Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

La trajectoire de votre balle de golf est votre meilleur entraîneur !

A l’occasion de sa dernière émission sur JeudeGolf.tv, le Putting By Rudy, le coach Rudy Olmos rappelle que votre balle de golf, et plus précisément sa trajectoire, est votre meilleur entraîneur, car elle vous délivre un feedback exact sur la qualité de votre coup. A l’occasion de ce sujet, on se rappelle que toutes les amatrices et tous les amateurs n’ont pas accès fréquemment à un radar de mesure type Trackman ou FlightScope, et pourtant peuvent beaucoup apprendre de leurs trajectoires, et notamment pour les corriger quand c’est souhaitable.

Découvrez nos formules d'abonnements

Comment auto-contrôler la qualité de ses coups à travers le vol de la balle ?

Sans radar de mesure, c’est pratiquement impossible de mesurer ce qui se passe au moment de l’impact, entre le club et la balle. Cependant, quand on joue au golf, plus que de savoir ce qui se passe au moment de l’impact, vous êtes intéressé par le résultat ou comment produire ce résultat.

Au-delà du moment précis de l’impact, vous voulez comprendre les causes et les conséquences.

Depuis l’apparition des « launch monitor », on a remis en cause certaines règles très anciennes concernant les lois balistiques.

Désormais, nous avons la certitude que la balle démarre sa trajectoire dans la direction où pointe la face au moment de l’impact.

Pour beaucoup d’amateurs, la principale difficulté consiste à lancer une balle en direction de la cible, et sans effets. Pourtant, on peut taper une balle au centre de la face, et quand même la faire tourner à gauche ou à droite.

Taper au centre avec une face square ne suffit pas pour taper une balle parfaitement droite !

En effet, la forme de la courbe donnée à la balle dépend de l’écart entre le point d’impact dans la face, et la direction du chemin du club à l’impact.

La trajectoire de balle est en effet fortement déterminée par la relation entre le chemin du club, et la position de la face à l’impact.

Pour l’enseignant américain Tom Stickney, pour comprendre votre trajectoire de balle, la première chose à vous demander est quelle est la position moyenne de votre impact avec la balle dans la face !

Pour le pro, toutes les golfeuses et tous les golfeurs ont en fait une tendance à donner de l’effet à la balle, que ce soit en draw, ou en fade, prononcé ou léger.

Quand on prend en compte la position moyenne de la balle dans la face du club, vous avez soit tendance à taper plus près du talon ou plus près de la pointe.

Pour Stickney, si on ne connait pas cette donnée, on ne peut pas établir la bonne analyse.

Sans radar, vous pouvez acheter pour moins de 20 euros sur Amazon des étiquettes à fixer sur la face de vos clubs (attention, selon les qualités, certaines étiquettes se décollent difficilement) et qui vous renseigneront sur votre surface de frappe réelle.

Le sujet, ce n’est pas de chercher à taper parfaitement, mais au contraire, de bien identifier à quel endroit vous frappez la balle le plus régulièrement, et pour justement en tirer un enseignement.

En fait, sauf à ce que vous tapiez complètement en-dehors du centre, ce qui serait la première chose à corriger, pour le reste, vous pouvez continuer votre auto-contrôle en vous posant 3 questions.

Dans quelle direction part ma balle de golf ?

Toujours sans radar, vous avez plusieurs astuces pour évaluer distinctement le départ de votre balle après l’impact. Soit vous avez développé une connaissance de votre jeu pour le repérer tout seul, soit vous pouvez utiliser un bâton planté droit devant vous (un stick d’entraînement), soit une corde ou ficelle posée au sol entre la balle et la cible… bref tout repère visuel qui permet de déterminer si la balle part à gauche ou à droite au démarrage de sa trajectoire.

Si je prends mon cas personne pour illustrer, on peut voir que ma balle part légèrement à droite de la cible.

Si on se réfère au trackman, mon chemin de club est légèrement intérieur-extérieur (pointe vers la droite de la cible), soit 3 degrés d’écart par rapport à la cible centrale.

En revanche, la face de club est pratiquement square (0,9 degrés) face à la cible.

Le fait que le chemin de club s’écart de même seulement 3 degrés à l’impact par rapport à la cible explique ce léger démarrage à droite de la trajectoire.

Cependant, le fait que la face soit square à l’impact explique largement pourquoi la balle reste axiale, et revienne même légèrement à gauche de la cible (1,3 mètres).

Retenez que comme nous savons que la balle suit la direction de la face pour la majeure partie de sa trajectoire. Si votre balle part à droite ou à gauche, c’est que votre face est orientée à droite ou à gauche au moment de l’impact.

Dans quelle direction ma balle courbe sa trajectoire ?

La deuxième chose à observer concernant votre vol de balle est la direction dans laquelle elle courbe.

Toujours en prenant l’exemple ci-dessus, on peut voir que la balle courbe vers la gauche et d’environ 4,2 mètres au maximum.

La balle terminant sa course à 1,3 mètres sur la gauche de la cible, au maximum, elle s’est écartée de 2,9 mètres sur la droite avant de courber, et revenir à gauche.

Si votre balle part dans la direction que vous souhaitez, et revient aussi dans la direction que vous souhaitez (vous voulez faire un draw), alors vous pouvez en déduire que la face du club, et le chemin du club sont cohérents par rapport à ce que vous vouliez faire.

Dans mon exemple, le chemin de club était plus décalé du centre que la face, c’est ce qui explique la courbure. Si les deux valeurs avaient été identiques, et par exemple de 3 degrés à droite pour le chemin, comme pour la face, la balle serait partie à droite sans courber (toute droite).

Toujours en partant du principe que la balle est tapée au centre de la face, le ratio entre le chemin et la face explique que dans 100% des cas, la balle va tourner vers la gauche.

Si je voulais faire courber la balle à droite, alors le chemin de club devrait être inverse, à savoir extérieur-intérieur.

Si vous voulez faire tourner la balle à gauche, le chemin de club doit être tout simplement plus orienté à droite de la cible par rapport à la face, et inversement, si vous voulez la faire tourner à droite.

Précisons qu’il s’agit des valeurs pour un droitier. Dans la cas d’un gaucher, il suffit d’inverser la logique.

De combien votre balle courbe à son point le plus haut ?

Cette troisième question est importante car elle permet de bien comprendre la relation entre le chemin du club, et la face.

On sait que la courbure est créée quand le chemin et la face ne pointent dans les mêmes directions (avec un coup tapé au centre de la face).

Plus l’écart entre les deux (chemin et face) est important, et plus la balle va courber, notamment avec les clubs dont les lofts sont les plus fermés.

Si Bubba Watson adore donner énormément de courbure à ses balles, dans mon cas, jouant sur des parcours « français » avec généralement beaucoup d’arbres et des fairways plutôt étroits, je préfère limiter au maximum les effets indésirables d’une courbure de trajectoire trop prononcée.

Comme vous, je n’ai pas des dizaines de personnes pour m’aider à chercher les balles dans les roughs ou dans la forêt.

Selon les chiffres donnés plus haut, le rapport de la face au chemin est de -2,2 degrés, ce qui est encore assez limité.

Ma tendance de swing naturelle étant intérieure-extérieur, ce qui est difficile à changer, pour limiter la courbure des mes balles, j’aurai toujours intérêt à envoyer ma face de club vers la droite de ma cible, et surtout pas à gauche.

Si je ferme trop ma face à l’impact, alors dans ce cas, la courbure va nettement augmenter.

Dans ce deuxième exemple, ma face de club est fermée à 2,1 degrés à l’impact (pointe à gauche de la cible) alors que mon chemin de club est plus prononcé à droite que lors du premier cas (6,2 degrés à droite), et du coup le rapport de la face au chemin monte à -8,3 degrés, la balle va courber de 5,4 mètres pour terminer à 8,5 mètres à gauche de la cible.

Dans le précédent exemple, elle n’avait terminée sa course qu’à 1,3 mètres à gauche.

A retenir

En premier lieu, vous devez savoir où vous tapez la balle dans la face. Vous devez chercher à taper au centre pour rendre vos coups plus prévisibles.

Quand on tape un peu n’importe où sur la face, le problème c’est qu’en plus du ratio du chemin par rapport à la face, vous ajoutez le phénomène de « Gear effect » qui agit en exagération ou réduction des effets donnés à la balle.

Ensuite, si votre balle démarre sa trajectoire à droite ou à gauche, vous savez dans quelle direction pointait votre face au moment de l’impact.

Si votre balle suit la trajectoire que vous désiriez au démarrage, mais qu’ensuite, sa courbure s’accentue trop, alors vous savez que vous devez corriger l’écart entre le chemin du club, et la face.

Comme dans mon cas, vous avez une tendance naturelle intérieur-extérieur ou extérieur-intérieur. C’est rare d’en changer à chaque coup. Ce qui varie plus sûrement, c’est le degré, mais pas la tendance.

Contrôler la face de son club à l’impact avec précision, est la chose la plus difficile à faire au golf. En revanche, tenter de dompter le chemin est déjà plus abordable, et permet de réduire les erreurs ou le degré d’erreur.

Le meilleur exercice que j’ai trouvé pour travailler le chemin consiste à poser une baguette au sol, et de tenter de suivre le chemin indiqué. Quand on exagère un chemin extérieur-intérieur, il est bon de placer la baguette au sol dans le sens inverse.

En définitive, sans radar, votre balle est bien votre meilleur entraîneur car elle ne vous trompera jamais sur ce que vous avez produit pour l’envoyer dans telle ou telle direction.

Rendre les coups de golf plus prévisibles, c’est cela l’objectif de chaque joueur à l’entraînement, pour pouvoir se baser sur cette expérience, une fois sur le parcours.

Apprendre à comprendre les causes du vol de la balle devrait être un prérequis pour tout amateur qui voudrait bien jouer, et progresser.

Sur le parcours, se demander systématiquement ce qui cause la trajectoire d’une balle est une bonne manière d’apprendre de son propre jeu.

Restez informé

Recevez notre newsletter
(Note moyenne de 0 sur votes)

Commentaires   

golfnswing@gmail.com
0 #5 Droit en général, à gauche avec les wedgesgolfnswing@gmail.com 01-10-2019 02:35
Citation en provenance du commentaire précédent de :
Pourquoi mes wedges sont systématiquement à gauche de la cible alors que je suis plutôt droit? Merci


Au moins deux raisons possibles :
- plus le loft d'un club est élevé, plus le chemin prend de l'importance par rapport à l'angle de la face. Il est donc vraisemblable que vous êtes en général extérieur intérieur , avec une face légèrement ouverte, qui, sur les fers moyens vous fera aller assez droit et sur les longs fers fera tourner votre balle à droite
- plus le shaft est court, plus le plan est vertical, et plus le chemin, qui peut être en direction de la cible avec un fer 6 ou 7, ira vers la gauche avec un wedge.
Solution :mettre la balle plus au pied droit et/ou, faire abaisser le lie du wedge.
mauricelandrieu@gmail.com
0 #4 Wedgemauricelandrieu@gmail.com 29-09-2019 14:44
Pourquoi mes wedges sont systématiquement à gauche de la cible alors que je suis plutôt droit? Merci
golfnswing@gmail.com
0 #3 Impact sur la facegolfnswing@gmail.com 22-09-2019 13:06
Citation en provenance du commentaire précédent de admin :
Bonjour, La première partie de l'article parle justement du centrage de la balle dans la face, comme le premier élément à contrôler.... .... Si ces éléments étaient mieux connues des golfeurs et des golfeuses, ils feraient des progrès plus rapidement. #dontkeepscienceforfiew
Cordialement


Il est certain que savoir interpréter le vol de la balle aiderait beaucoup les golfeurs.
Toutefois, il faut distinguer le driver des fers. En raison du rayon qui restera toujours très faible entre le point d'impact d'une balle décentrée sur un fer et son centre de gravité, l'effet induit restera marginal, alors qu'il peut être très important sur un driver voire sur un bois qui serait assez large.
admin
0 #2 Réponseadmin 22-09-2019 12:23
Bonjour, La première partie de l'article parle justement du centrage de la balle dans la face, comme le premier élément à contrôler. Cet article s'adresse à des golfeurs qui n'ont justement pas de radar, et néanmoins besoin de comprendre les grandes tendances de trajectoires, sans pour autant passer par un fitting. Si ces éléments étaient mieux connues des golfeurs et des golfeuses, ils feraient des progrès plus rapidement. #dontkeepscienceforfiew
Cordialement
golfnswing@gmail.com
0 #1 Ce que la trajectoire ne dit pasgolfnswing@gmail.com 15-09-2019 04:01
Pour ce qui concerne les fers, le gear effect est négligeable. Cela dit, on ne peut déduire de la simple observation de la trajectoire d'un coup de fer que l'orientation de la face par rapport au chemin et une indication sur l'importance de l'écart. Le chemin se composant avec l'angle de la face pour donner la direction de la balle, il existe une infinité de solutions.
La seule circonstance dans laquelle on peut savoir quel est le chemin est celle où la face est square par rapport au chemin, Le vol de la balle est alors rectiligne, et la direction est celle du chemin.
Ajoutons que l'on peut fort bien, sur un coup centré, avoir une balle qui pat à gauche, avec une face orientée à droite, et l'inverse. Tout dépendra de l'écart entre le chemin et la face. Par ailleurs, plus le loft sera élevé, plus le chemin prendra d'importance par rapport à l'angle de la face. D'où , pour tel golfeur, ses coups de wedges qui partent à gauche, alors que ses coups de fer 6 partent à droite...
Sur les clubs dont le centre de gravité est éloigné de la face, et notamment le driver, le gear effect joue un rôle très important, ce qui rend impossible toute conclusion au vu du vol de la balle. Ainsi, une face ouverte par rapport au chemin et centrée enverra la balle à droite avec une rotation vers la droite, alors qu'avec une même ouverture de la face mais une balle frappée en pointe, la balle partira à droite puis tournera à gauche.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.