Comment accélérer sa progression technique au golf ?

Comment accélérer sa progression technique au golf ?

Très souvent, quand on cherche des informations pour progresser plus rapidement dans un processus de perfectionnement au golf, on trouve la plupart du temps des réponses liées à l’augmentation de la vitesse de swing. En réalité, ce n’est pas la question posée, et même une vision parcellaire, en même temps que pas franchement réaliste, ou pertinente pour 95% des amateurs. Comment apprendre plus vite au golf ? C’est la vraie question qui doit amener des réponses plus globales, et plus pratiques…

Découvrez nos formules d'abonnements

Ne pas se tromper de sujet – l’étape du diagnostic

Augmenter la vitesse de swing est une étape intéressante pour un golfeur, qui a déjà une base technique solide, et qui de là, peut effectivement se concentrer sur la recherche de distance supplémentaire, surtout par exemple, pour partir de tees de départs reculés sur le parcours.

Avant cela, pour beaucoup d’amateurs, la question principale est comment construire cette base solide.

Ce premier étage sur lequel, il sera ensuite plus facile d’ajouter des compétences supplémentaires.

Débutant ou joueur plus expérimenté, pour Mark Blackburn, enseignant PGA reconnu aux USA, la première question fondamentale à se poser avant de chercher à progresser, consiste à savoir évaluer l’état actuel de son niveau de jeu, et souvent, cela passe par le swing ou le stroke au putting.

Le score sur le parcours est un moyen très simple, et très immédiat de mesurer son niveau technique du moment.

Il serait encore plus précis de mesurer la performance technique dans différents compartiments du jeu, comme le driving, les approches, le petit-jeu autour du green, les sorties de bunker et le putting.

Se filmer de derrière, et de face est aussi une bonne pratique pour évaluer l’état de son swing.

En somme, faire un bon diagnostic

En sortant de ce trou, ma carte affichait 12 au-dessus du par.

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter
(Note moyenne de 0 sur votes)

Commentaires   

admin
0 #2 Bonne questionadmin 31-01-2019 16:29
Bonjour Jean-Luc, c'est une bonne hypothèse, cependant, je vois deux contre-indications.
La première, plus le loft du driver augmente, et plus le smash factor baisse. La balle a tendance à "glisser" sur la face au lieu d'être impactée comme si elle frappait un mur avec une face plus fermée. De plus, la trajectoire s'élève et se bombe encore davantage, ce qui réduit la distance. Surtout, deuxième argument, parce que ce serait toujours un driver, la face plus large et le manche plus long autoriserait toujours autant de fautes de chemins et de faces, ce qui n'améliorerait pas la dispersion. En réalité, votre question soulève encore une autre alternative, le mini driver ou une tête 440 cc....A voir, merci d'avoir ajouté ce commentaire qui témoigne de votre intérêt,
Laurent
jeanlucfabre0@gmail.com
+1 #1 Ne jouer pas plus que le bois 3jeanlucfabre0@gmail.com 29-01-2019 22:11
Et pourquoi ne pas envisager un driver avec 13,5° de loft ?

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.