Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Circuits PRO de golf

Ryder Cup 2012: Un français peut-il participer?

Ryder Cup 2012: Un français peut-il participer?

A deux mois de la Ryder Cup 2012, qui aura lieu aux Etats-Unis à Chicago dans l'Illinois, et sur le célèbre parcours du Medinah Golf Course n°3, on peut se demander, si un français fera partie de l'équipe européenne emmenée par José Maria Olazabal.

Après Jean Van De Velde, 1er français a avoir participé à la Ryder Cup en 1999, et Thomas Levet, 1er français vainqueur de la Ryder Cup avec l'équipe européenne en 2004, il ne semble pas qu'on puisse encore leur trouver de successeurs en 2012.

A 6 ans de la prochaine Ryder Cup 2018, organisée en France et sur le parcours francilien de l'Open de France, au golf national, cela commence à devenir inquiétant.

Un français sera-t'il qualifié dans l'équipe de Ryder Cup 2012 emmené par Olazabal à Medinah ?

Actuellement, les 10 meilleurs golfeurs européens sur la liste des qualifiés sont :

  1. Lee Westwood (Ang)
  2. Martin Kaymer (All)
  3. Rory McIlroy (Irl. Nord)
  4. Graeme McDowell (Irl. Nord)
  5. Ian Poulter (Ang)
  6. Ross Fisher (Ang)
  7. Francesco Molinari (Ita)
  8. Miguel Angel Jimenez (Esp)
  9. Peter Hansson (Sue)
  10. Eduardo Molinari (Ita)

Bien sûr, il reste 2 wild-cards disponibles, et surtout le classement actuel n'est pas définitif, mais attention les écarts commencent à se creuser, entre les meilleurs golfeurs européens et les golfeurs français.

Le 1er français au classement européen est pour le moment Gregory Bourdy qui vient de récemment participer à l'US Open de golf (a manqué le cut). Bourdy occupe la 26ème place, juste devant Greg Havret (27ème), Raphael Jacquelin (35ème), Thomas Levet (78ème), Jean-Baptiste Gonnet (93ème) et Julien Guerrier (103ème).

Dans une telle situation, il faudrait presque un miracle pour qu'un français foule les greens de Medinah en Septembre 2012. Bourdy accuse un sérieux retard sur la 10ème place du classement. Il lui faudrait pratiquement multiplier par 2 son nombre de points en seulement 2 mois.

D'autant que José Maria Olazabal et le comité européen de la Ryder Cup ont modifié les critères de qualification pour la prochaine Ryder Cup. Désormais, ils prendront en compte les 5 premiers de la liste des points acquis en Europe, et les 5 premiers européens au classement mondial.

Le capitaine européen de Ryder Cup va donc fusionner les résultats de 2 listes, pour composer son équipe et faire la part belle à l'élite du golf européen, soit Westwood, Kaymer, Donald, McIlroy déjà largement assuré de faire partie de l'équipe sauf blessures.

Olazabal est directement à l'origine de ce changement de critères de qualifications pour la Ryder Cup 2012, et est ravi que le comité est accepté cette modification, qui lui assure d'avoir les 10 meilleurs golfeurs européens sur la période comprise entre septembre 2011 et aout 2012.

Le début des qualifications ayant commencé à partir de l'Omega Masters de Crans-sur-Sierre en Suisse, édition 2011, et se concluront au Johnny Walker Championship de Gleneagles, édition 2012.

Peu de chances de voir un français à la Ryder Cup 2012, et y compris avec une wild-card, mais l'enjeu sera 2014, et surtout 2016 pour la France du golf !

A moins d'un miracle, il n'y aura pas de français en Ryder Cup cette année, et ce n'est pas la meilleure façon de préparer la Ryder Cup 2018.

Pour les tricolores, il ne restera donc plus que 2 occasions de se préparer à cette compétition par équipes si particulière : 2014 et 2016.

Souhaitons aux français de ne pas avoir à mendier une wild-card en 2018, qui mettrait le golf européen dans l’embarras. Il serait souhaitable pour l’engouement de l’événement, et la promotion du golf en France, et plus largement en Europe Continentale, qu’au moins un français soit présent à Paris, sur les fairways du golf national en septembre 2018.

Le mieux pour y parvenir, serait que dans les 6 ans à venir, un ou deux golfeurs tricolores s’installent durablement dans le top 10 européen.

Facile à dire, mais pas facile à faire ! La concurrence est très féroce au plus haut niveau européen, mais les français ont largement leurs chances.

Au sortir de l’US Open 2012, Gregory Bourdy affirmait qu’il se sentait vraiment tout près des meilleurs golfeurs du monde. Raphael Jacquelin a réussi une magnifique performance sur ce même US Open, pourtant peu favorable aux golfeurs habitués aux parcours du circuit européen.

Les récentes performances de Victor Dubuisson, et Romain Wattel laissent penser que la jeune garde, a toutes les chances d’être au rendez-vous des prochains grands évènements de Ryder Cup.

Gregory Havret, Jean-Baptiste Gonnet, et Julien Guerrier sont aussi capables d’exploits retentissants sur les parcours de golf les plus difficiles du monde. Et enfin, Thomas Levet a encore récemment prouvé qu’à 43 ans, il pouvait être le chef de file du golf français.

Mais pour arriver au sommet de la hiérarchie du golf européen, il ne faudra plus seulement faire des exploits occasionnels mais durer ! C’est tout le défi qui attend les golfeurs français, pour ne plus manquer de rendez-vous de Ryder Cup.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.