Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Circuits PRO de golf

Les enjeux de la Ryder Cup 2010 avec ou sans Tiger Woods?

Ryder Cup 2010 : team USA

Lors du traditionnel affrontement Europe contre Etats-Unis, qui aura lieu du 1er au 3 octobre sur le parcours de Celtic Manor Resort, l'équipe européenne dont le capitaine est le célèbre écossais Colin Montgomerie, pourrait présenter un visage 100% anglo-saxon, ce qui n'est pas arrivé depuis 1979.

En effet, à cette date, la Grande-Bretagne se faisait régulièrement étrillé par les Etats-Unis, et cela remettait même en cause l'intérêt de la Ryder Cup.

Depuis les joueurs du vieux continent sont venus donnés de l'intérêt, du panache, et de la passion à cette très vieille compétition, et en particulier, l'histoire retiendra l'impact des espagnols Seve Ballesteros et José Maria Olazabal.

A tel point que l'Europe remporta dès lors huit Ryder cup sur quinze !

Pourtant cette année, force est de constater que Colin Montgomerie devrait appeler uniquement des britanniques sur les bases des résultats en compétition.

En juillet, dix joueurs anglo-saxon faisaient partie du top-50 mondial.

Du coté américain, le capitaine Corey Pavin est confronté au plus gros problème de la sélection US depuis plus de 10 ans : la sélection de Tiger Woods.

Le N°1 mondial, qui sort d'une saison dramatique voir tragique, n'a pas marqué les points nécessaires pour gagner sur le terrain sa qualification.

Il reste à Pavin 4 wild-cards à distribuer pour composer son équipe...appeler Tiger est un casse-tête.

Woods n'a jamais été un joueur majeur de Ryder cup, et a toujours été l'ombre de lui-même dans cette compétition par équipe, ce qui ne milite pas pour lui !

De plus son image médiatique et son jeu en cette fin de saison, le laisse en grande difficulté sur et en-dehors des parcours, ce qui pourrait être un lourd fardeau à porter pour son capitaine et ses coéquipiers.

S'il ne s'appelait pas Woods, Pavin ne se poserait même pas la question de l'emmener en Ecosse, mais voilà dans quel sport peut-on se passer du numéro un mondial ?


Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.