Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Exemple d'article de Test pour un bois de parcours

Test bois 3 Cobra King Ltd

Exemple d'un test de club parmi plus d'une centaine d'autres tests déjà réalisés depuis 2012....

Avec le concours de notre consultant Test & Technique, Xavier Bretin, pro de golf, nous vous proposons ci-après l’essai du bois 3 King Cobra Ltd au trackman, avec en plus des impressions du pro, les données trackman de trois joueurs avec trois vitesses de swings distinctes, dont un senior swinguant à moins de 70 mph.

Le bois 3 sera-t-il dans la lignée du driver ? Quel smash factor peut-on espérer ? Les réponses avec notre test exclusif et indépendant…

1.LE CLUB TESTE : BOIS DE PARCOURS COBRA KING LTD

Pour ce nouvel essai, Cobra a mis à disposition un cart fitting complet. Nous avons orienté notre choix sur les shafts recommandés par la marque pour ce type de bois, à savoir un Matrix Red Tie 65Q4k, et un Aldila Rogue 95 Msi.

Dans les deux cas, il s’agit de shafts relativement courts, et lourds.

Pour les besoins du test, nous ne vous proposerons des données comparatives que pour les shafts regular comme nous le faisons systématiquement pour tous les bois de parcours.

1.1 La catégorie du club testé

Ci-dessous, un résumé de notre panel de clubs testés en 2015 et 2016, et de leurs configurations (loft, poids du shaft, et longueur du shaft).

Concernant un bois de parcours, la séparation théorique du marché entre club player et improvment est justement très « théorique ».

Disons que la segmentation est essentiellement liée au prix des clubs des différentes marques. Le bois 3 Cobra King Ltd est de ce point de vue un club Player alors que le Cobra King F6 est plus un club improvment.

D’une catégorie à une autre, les écarts de performances sont minimes.

2. Les conditions du test

Pour ce test, nous avons fait appel à deux testeurs amateurs au magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or, et complété avec le test du pro, Xavier Bretin, enseignant au golf de la Sorelle.

Ci-dessous, les données moyennes de nos testeurs par rapport à tous les bois de parcours déjà testés.

Ces données permettent de fournir un étalonnage.

Le smash factor est l’indicateur de la tolérance (capacité à ramener régulièrement la balle au centre de la face), tandis que le degré d’efficacité est le ratio entre la distance générée au carry (avant la roule), et la vitesse de swing déployée pour générer cette distance.

Ces deux indicateurs sont les plus importants dans nos tests.

Précision : Le profil (20 à 29 d’index) est un senior de 65 ans. Tous sont des golfeurs très expérimentés avec plus de 20 ans de pratique.

Concernant les données de Xavier Bretin, notez qu’il n’est pas nécessairement le swing le plus rapide du panel, mais en revanche, sa qualité de centrage de balle lui confère le meilleur smash factor, et ensuite, sa manière de swinguer privilégie des trajectoires très tendues, et un taux de spin faible pour une roule encore plus importante.

A votre demande et dans le cadre de notre procédure qualité, nous produirons toujours plus de données, et de testeurs différents.

4. Les enjeux du test

Le driver nous avait totalement bluffé ! Avec les mêmes arguments techniques, à quoi faut-il s’attendre avec ce bois 3 ? Smash factor élevé ? Degré d’efficacité élevé ?

5. Les paramètres clés d’un test de club

Pour nous, un test doit aborder quatre thématiques :

  • La tolérance ou maniabilité exprimée par le smash factor, rapport entre la vitesse de club produite par le golfeur avec le club, et la vitesse de balle produite à l’impact.
  • La puissance ou distance exprimée par le degré d’efficacité du club, rapport entre la vitesse de swing, et la distance finalement générée au carry.
  • L’optimisation du vol de balle, croisement de l’angle de lancement et du taux de spin.
  • La précision ou dispersion des balles tapées avec le club, exprimé en écart horizontal et vertical par rapport au centre du fairway.

5.1 Tolérance & puissance

Ce graphique représente le croisement du smash factor et du degré d’efficacité pour déterminer le rapport entre tolérance et puissance.

Trois testeurs…trois résultats différents avec le manche stiff !

Pour le pro Xavier Bretin dont vous retrouverez plus bas les commentaires en vidéo, le gain de tolérance est certain par rapport à d’autres clubs que nous avons pu lui faire tester.

En revanche, en efficacité pure, il a eu l’occasion de faire mieux, et notamment avec le Cobra King F6.

Pour le testeur à vitesse de swing rapide (plus de 90 mph au bois 3), la qualité de ce club ne se dément pas. Il gagne en tolérance, et en puissance.

A l’inverse, le shaft un peu raide de la configuration testée à logiquement desservie notre testeur, ce qui nous permet aussi de démontrer que le King Ltd n’est pas à mettre dans toutes les mains.

Il prouve réellement son efficacité et son gain de tolérance pour des golfeurs à vitesse de swing rapide, et capable de centrer relativement régulièrement.

En-dessous, d’une certaine vitesse, ce club n’est pas encore le plus adapté, surtout avec un shaft rigide.

5.2 Distance (carry) en mètres

Veuillez trouver ci-dessous les données brutes du test.

Comme vu plus haut, le King Ltd bien employé peut donner des distances particulièrement élevées pour des golfeurs à vitesse de swing rapide.

Entre les trois testeurs, notez les différences de spin !

5.3 Optimisation du vol de balle

En théorie, plus l’angle de lancement est élevé, et plus le taux de spin est bas, et plus la balle a des chances de parcourir une distance importante.

Ci-dessous, les données pour le pro, Xavier Bretin, qui a généré des trajectoires beaucoup plus tendues avec le King Ltd en stiff par rapport au King F6 en regular.

5.4 Précision & dispersion

La dispersion est bien entendu plus le fait du testeur que du club ! Cependant, certains clubs ou certaines opérations de fitting permettent d’en atténuer les effets.

Testant toujours des configurations standards, nous considérons que tous les clubs sont à armes égales.

Ci-dessous, le pro a fait preuve d’une bonne précision avec le King Ltd. Il a globalement mieux centré la balle par rapport aux deux autres bois testés le même jour.


Fait que nous observons en commun avec nos différents testeurs, le King Ltd n’est pas particulièrement dispersant latéralement, par contre, une balle mal centrée, et c’est tout de suite une perte de distance conséquente. A nouveau, c’est plus le fait du shaft…

6. Comparaison au panel

Pour établir ce tableau, nous avons compilé les données de tous nos testeurs par clubs.

Bien que de manière générale, les écarts soient marginaux, et contestables d’un point de vue d’un fitting avec un professionnel qui pourra ajuster la meilleure tête, et le meilleur shaft possible, ce test de solutions standards illustre que le Cobra King Ltd fait partie des clubs les plus tolérants en moyenne.

Entre le King LTD et le King F6, notez les écarts d’efficacité, d’angle de lancement et de taux de spin…

8. BILAN DU TEST

Bénéficiant des mêmes atouts que le driver, le Cobra King Ltd est assurément un des bons choix possibles sur cette saison 2016.


Pour Xavier, entre le King Ltd et le King F6, et même s’il a obtenu quelques balles plus longues avec le F6, d’un point de vue sensation, il n’y a pas photo en faveur du produit luxe de Cobra.

Angle de lancement tendu, peu de spin, une belle vitesse de balle, et surtout un smash factor élevé combiné à une belle tête, ce qui n’enlève rien à son attractivité, le Cobra King Ltd est bien né.


Toutefois, ce n’est pas un club pour tout le monde. Il faudra gagner en vitesse de swing pour tirer le maximum de cet outil.

Restez informé

Recevez notre newsletter