Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Secrets de Richard: Etes-vous sûr d’aligner votre face square?

Secrets de Richard: Etes-vous sûr d’aligner votre face square?

Au cours d’une séance d’essai de clubs où j’essayais de régler le lie pour qu’ils correspondent à mon swing (très flat), Richard Hurvitz, pro et consultant sur jeudegolf.org m’interpelle au sujet de la face de mon club à l’adresse. « Est-ce que tu penses que ton club est vraiment square ? » Sûr de moi, je lui réponds « Et bien je pense que oui… » De là est née l’idée de cet article de la part de Richard, qui bien sûr m’a justement contredit…

Découvrez nos formules d'abonnements

Me regardant taper des balles devant le trackman, content du changement notable de régularité et de trajectoire de mes balles suite à la modification du lie de mes clubs, Richard Hurvitz, pro américain, qui vit en France depuis plus 30 ans, ancien joueur sur le tour en même temps que Greg Norman, Johnny Miller ou encore Tom Kite, s’arrête derrière moi, et sans même avoir besoin de regarder les données du trackman, et notamment l’angle d’ouverture de la face me demande gentiment, si je veux apprendre quelque chose à propos de mon swing !

Evidemment, les yeux et les oreilles grands ouverts, je m’arrête de taper pour lui passer les commandes.

Ainsi, vous connaissez la genèse de ce nouveau sujet, qui semble bien utile pour bons nombres d'amateurs...

L’exemple du vainqueur du Masters 1956 : Jack Burke Jr dit Jacky Burke

Il y a très longtemps…Peut-être une quarantaine d’années en arrière, j’ai pris une leçon avec Jacky Burke. Je m’en souviens comme si c’était hier.

Nous avons commencé à 10 heures du matin, et j’ai joué jusqu’à 16 heures sous le regard de ce joueur fantastique.

Jack a remporté le Masters 1956, saison qui a vue l’apogée de sa carrière avec notamment le titre de joueur PGA de l’année, et rien que pour cela, il avait toute mon admiration.

Surtout qu’en plus d’être un grand golfeur, c’était et c’est toujours un grand Monsieur (93 ans). A la fin de la journée, il ne m’a d'ailleurs pas fait payer la leçon !

Ce n’est pas tous les jours que l’on peut prendre un cours de golf avec un champion d’Augusta, surtout que tout au long de sa carrière de pro démarré en 1940, Jacky a remporté 16 tournois sur le PGA Tour, participé à plusieurs campagnes victorieuses en Ryder Cup dont celle de 1951 qui l’a rendu célèbre.

Plus récemment, il a servi de vice-capitaine à Hal Sutton pour la Ryder Cup 2004, et a notamment été le coach putting de Phil Mickelson.

Pour la petite histoire, il faut savoir que Jacky partage son vestiaire permanent à Augusta avec un certain Tiger Woods.

Donc, au cours de cette journée passée en compagnie de ce grand champion, Jacky se tenait devant moi, et m’a arrêté pour me dire que ma face de club à l’adresse n’était pas parfaitement square, mais au contraire, ouverte !

Au bout de la séance, je lui demande de taper des balles pour moi, juste pour le plaisir de voir taper un champion du Masters.

Et là, je remarque exactement la même chose pour Jackie avec mes vieux clubs McGregor ! De ma position, en face de Jackie à l’adresse, je crois voir qu’il ouvre la face du club.

Cette expérience a changé à jamais ma façon d’enseigner le golf.

Jack Burke Jr vainqueur du Valero Texas Open 1952

La perception différente de l'ouverture de la face selon le point où on se trouve...

Selon moi, selon le point où vous vous trouvez par rapport à la face du club, vous n’avez pas la même perception de la position de la face du club !

Les yeux posés au-dessus de votre balle et de votre club, vous pouvez avoir l’impression que votre club est parfaitement square, soit la face perpendiculaire à la ligne formée entre votre balle, et votre cible.

Une fois que quelqu’un se fixe devant vous à l’adresse, depuis cette même position, il peut néanmoins constater que votre face est en fait ouverte.

Depuis ce jour, quand je suis au-dessus de la balle, je m’évertue à fermer la face de mon club le plus possible, et en tout cas, le plus possible de façon à ce que le coup reste facilement jouable.

Comment voulez-vous taper des coups de golf en plein centre de la face, et avec une trajectoire droite, si déjà à l’adresse, vous ne définissez pas correctement la notion de face square ?

Expérience d’une face de club ouverte croyant qu’elle était square

Face légèrement ouverte vue de dessus

Ci-dessus, je vous ai illustré la position de ma face de club à l’adresse vue de dessus, pensant que justement ainsi, elle était square…à tort.

Pour mieux l’illustrer, j’ai positionné des baguettes parallèles à la ligne de trajectoire, et une baguette qui est censée symboliser la prolongation de ma face de club…et concrètement, vous pouvez finalement constater qu’elle est ouverte, et pas totalement square.

Il ne suffit pas de grand-chose pour que la balle démarre sa trajectoire à droite de la cible.

En l’occurrence, selon un launch monitor (radar de mesure), une telle position de la face à l’adresse peut générer un angle d’ouverture de la face de près de 2% au moment de l’impact.

Or, 2% au départ sur un coup tapé à plus de cent mètres, et c’est plusieurs mètres d’écarts avec la cible…et ce, quand vous n’essayez pas de corriger cette tendance à lancer à droite par un coup de barre à gauche donnée par les mains.

Sur le premier cliché, j’ai triché en vous mettant des baguettes pour illustrer à quel point la face était ouverte.

Quand vous jouez, vous n’avez pas de baguettes pour vous aider à prendre des repères.

Face légèrement ouverte vue de devant

Sur ce deuxième cliché, le pro Richard Hurvitz voit au premier coup d’œil que la face est ouverte.

Notez-vous aussi que si vous pouviez avoir un doute sur la première prise de vue, là, le doute n’est plus vraiment permis.

Pour rappel, je n’ai pas cherché à caricaturer en vous mettant une face complètement ouverte de 15 degrés ! Car le problème rencontré ici, c’est du réglage juste à quelques degrés près.

Si je caricature avec un angle d’ouverture trop élevé, l’intérêt de cet article perd de son sens, car il s’agit ici de démontrer la différence de perception entre une face parfaitement square, et une face de club que l’on croit square.

Maintenant qu’est-ce qu’une face de club vraiment square ?

Face square vue de dessus

En ayant l’impression de fermer la face, au moins visuellement quand je suis au-dessus de la balle, cette fois, cette dernière est réellement square par rapport à la cible.

Pour preuve, le deuxième cliché…

Face square vue de devant

Cette fois, la personne qui sera devant vous ne pourra pas visualiser une face de club légèrement ouverte.

Par rapport à la baguette qui symbolise une ligne imaginaire en prolongement de l’ancienne position de la face ouverte, vous pouvez distinguer une rupture.

Il suffit de quelques degrés pour modifier considérablement la trajectoire de la balle.

Entre ce que l’on croit voir au-dessus de la balle ou devant, il peut y avoir une différence.

Cela milite pour s’entraîner devant un miroir de plein pied, mais surtout cela milite pour faire un bon check-up des fondamentaux avant de déclencher un swing, en commençant par savoir si la face est réellement positionnée dans la direction que l’on vise…dixit un vainqueur du Masters !

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.