Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Les bons partenaires pour jouer au golf

Les bons partenaires pour jouer au golf

On peut préférer jouer au golf tout seul, cependant sans être véritablement un sport d’équipe, le golf est une activité sportive qu’en général l’on aime partager avec d’autres golfeurs.

Découvrez nos formules d'abonnements

En fonction de sa situation, on va choisir de jouer avec sa femme, son mari, ses enfants, des amis, ou bien avec des membres du même club.

Et puis il y a les partenaires qui nous sont imposés le temps d’une partie, que ce soit au cours d’une compétition, ou au hasard des départs déterminés par le club de golf.

Comment bien s’entendre avec eux ?

Un des bonheurs du golf est de vous permettre de rencontrer un grand nombre de personnes très différentes, mais cela peut être également un inconvénient.

Ainsi, une journée passée sur un parcours de golf peut devenir un merveilleux moment si vous le partagez avec le bon partenaire, comme cela peut devenir un cauchemar interminable si vous devez supporter un partenaire exécrable.

Et vous, comment vous assurer d’être un bon partenaire de golf ?

Pour savoir ce que nous attendons de nos partenaires de golf, peut être faut-il commencer par s’interroger sur notre propre attitude sur un parcours.

Si nous pensons que cette attitude est convenable vis-à-vis de nos partenaires, c’est certainement celle que nous sommes en mesure d’attendre des autres.

Nous avons tous de multiples occupations, aussi il n’est jamais impossible d’être quelquefois en un peu retard.

N’ajoutez pas à l’appréhension de vos partenaires au moment de prendre le premier départ, l’interrogation de savoir si vous allez être là à temps.

Les premières impressions comptent dans le golf comme ailleurs dans la vie.

Être un peu en avance au moment de prendre un départ permet de commencer à rompre la glace et de rassurer tous les participants.

L’attitude, du premier tee de départ au dernier green

Autour du tee de départ, pendant qu’un de vos partenaires est à l’adresse et s’apprête à effectuer son coup, ce n’est plus le moment de vérifier dans vos poches si vous avez bien vos clefs de voitures, pas plus que de chuchoter à l’oreille d’un des autres partenaires ou de laisser sonner votre téléphone que vous avez oublié de couper.

L’attitude, du premier tee de départ au dernier green

Au cours du jeu, et même si tout le monde n’a pas le même rythme ni la même vitesse, pendant que les autres joueurs exécutent leurs coups, commencez à préparer votre propre prochain coup, estimez la distance, choisissez la cible, le club à utiliser, analysez les pentes du green.

En fait, soyez prêt à jouer dès que ce sera à votre tour, vous devez tout simplement aller le plus vite possible tout en restant dans votre zone de confort.

Sur le parcours, savoir quand parler, et surtout quoi dire à vos partenaires.

Pour passer un bon moment de golf, vous avez tout intérêt à ce que vos partenaires du jour gardent le moral et soient de bonne humeur.

Renvoyez-leur des pensées optimistes, ainsi quand un de vos partenaires rate un coup, plutôt que de l’enfoncer, dites lui plutôt : « Vous avez tapé un bon coup, juste manqué un peu de réussite ! ».

Sur le green, si votre balle est la plus proche du trou, prenez le drapeau, de toute façon vous allez être le dernier à putter.

Il n’y a rien de plus agaçant sur un green au cours d’une partie de golf, d’avoir un des partenaires qui ne se soucie jamais du drapeau, que ce soit pour l’enlever ou le remettre en place.

Tous dans la même galère, nous sommes solidaires…

Suivez la direction des balles de vos partenaires, il nous arrive à tous de taper des balles à la destination incertaine.

Un partenaire sympathique va vous apporter son avis sur la direction et la zone dans laquelle votre balle a pu terminer sa course.

Et s’il s’avère difficile de retrouver une balle, participez à sa recherche, vous serez bien content à une autre occasion, que votre balle égarée soit retrouvée par un de vos compagnons de jeu.

Même si la règle nous donne cinq minutes pour trouver une balle, quand il est évident que votre balle a traversé les bois et les bosquets, jouez une balle provisoire avant d’aller chercher la première.

De cette façon, vous ne ferez pas attendre tout le monde en revenant en arrière pour rejouer à nouveau.

Un sourire, et la pression retombe…

Restez sympathique quelle que soit la façon dont vous jouez.

Si pendant un parcours rien ne vous souri, que vous enchaînez les tops, les grattes, ou les balles dans les arbres, ne transposez pas votre agacement et votre pression sur les autres joueurs.

Ils risqueraient d’avoir envie de s’éloigner de vous, et ce qui devait être un bon moment de golf devenir un cauchemar.

La meilleure chose à faire quand vous êtes contrarié par votre jeu, et qui vous permettra de retrouver le moral, est de changer de sujet.

Si vous les connaissez-peu, demandez à vos partenaires, quel est leur job, leur situation familiale, ou tout simplement s’ils sont satisfaits par la marque de leurs clubs ou par les balles qu’ils jouent.

Évitez de donner des conseils à vos partenaires s’ils ne les sollicitent pas. Il n’y a rien de plus agaçant quand on rate un coup ou quand on enchaîne des difficultés, de recevoir des conseils de joueurs qui n’en ont pas forcément la capacité.

Laissez cela aux enseignants, et pensez aux conseils à ses élèves de Butch Harmon, un des plus grands entraîneurs de golf : « jouez avec ce que vous avez ce jour-là, et demandez de l’aide plus tard ».

Soyez généreux avec les compliments, le golf est un jeu très difficile et nous avons tous besoin d’encouragements.

Tout comme vous pouvez être aussi généreux en offrant une boisson ou quelques biscuits à un partenaire qui en serait démuni ce jour là.

Soyez honnête sur votre score, ce sera aussi agréable pour vos partenaires que profitable pour vous. Au même titre que quand on vous demande votre handicap, ne dites pas une phrase que l’on entend trop souvent : « je joue 24 », ce n’est pas un handicap, c’est une illusion. Si vous êtes classé, c’est ce classement qui est le seul valable.

Soyez souriant, c’est contagieux…

Le golf n’est pas différent de toute autre interaction sociale. On peut être confronté à des gens de tous horizons, et qui peuvent nous paraître bien différents de notre propre milieu.

Une chose est certaine, il y a toujours quelque chose à apprendre d’une partie de golf avec des partenaires, connus ou inconnus, c’est souvent une petite leçon d’altruisme.

Vous pouvez également penser à votre partie de golf comme un investissement qui vous permettra de vous faire apprécier par vos partenaires du jour.

Devenez un partenaire agréable et ainsi d’autres golfeurs voudront jouer avec vous, c’est le bénéfice…

Finalement, le partenaire de golf idéal sera le reflet de celui que nous voulons bien être nous-même.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.