, la dernière victoire des USA sur le sol européen.

Huit fois vainqueurs en majeurs, Tom Watson aura près de 65 ans quand les premiers matchs débuteront en septembre 2014 à Gleneagles.

Il n’a pas occupé la fonction de capitaine depuis 1993, et d’ailleurs, Ian Poulter, pilier de l’équipe européenne de Ryder Cup ne s’est pas privé de le rappeler, ajoutant que la nomination d’un tel vétéran côté américain, donnait un gros avantage à l’Europe, en plus de remettre l’Europe dans sa position préférée d’éternel challenger !

En effet, Paul McGinley (prochain capitaine européen) n’a pas le même palmarès que son illustre ainé, et se trouvera dans une position comparable à celle de David contre Goliath !

Pourtant, Ian Poulter en est certain ! McGinley aura bien l’avantage contre Watson.

Plus jeune, et plus proche de ses joueurs, l’irlandais connaîtra parfaitement les leviers ou les freins à lever de chacun des joueurs pour les faire se surpasser, à l’image de ce qu’a pu réaliser Olazabal, lors de la dernière journée de Ryder Cup à Medinah, où les européens ont rattrapé un écart qui paraissait pourtant trop grand.

Toujours pour Poulter, Tom Watson, à cause de son âge ne pourra pas être aussi proche de ses joueurs, et n’a d’ailleurs pas eu l’occasion de jouer avec eux, et de les connaitre en situation sur le parcours.

Bien que la prochaine Ryder Cup 2014 ne commence que dans 18 mois, le prochain capitaine américain a une idée très précise de la façon dont il va procéder pour sélectionner, et motiver ses futurs joueurs.

Déjà vainqueur en 1993 au Belfry (Angleterre), Tom Watson devrait être pris plus au sérieux par Poulter

D’autant que le coaching a pris une place plus significative dans le job de capitaine de Ryder Cup depuis quelques années aux USA, puisque désormais ce dernier peut choisir quatre joueurs au lieu de deux.

En plus des huit golfeurs qualifiés au mérite, et donc par leurs résultats sur le PGA Tour, Tom Watson pourra, comme Davis Love III avant lui, sélectionner des golfeurs qui seront au sommet de leurs formes, à quelques jours du début de la prochaine Ryder Cup.

Sauf que justement, aux USA, on reproche Davis Love III de ne pas avoir assez tenu compte de l’état de forme de ses joueurs, en écartant notamment Hunter Mahan au profit d’un Steve Stricker, finalement transparent à Medinah.

Les américains et Tom Watson semblent avoir retenu la leçon, et ne pas vouloir recommettre la même erreur une deuxième fois.

Pour Watson, le critère de sélection le plus important sera la forme de swing du moment, additionné au fait d’être capable de jouer sous pression, et dans de mauvaises conditions.

En cela, le capitaine américain anticipe ce qui va attendre les golfeurs US à Gleneagles, en termes d’ambiance au tour des greens.

Surtout quand on se souvient de l’hostilité du public américain à l’endroit des golfeurs européens lors de matchs à Medinah…

L’expérience sera l’autre grand critère de sélection que retiendra Tom Watson, au moment de coucher quatre noms en plus des huit qualifiés.

Pour ce dernier, la combinaison idéale pour une sélection est un mélange d’expérience, de temps de jeu déjà accumulés en Ryder Cup, et de forme du moment.

En 1993, tous les joueurs américains qui étaient situés entre la 11ème et la 20ème place de la Money List et donc éligible à une place en Ryder Cup ne jouaient pas bien à quelques jours du début des matchs au Belfry, et c’est pourquoi, il s’est tourné avec succès vers Lanny Wadkins et Raymond Floyd !

De là, à ce qu’il nous sorte un Fred Couples pour la prochaine édition, Tom Watson est prêt à jouer un vilain tour aux européens !

En attendant le 9 septembre 2014, le match est déjà lancé par presse interposé, et on peut compter sur ce renard de Watson, pour faire habilement monter la pression !

Dernière minute : Tom Watson a annoncé en complément de cet article avoir décidé de changer le nombre de "choix du capitaine" pour réduire de 4 à 3, le nombre d'invitations qu'il pourrait décerner à des joueurs américains.

Ce système permet d'octroyer une place supplémentaire au classement au mérite, et ainsi, en 2014, 9 golfeurs au lieu de 8 cette année se qualifieront directement pour la prochaine Ryder Cup, sans avoir l'aval du capitaine.

Ce changement est plutôt très bien accueilli par les observateurs américains. Tom Watson a admis avoir consulté Paul Azinger avant de faire cette annonce, et donc bénéficier de son soutien quand à cette modification qui n'a rien d'anodine.

Avec ce nouveau système, Hunter Mahan aurait bien été présent à Medinah en septembre dernier.

Rappelons que sauf changement, Paul McGinley n'aura de son côté que deux choix en plus des 10 golfeurs qualifiés au mérite pour l'Europe.

Pour rappel, le Masters 2013 sera l'occasion du début officiel du comptage des points pour la qualification au mérite pour la prochaine Ryder Cup.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.